jeudi 14 février 2019

le quotidien des vieux.



3000 € pour se faire maltraiter.
Sur ces 3000€ combien sont pris en charge par la sécurité sociale ?
Par vous et moi ?

20 commentaires:

  1. Je pense que ce genre de vidéo ne reflète pas du tout la réalité des EHPAD, très souvent ce sont des établissements très convenables , où les personnes âgées reçoivent des visites d'infirmiers une à deux fois par jour, avec quatre distributions de repas et des loisirs numériques . C'est vrai que pour 3000 - 4000 euros / mois on peut s'attendre à un service un minimum de qualité.

    D'autre part, je pense que cette vidéo est assez malhonnête parce qu'elle fait passer les vieux pour des victimes et les aides soignants pour des méchants capitalistes sans scrupules. La réalité est tout autre : les vieux sont les pires patients des hôpitaux et cliniques. Ils sont malpolis et cassent les couilles de tout le personnel.
    Deuxièmement, qui sont les vieux des EHPAD ? Dans un premier temps, ce sont des femmes de +83 ans. Ensuite, ce sont des boomers qui ont profité de l'immobilier à 500 euros le mètre carré pour malgré tout piller et endetter le pays pour "jouir sans entraves ". Ils sont souvent "relativement " aisés pour pouvoir se permettre des EHPAD à 3000 euros / mois à se faire torcher le cul par des bonnes femmes payées 1200 euros pour payer les déficits et choix de ces rats-là.

    Je ne défends pas vraiment l'aide soignant colérique, mais il est bien possible qu'il ait vu déjà 10 vieux qui l'ont tout embêté à un tel point qu'il ait pété un plomb sur le dernier.

    Un EHPAD c'est un lieu de vie assez agréable mais c'est aussi un mouroir. Les gens dedans ont plus de 85 ans , ils attendent la mort. Mais avec cette sécurité sociale que le monde nous envie mais que personne n'a copié, on fait peser sur les jeunes déjà surtaxés et surimposés par le communisme la charge des loisirs et traitements des vieux 68 ards.

    Un choix se société je dirais. On pourrait avoir un programme spatial et la Silicon Vallée mais on préfère les allocations familiales et la sécu communistes parce que c'est "social".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et à part vomir sur les vieux vous proposez quoi ? On les euthanasie à 75 ans ? comme cela, ils ne couteront pas trop cher à la société.
      Et vous, quand vous aurez cet âge, vous compter faire "chier" votre monde aussi ou bien prendre les dispositions nécessaire pour disparaître de cette vie pour ne pas ennuyer le pauvre aide-soignant ?

      Supprimer
    2. Remarquable ce post qui nous explique en quelques mots pourquoi la France est dans un tel état. A chaque fois que je signe un contrat de travail avec un employeur, on me dit en échange de tel travail, je te donne telle somme d'argent. Quelle que soit la somme que j'accepte, je dois faire le travail qui m'a été demandé tout simplement parce que l'employeur honorera sa part de contrat qui est de me règler la somme conclue. Je n'ai personnellement jamais signé de contrat de travail sous la contrainte. Si l'échange me semble inéquitable je ne signe pas. Ou alors je signe et quelques mois plus tard je demande une augmentation si je considère que mon travail vaut plus, augmentation que j'obtiens dans tous les cas si elle est justifiée (je ne connais pas d'employeur qui laisse partir un employé de valeur pour quelques centaines d'euros). Et je recommence un an plus tard, et un an plus tard, etc. jusqu'à ce que l'échange me semble équitable. Je déconseille évidemment de suivre mes conseils si vous êtes facilement remplaçable :)
      "les vieux sont les pires patients des hôpitaux et cliniques. Ils sont malpolis et cassent les couilles de tout le personnel." les soignants ne signent pas leur contrat avec un couteau sur la gorge. Ils signent en connaissance de cause. Travailler avec des personnes âgées doit être un choix, ce n'est pas une obligation. S'ils se considèrent comme sous-payés, c'est un problème entre eux et l'employeur, mais en aucun cas ça doit concerner la personne âgée. La personne âgée a signé un contrat avec l'établissement (et non avec les soignants), contrat qui dit qu'en échange de 3 ou 4.000 euros, elle va être soignée, nourrie, etc. et les soignants qui sont en contrat avec l'établissement sont chargés de cette tache.
      Concernant le coût pour la sécu, ces gens-là ont travaillé et cotisé et jamais vécu sur le dos de la société. C'est donc leur droit. Par contre nous avons 15 millions ou plus d'étrangers en France, qui en grande majorité ne travaillent pas, se reproduisent à nos frais en vue du djihad, et il serait urgent de s'inquiéter de ça, très urgent. Les gens qui ne vivent pas en banlieue ne le voit pas mais nous avons un gros, énorme problème. L'immigration coûte à la France entre 80 et 100 milliards pas an, c'est sûr qu'avec cet argent on pourrait faire beaucoup ! Concernant le prix de l'immobilier, ce qui est rare et recherché est cher. Tant que nous serons beaucoup trop nombreux et inutilement nombreux en France, ça ne baissera pas.
      Mais d'ici que les français se réveillent, nous serons sans doute tous morts.

