jeudi 21 février 2019

Le Nigeria cherche une guerre, une épidémie, des sauterelles ?



Au Nigeria, un service de recouvrement de la société publique du pétrole (NNPC) a adressé une lettre à Royal Dutch Shell, Chevron, Exxon Mobil, Eni, Total et Equinor pour exiger le paiement de ce qu’il a  appelé des redevances et taxes impayées pour la production de pétrole et de gaz. Le montant total demandé est de 20 milliards de dollars et chaque entreprise devrait verser entre 2,5 et 5 milliards de dollars. Selon les accords signés.

...certains observateurs pensent que l’origine de cette lettre arrivée précipitamment est liée à la grogne populaire dans le Delta du Niger où les militants du Niger Delta Avengers (NDA) menacent à nouveau de réduire à néant la production. Les attaques ont commencé la semaine dernière.

Source

Z’exagèrent les nigérians. 
Tu leur donnes la main, et voilà ! 

3 commentaires:

  1. C'est une paille pour ces compagnies. Un peu comme les 10 milliards jetés aux GJ. Mais il ne faudrait pas prendre de mauvaises habitudes voyez-vous...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout à fait,si maintenant les indigènes ne se laissent plus dépouiller,ou on va?non mais.

      Supprimer
  2. A diffuser
    https://youtu.be/XMfmHXrtkLA

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.