dimanche 17 février 2019

La religion contre le peuple.

la religion ce n’est pas la spiritualité.

Une semaine qui commence avec :

- l’Église catholique sous haute tension avec le film de Ozon qui risque de ne pas sortir et les palabres trop tardives au sujet de la pédophilie ici.

- La lutte contre l'antisémitisme, la manifestation de mardi.

- Le mutisme de la communauté musulmane.

-----------

La guerre de religion s'oppose à la lutte sociale. 

L’opium Vs la testosterone.

Tellement prévisible en France. Tellement facile pour le pouvoir d'utiliser les haines religieuses inter "communautaires" pour faire taire les mécontents qui défilent pour leur pouvoir d'achat.

La laïcité n'existe plus. La laïcité est défunte. Depuis pas mal de temps.

Voilà à quoi ça sert les fausses luttes pour de fausses causes et les identitaires religieux.

Il n'y a plus de peuple français souverain. Ils le voulaient comme ça, c'est fait.

Le RN et la FI qui forment à eux deux le gros des troupes des GJ sont disqualifiés.

Les juifs vont prendre à la fin, c'est toujours pareil. Les juifs, 0,5% de la population, ont tous un pied en Israël.

Salut, les cathos, vous avez tous un pied au Vatican ?

Les autres, continuez, vous êtes soutenus par les plus hautes instances.

Je suis écœurée. Je reprendrai plus tard si j'ai le temps et l'envie.

"La Révolution sera réussie quand le dernier patron sera pendu avec les tripes du dernier curé".

Oui, à l'époque, en occident, une seule religion majoritaire et une seconde à la marge en communauté fermée. Et déjà, c'était trop.

Il n’y a pas que moi que ça ait choqué cette terrible phrase : « la France est à nous ».