jeudi 14 février 2019

La pétition, "affaire du siècle".

Une pétition revendique plus de 2 millions de signatures pour infléchir la politique climatique du gouvernement, ce qui est un record absolu. Seulement, le chiffre avancé a du mal à correspondre à d’autres indicateurs plus en prises avec le monde réel. 

Ce qui expliquerait l’empressement du gouvernement à reprendre les résultats de cette pétition pour justifier sa politique climatique coercitive et les dizaines de milliards d’euros engagés chaque année avec les impôts et les taxes des Français.

Un des principaux arguments de la presse pour montrer que cette pétition avait fait le buzz sur internet est le nombre inouï de 14 millions de vues de la vidéo sur Facebook, vidéo qui a été lancée par le compte du Réseau action climat (Réseau action climat qui, rappelons-le, est subventionné à hauteur de 800 000 euros par an et auquel appartiennent Greenpeace, Oxfam et la Fondation Hulot, à la base de cette pétition).




Ce nombre est en effet impressionnant puisqu’en quelques jours à peine, la vidéo a dépassé les 7,6 millions de vues le jour même du lancement (soit 1 personne sur 3 actives quotidiennement sur Facebook en France aurait vu cette vidéo), 8,4 millions de vues deux jours après, 13 millions au bout d’un mois (soit environ 1 personne sur 3 étant active mensuellement sur Facebook en France).



Il faut savoir que le nombre de vues affiché sur une vidéo Facebook (mais aussi sur Youtube et autres) est aisément manipulable car il est possible d’acheter le nombre de vues désiré auprès d’une myriade de sites de vente de buzz en ligne. D’ailleurs, cela ne concerne pas que les vues des vidéos Facebook mais aussi tous les autres indicateurs des principaux réseaux sociaux (nombre d’abonnés, nombre de partages, nombre de « j’aime »…).
Dans le cadre d’une vidéo lancée par un acteur qui dispose d’importants financements, le nombre de vues sur Facebook n’aurait jamais dû être avancé, notamment par Le Monde, comme un indicateur fiable du buzz de la pétition sur les réseaux sociaux car 1 million de vues d’une vidéo Facebook, cela coûte à peine 700 euros.

La pétition l’Affaire du siècle sur le climat n’est pas du tout corrélée sur le premier million de signatures pour les recherches avec les mots « pétition climat » (en ligne bleu) ou « pétition affaire du siècle » (en ligne rouge), malgré quelques articles de presse dès le lancement :




À la vue du tableau ci-dessous, ou les signataires de l’Affaire du siècle sont de gros radins, voire trop fauchés pour financer l’action en justice pour laquelle ils ont signé par millions (mais avec 79 donateurs seulement, n’ayons pas peur du ridicule) ou, tout simplement, ce nombre record de signataires est très loin d’être une réalité. 

(!!!!!)
Bonus :

Tweet du compte officiel de l’Assemblée nationale invitant à soutenir la pétition l’Affaire du siècle, supprimé depuis :

 source

2 commentaires:

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.