      Supprimer
  2. quel manque d'humanité! Rien n'excuse la violence! Ces 68 ards ont travaillé, cotisé, sont âgés et dépendants. Ils sont peut-être pénibles, mais les maltraiter n'est pas la solution. Je trouve incroyable cette période actuelle: la violence est excusée partout, et la misère, qu'elle soit physique ou morale, est traitée comme une tare.

    RépondreSupprimer
  3. Hòlã, je n'excuse certainement pas ces maltraitances. Mais statistiquement elles sont très négligeables et faire de cela un grand sujet de société (comme les femmes battues) c'est de la pure comm. Tu m'accuses de ne pas être humain mais c'est le principe de mourir entourer d'autres grabataires débiles qui est méchant . C'est encore plus pathétique de faire des EHPAD une grande cause nationale en disant qu'il faille en construire plus et mieux prendre en charge les patients.

    D'ailleurs, ne trouves-tu pas cela bizarre de dire "Il n'y a pas assez d'EHPAD ! " car c'est exactement équivalent à "IL n'y a pas assez de femmes esclaves payées 1000 balles à torcher le cul des grabataires " .

    Les vieux ne peuvent-ils pas mourir tranquillement dans leur maison comme en Asie ? Si ils se retrouvent seuls , c'est à cause de leurs choix familiaux. Malheureux jen convient mais est-ce à moi de payer pour ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Malheureux jen convient mais est-ce à moi de payer pour ça ?"
      Oui, c'est à vous de payer pour cela. Car ces personnes âgés ont payés pour que l'Etat français contribue à votre éducation, à votre santé, à votre sécurité, etc. Pour les plus anciens, ils ont reconstruit le pays après la guerre.
      Un minimum de respect pour eux ne serait pas du luxe.
      Des cons, il y en a dans chaque couche de la société. Pas besoin d'être vieux pour l'être.

      Supprimer
    2. >Oui, c'est à vous de payer pour cela. Car ces personnes âgés ont payés pour que l'Etat français contribue à votre éducation, à votre santé, à votre sécurité, etc.

      La France est le pays le plus imposé du monde pour une éducation, un système de santé et une sécurité ma foi fort discutable. Que doivent dire les homme politiques pour être élus ?
      1 - vos retraites seront versées
      2 - l'immobilier ne baissera pas
      Donc excusez-moi mais j'ai l'impression que toute la société est tournée plus vers les vieux que les jeunes. L'Etat français ne contribue certainement pas à élever la jeunesse , mais à maintenir le confort des vieux.
      C'est drôle parce qu'un tiers des français renoncent à se soigner, malgré 20% de leurs revenus volés chaque mois pour ça, la sécurité sociale que le monde nous envie nous répètent les communistes, l'école privée est de plus en plus privilégiée simplement parce que le public est lamentable et la sécurité bah... on a eu le Bataclan et la Promenade des Anglais.
      La seule chose qui marche et jele concède avec joie c'est les 30% de revenus ponctionnés chaque mois pour payer les vieux qui à leur époque ne côtoyaient rien parce qu'il y avait beaucoup moins de vieux , étaient deux fois moins imposés mais ont décidé de voter de sorter à ce que les jeunes le soient deux fois plus pour payer pour eux :-}





      > Pour les plus anciens, ils ont reconstruit le pays après la guerre.

      La France c'est pas l'Allemagne . Paris n'a pas été rasée, ni Lyon ni Marseille. Elle a bon dos cette excuse . C'est un mensonge simplement.

      >Un minimum de respect pour eux ne serait pas du luxe.

      Le respect ça se mérite. La génération 68 qui a tout détruit, s'est endetté en se disant que les enfants vont payer ne mérite rien si ce n'est du mépris. Rage bien.

      >Des cons, il y en a dans chaque couche de la société. Pas besoin d'être vieux pour l'être.

      Peut être mais ce sont les vieux qui sont majoritaire démographiquement et qui votent. Donc la faute leur incombe.


