jeudi 21 février 2019

Le Sénégal quitte la francophonie.

L’influence des monarchies du Moyen-Orient ont eu raison de la langue de Voltaire au pays de Léopold Sédar Senghor. 
Selon un député de ce pays, dont nous publions sa déclaration à une chaîne de télévision marocaine, le Sénégal a opté pour la généralisation de la langue arabe. Les raisons de ce revirement sont évidemment religieuses. 
Le législateur sénégalais affirme que son pays remplacera la langue de Molière par la langue arabe graduellement dans les écoles, les universités et dans toutes le institutions étatiques et bannir par la suite la langue de « colonisateur ».
Documentaire.
Sur l’ancien premier président de la République du Sénégal, Léopold Sédar Senghor.
Le personnage est auréolé de sa gloire de poète. Avec quelques autres personnalités du monde francophone comme Norodom Sihanouk ou Habib Bouguiba, Senghor est reconnu comme l'un des pères de la Francophonie.
Elu en 1983 à l'Académie française, il est le premier Africain à faire son entrée sous la coupole. François Mitterrand alors président de la Républque assistera à sa réception.

5 commentaires:

  1. حظا سعيدا

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai du ouvrir mon traducteur...

      الله هو الأكثر تعلما

      Supprimer
    2. أصابعي تلتصق بصدفة الكسكس

      Supprimer
  2. Je suppose que par pure honnêteté les sénégalais d'en France vont partir dans un pays arabe. Ca me va ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Tant mieux. Enfin une bonne nouvelle concernant la gestion des pays africains.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.