samedi 16 février 2019

« La mort c’est bien ».


Starification des « philosophes » de l’effondrement. Sponsorisés par le gratin financier et économique.

Tu ne t’effondres pas en souriant ? Tu n’es pas dans le camp du bien, tu seras exécuté.

L’inversion des valeurs ce n’est pas une blague et c’est morbide.


Le O. Sy de la science ! « Stand Up ».

Un sponsor, une banque.

La recherche scientifique assume ses liens et accointances avec les lobbies. Donc les chercheurs assument leurs statuts d’employés forcément serviles.

(C’est comme l’indépendance de la justice....). Ces « grands intellectuels », ces phares, se seront effondrés en premier, avec le règne animal et végétal.
L’humanité n’est pas tenue de les suivre.





12 commentaires:

  1. Il y a aussi des personnes très intéressantes invitées lors de ces TedX que je regarde de temps à autre :

    L'élégant français Jacques Vallée par exemple, astronome, ufologue et écrivain ;) :

    https://www.youtube.com/watch?v=ISMnnwOAnaA
    isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci isa !!! C’est intéressant ce que tu m’apprends !

      Supprimer
    2. de rien Wendy et dans un tout autre style ne rate surtout pas cette vidéo de Sir Ken Robinson, passionnant cet homme aussi et avec l'humour anglais en plus ! :

      https://www.ted.com/talks/ken_robinson_says_schools_kill_creativity

      Bonne journée
      isa

      Supprimer
    3. Merci je vais regarder ! Bonne journée isa, bizzzzous

      Supprimer
  2. https://youtu.be/SyUDGfCNC-k

    La génèse de l'épouvantail climatique narée par Mr Météo.

    RépondreSupprimer
  3. en tout cas personne ne s'est plaint ,aucun n'est revenu pour dire qu il n était pas bien,des pharaons ont emporté tant et tant ,et bien meme pas dépensé un rond(tout gratuit)la belle vie quoi.

    RépondreSupprimer
  4. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre , de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. » (cf. « Armes silencieuses pour guerres tranquilles ») https://youtu.be/kyLysKUMyyU La matrice. Cela signifie voir au-delà des murs invisibles de la prison de notre réalité, reconnaître et questionner son existence est l’un des premiers signes d’éveil, se réveiller...Quelques écrivains astucieux affirment qu’il ya peut-être 80 ans, l’ensemble de l’éducation précoce en Amérique avait été modifié intentionnellement pour produire des ouvriers-fourmis pour une société du futur hautement contrôlée. Parce que maintenant nous formons des enfants qui sont essentiellement confus, mal scolarisés, dérivant dans le vent, perdus dans un territoire mental de droits fantasmés.Ils sont grevés d'une estime de soi qui ne fonctionne pas. Ce sont des consommateurs à la recherche de crédits magiques pour pouvoir acheter leur bonheur. Ils sont chargés de sucre et d'autres produits chimiques qui brouillent leurs synapses. Ils ne sont pas seulement indifférents au travail, ils n’ont aucune passion en soi. Logique? Imagination? Jamais entendu parler de ça… lorsque la capacité de concentration est absente, lorsque la capacité de raisonnement est considérablement sous-développée, vous obtenez un formidable accident.C'est le genre de problème qui se propage par vagues, nécessitant l'assistance de l'État. Et c'est la révélation. C'est la société qui est en train d'être créée ... Nous nous précipitons aveuglément vers la conclusion violente et absolue de ce « mode de production »vers un esprit de ruche et de conformité idéologique. https://youtu.be/rgXXBYgn5JA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette phase là est largement dépassée. La classe qui se croit suppérieure a théorisé que les classes autrefois laborieuses étaient désomais des bouches inutiles.

      L'objectif désormais, et il a été largement atteint, est de mener ces populations à l'extinction en deux ou trois générations par l'avortement généralisé, le refus de procréer, l'incapacité à former des familles stables. Ca a très bien marché. Quand on sonde les jeunes femmes de moins de 35 ans, la très grande majorité rejette l'idée de se marier et d'avoir des enfants. Ces empecheurs de consommer et de baiser en rond. Ou alors à la rigueur faire un gosse avec un allogène pour avoir un enfant métis ce qui sauvera le monde du racisme. Cette vision de la vie imposée à coup de Cosmo, Elle et Marie-Claire fini par se heurter à l'horloge biologique, mais c'est trop tard. Les hommes ne s'en sortent pas mieux. Ils sont très contents que les femmes "hônnetes" soient sorties du registre de la mère pour entrer dans celui de la pute. Ca permet au blaireau moyen de multiplier les coups au delà de ce que Casanova lui-même pouvait espérer sans avoir à devenir un homme responsable, sans la responsabilité d'un foyer et la charge d'une famille.

      Le coup de grâce etant donné par la sexualisation précoce des enfants et l'idolâtrie des perversions sexuelles.

      Les endoctrinés de cette idéologie nihiliste sont retournés contre ceux qui ne se laissent pas totalement embobiner, les "fachos".

      Le scénario catastrophe du réchaullement climatique est la cerise sur le gateau nihiliste : il donne raison aux inféconds et fini de déshumaniser les rapports sociaux. Salauds de pauvres qui tuent les ours polaires!

      Supprimer
    2. Allez, je vais vous raconter la vie d'une ex-collègue de boulot (enseignate dans un établissment sup réputé).
      Célibataire, 40/45 ans, les dents qui rayent le parquet (a manigancé pour devenir coordinatrice pédagogique en faisant virer celle qui avait le poste avant) aucune ethique (pique des intervenants de ses collègues coordinateurs, plagie leurs cours, les calomnie dans leur dos...) et inculte (pas de cullture générale, ne sait pas faire une regle de 3, ne parle pas de langues étrangères...) mais toujours prompte à jouer les victimes de machisme (de plus en plus difficile, il n'y a plus que des femmes dans la hiérarchie et assez peu de profs.
      Notre amie est "en couple" avec un Kenian vivant aux USA avec lequel elle escomptait faire un petit métis comme on lui a expliqué dans la presse féministe dont elle est assidue pour sauver le monde du vilain racisme. Elle a même acheté un maison de banlieue pour concretiser tout ça. Sauf que voilà lors de sa dernière visite, le boyfriend lui a vigoureusement fait savoir qu'il ne voulait surtout pas de gosse avec elle. Douche froide. Elle se rabat maintenant sur un animal de compagnie alors que son boyfriend devenu méfiant la harcèle de sms interrogatifs et énervés "t'es pas enceinte hein? tu sais que je ne veux pas de gosse!" et la menacan de mettre un terme à leur pseudo-relation.

      C'est difficile de sauver le monde quand on n'est pas capable de se sauver soi-même...

      Supprimer
    3. Le kenian, qui vit aux USA, pas fou, préfère une américaine avec maison vue sur pacifique qu’une française en banlieue.

      Il prouve par là même qu’il est beaucoup mieux adapté au système en général.

      C’est dommage pour elle, faire un enfant métisse lui donnait effectivement davantage de chance qu’il soit intelligent, par brassage.

      Ses gènes à elle, me semble peu performants.

      40/45 ans, ses œstrogènes sont en passe de disparaître.

      Elle restera sans enfants. Un drame ? Peut-être pas tant que ça...

      Supprimer
    4. Au final, ce sont encore les pauvres animaux qui prennent ! :)

      Supprimer
  5. La mort sait bien que la Vie c''est mieux

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.