lundi 4 février 2019

Le Bordeaux, ce vin du Ningxia.

Adressons-nous directement à Xi, soyons cohérents, logiques.

À  Xi, Mohamed, Tamim ou Donald, à ceux qui nous ont achetés.

Demandons notre rattachement à l’Union des Pays Africains.

M n’est qu’un corps intermédiaire, un boutiquier. Un Thénardier avec des dents.

Nous devenons pauvres sans les avantages de la misère :

- Une administration réduite à sa plus simple expression, voire inexistante.
- Peu d'impôt, voire aucun.
- Une absence de travail salarié ce qui laisse beaucoup de temps.
- Pas d'éducation obligatoire sauf dans les textes que personne ne sait lire. L'ignorance protège.
- Aucun bien matériel, Gollum passe son chemin.
- Pas de boîte aux lettres factures.

On comprend qu'ils envoient les chars à Bordeaux, contre les GJ ! ça doit faire partie des accords commerciaux internationaux.

Je me souviens des plantations de cannes à sucre, gardées jour et nuit, au milieu de nulle part, avec les esclaves payés 1$/jour qui entraient et sortaient entre des gardes armés postés de chaque côté d'un portail dessiné dans les murs de barbelés.


Here we are.

Source pour abonnés.Sur le Monde.



Parmi les vins de Bordeaux, tu préfères un « Lapin Impérial », un « Château Lapin d’Or », un « Antilope Tibétaine » ?
Ou un « Grande Antilope » ?







une source au hasard

D'autre part, je viens enfin de comprendre à quoi et à qui sert cette ligne de TGV Paris-Bordeaux !