      Un vrai conflit de génération en somme.
      Ne croyez pas que c'est le cas dans toute l'Europe parce qu'en Allemagne et dans les pays nordiques les.vieux préfèrent sacrifier un peu de leur confort pour la génération suivante.

      Supprimer
  4. merci Scipion.
    La 1ère des violences est de "placer" les vieux dans des établissements. Un africain me disait récemment que nous sommes des "affreux" car nous ne savons pas garder et prendre soin de nos ainés, chez nous avec nous. Il m'a dit que nous avons une société qui fait mourir les gens à petit feu en les prolongeant contre leur gré. Alors qu'en Afrique on écoute la sagesse des anciens en les gardant avec les proches.
    Le problème n'est pas lié à l'argent mais à notre mode de vie. Notre société de consommation nous fait courir dans tous les sens pour avoir de l'argent ou le consommer. La vie perd sa raison d'être et les familles explosent.Résultat : les multiplications de frais (hébergement,nourriture,déplacement) qui ne règlent rien et ajoute du trouble . Les jeunes s'installent en coloc pour amortir les frais . Les parents isolés se farcissent la totale avec des marmots à entretenir et des ressources en zone rouge.
    Bonjour le monde des Gilets Jaunes.....
    Le monde des vieux est un univers à lui tout seul. Il ne se résume pas à la partie matérielle et logistique. La fameuse "dépendance" est une banalisation matérielle d'une absence , d'un vide social qui gangrène notre société.
    Les GJ qui ont démarré sur la partie matérielle du pouvoir d'achat sont en train de modifier notre modèle social sans qu'ils aient prévu cela au départ.
    Le grand logisticien des chiffres Micronus 1er n'a pas vraiment compris l'histoire . Il s'est engouffré dans le cirque en pensant faire la promo des Européennes et pour donner du sens au "grand vide" de sa pensée.
    Espérons que ces "grands handicapés" du cœur apprennent quelque chose de ces grands moments que nous vivons.Comme disait Levasseur à notre 1er Sinistre : "il va falloir redescendre sur terre"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Alors qu'en Afrique on écoute la sagesse des anciens en les gardant avec les proches"

      "la sagesse des anciens...'

      C'est vrai que la sagesse c'est vachement un truc de négro ça...

      C'est du grand délire.

      Supprimer
    2. C est pas mon genre de dire ca mais là t es qu' un sombre raciste débile car la sagesse n est pas l l'apanage des engrais mais eux s occupent de leurs vieux...pas comme les occidentaux tellement sages, eux...

      Supprimer
  5. @Wendy

    Bonjour

    hors sujet, mais puisque j`ai écouté votre post cast sur you tube (je ne vous imaginais pas exactement comme cela) mais bon

    https://twitter.com/i/status/1096155223322697728

    le journal est italien mais la petite séquence vidéo en francais
    refléte parfaitement "l`air du temps"

    Bon week-end á tous.

    thierry

    RépondreSupprimer
  6. pour toi peut-être mais autres pays autres mœurs.
    Notre France est une fausse jeune. Elle est malade du jeunisme! A force de nier la vieillesse , la mort et de la reléguer à des techniques de "dépendance" (horrible mot technocratique!) notre vie est une négation de la vraie vie.
    Les orientaux nous considèrent comme une civilisation en train de mourir car nous fabriquons des vieux sans âme dès la naissance!
    le standard de société fait que les addictions ont envahi notre vie de plus en plus jeune. Nous achevons le "travail" en rendant dingo les bébés avec des vaccins toujours plus puissants.
    Les délires sont le quotidien du Français moyen.
    La négritude n'est pas une tare et la blancheur n'est pas une vertue.
    Il y a des lieux de partages intergénérationnels.En Afrique c'est souvent l'arbre à palabres. Chez nous "c'était" les réunions de familles ou simplement les repas en commun . Maintenant on mange sur le pouce et chacun avec soi-même (avec ses propres délires?).
    Qui voit une solution?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
    2. Si tu veux poster reste poli.

      « Negros », etc... désolée mais ça ne passe pas.

      Je laisse ton commentaire plus haut, la prochaine fois choisis tes substantifs et tes adjectifs.

      Supprimer
    3. merci Wendy mais en d'autres fils tu étais moins sélective sur les mots , mais bon....
      Autres temps autres langages. L'important est bien compris par tout le monde.
      A propos de négritude ...il y a un double langage qui hante certaines couches de notre belle société. Les ports négriers comme Nantes ou Bordeaux (entre autres) essayent de faire un devoir de mémoire en faisant musée ou autre lieu sur le devoir de mémoire de la traite négrière. Le sujet est curieux car il semble être éducatif alors qu'il n'est traité que historiquement et techniquement. Autant les camps de concentrations de 39-45 sont traités sur tous les plans , autant le commerce triangulaire ne reflète pas d'émotion dans son évocation. C'est comme si la richesse accumulée localement ne pouvait pas se remettre en cause . Notre passé colonialiste n'a rien d'étrange quand on sait que toute la suprématie de l'occident s'est fabriquée par ce moyen.
      Maintenant notre richesse est largement portée par les ventes d'armes et nous avons largement contribué à ce que nos anciens esclaves reviennent volontairement chez nous sous une autre forme avec le statut de migrants.
      Autres temps autres mœurs mais le racisme est toujours bien positionné à tous les étage de notre monde.

      Supprimer
    4. Le « racisme » c’est comme « l’eugénisme ». Oui, je sais je commence mal...

      À l’echelle Individuelle c’est un niveau de compréhension, un autre au niveau de la tribu puis encore un autre au niveau de la civilisation.

      L’eugénisme a toujours été pratiqué d’une façon ou d’une autre, visible ou invisible mais dans des groupes humains de petite taille pour ne pas mettre le groupe en danger.

      Plus une civilisation devient prospère plus elle développe son éthique et est capable de la transmettre jusqu’à ses membres les plus faibles.

      Pour le racisme il a toujours existé et avant l’etranger Sous entendu à éviter c’était le gars de la bourgade voisine.

      Individuellement c’est idiot d’etre Raciste parce qu’il est évident que la race n’explique pas les parcours de chacun à elle seule. Positifs ou négatifs.

      Au niveau civilisationnel, on pose des jugements de valeur et forcément au niveau d’un groupe élargi à une zone géographique et raciale on octroie des rangs.

      eugénisme : sauf à ce que toutes les cultures acceptent les vieux ou/Et les handicapés comme faisant partie du corps social certaines communautés continueront à les’faire « Disparaître du paysage ».

      Dans pas mal de zones sur la Terre les handicapés sont encore en 2019 un châtiment divin...

      Racisme ? Sauf métissage et culture identiques et planétaires chaque
      groupe se jugera plus fort que l’autre.

      Évidemment certains dans chaque race ne se métisseront jamais.

      Ce seront les princes de leurs races souches respectives.

      La race est inscrite dans l’ADN avant qu’on puisse savoir quelles sont exactement les différences et les points communs entre nous tous les humains....LOL !

      Supprimer
    5. L’esclavage niveau historique c’est une activité humaine enrichissante.

      Esclaves de toutes couleurs confondus. Toutes époques confondues.

      Les noirs africains qui en fait n’avaient rien à vendre, vendaient leurs sujets ou leurs voisins.

      Les blancs aux USA étaient aussi esclaves des mines et des manufactures.

      Des millions de chinois sont morts pour construire le chemin de fer d’est en ouest. Esclaves 100%, personne n’a pensé à leur dédier un cimetière ni un musée. Les corps sont éparpillés le long des voies.

      Les serfs n’étaient, dit on, pas esclaves...? Même racine étymologique.

      La seule différence c’est que le seigneur leur devait la sécurité physique en cas d’attaque mais pas de disette...

      Ou alors il faut mesurer l’esclavage à la douleur physique ?

      Mais même comme ça, je ne vois pas d’énormes différences.

      Sauf à Rome et à Athènes ou esclave était un statut et où les enfants des esclaves recevaient la,même éducation que ceux des maîtres ce qui permettait au maître d’employer des esclaves intelligents à des postes stratégiques de responsabilité (Sénèque).

      Les musées au sujet de l’esclavage c’est une arnaque.

      Offre t-il un silice ou des branche de noisetiers pour se flageller ?

      Supprimer
    6. Tout à fait d'accord ! Les musées au sujet de l'esclavage c'est une arnaque.
      La question pourrait s'élargir au monde de la domination. Actuellement un petit groupe caché derrière des montagnes de pouvoirs financiers fait ramper 99% des humains. La domination est camouflée en occupation par le biais de technologies de loisirs pour une bonne proportion et par le manque pour le reste du monde.
      L'esclavage a changé de forme et les maîtres sont invisibles.
      Dans le futur comment sera représentée la période actuelle dans un musée? Ce sera peut-être "grandeur et décadence " , ou bien "quand la raison disparait" , ou " le siècle de l'effondrement" ?

      Supprimer
  7. Tout cela est bien triste...La société s'est laissée entrainer dans une course en avant, laissant derrière ceux qui ne pouvaient plus suivre et ceux qui ne le pouvaient pas encore...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.