vendredi 22 février 2019

Hard discount : + 14% sur un an.



Le prix moyen du panier, calculé sur la base de 35 produits de consommation courante répartis en 13 catégories, n’a jamais été aussi cher, à 139,50 €, soit une hausse de 2,6 % par rapport à 2017, après cinq ans de relative stabilité, plus que l’inflation (+1,8 %).
Cette augmentation se constate quelle que soit la surface de vente (hypermarchés, supermarchés ou hard-discounts) et reflète de fortes disparités territoriales : « faire ses courses dans l’Ouest de la France coûte ainsi près de 10 % moins cher qu’en Ile-de-France ».
Les territoires les plus marqués par les prix chers demeurent cependant ceux d’outre-mer, avec un prix moyen du panier qui s’élève à 231,80 €, soit 66 % plus cher qu’en métropole. À Mayotte, la situation est pire, le même panier y coûtant 73 % de plus.


Ces écarts de prix, « qui peuvent partiellement s’expliquer par un régime fiscal différent », font dire à Familles Rurales qu’il est temps de lancer « une refonte des taxes applicables, à défaut d’augmenter (les) revenus » de ces Français ultramarins.
En ce qui concerne les « premiers prix », l’association pointe « une hausse particulièrement remarquable », de 6,9 % en moyenne, de ce type de produits, « et jusqu’à 13,4 % dans les hard-discounts ».Or, précise l’étude, « contrairement à une idée reçue, les prix les plus bas se trouvent en hypermarchés et non en hard-discounts où ils ont littéralement explosé en 2018 (+14 % en un an) ».
« si le "manger mieux" retentit désormais comme une injonction, force est de constater que tous les produits ne sont pas accessibles à toutes les bourses : en moyenne, le bio coûte 65 % plus cher que le panier moyen et près de deux fois plus cher que le panier "premier prix" ». Source






7 commentaires:

  1. totalement faux et calomnieux,macron à dit qu il augmentait le pouvoir d'achat des français .ex:leclerc loches 37600 SALADE 1.60 c'est donné et plein plein plein de produits à la portée des pauvres.les gros vont maigrir,les maigres?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bof. La dernière loi socialiste visant à réglementer les prix de l'alimentation en fixant des seuils de bénéfices en est le parfait exemple. Résultat : +10% partout.

      Décidemment la gauche et l'économie.

      Supprimer
    2. 1,60 pour la salade c'est donné quand on compte la quantité de produits phyto dedans pour qu'elle "pousse". :)

      Ce qui se passera à (court) terme avec l'effondrement c'est que ceux qui voudront manger de la salade devront en planter. Vous vous rappelez de soleil vert ?

      L'illusion des mégapoles et des "je ne peux pas parce" va se dissiper. 12 millions d'habitants à Paris, lol ? Les meilleures terres bétonnées, lol ? 75 millions d'habitants bientôt, lol ?

      Alors peut-être faudrait-il ne pas laisser toutes les terres aux chinois et ça c'est une démarche individuelle. Il reste peu de temps pour les retardataires...

      Relisez Dimitri Orlov...

      Supprimer
    3. bon raisonnement:sauf qu avant d augmenter le pouvoir d'achat des français (ses)et autrésss elle était 0.90.combien je gagne de pouvoir d achat ?pour la chine:cron exporte de la bonne viande charolaises hummmm miammmmm et importe de la viande pourrie polonaise avec les vers (cuite ou crute)important.

      Supprimer
  2. oui mais on ne consomme pas à mayotte là même chose qu'à neuilly. le vin, le camenbert ou le nutella est très cher à mayotte mais peu de monde en consomme. ça fausse un peu.. en plus,l'article parle de courses à 10% moins cher dans les pays de l' ouest, mais j'habitais à l'endroit le plus à l'ouest du monde (en face de l'île dumet pour les connaisseurs), et c'était aussi cher qu'à paris (sauf pour les huîtres et le sel!) par contre, je suis maintenant en ariège, et là, c'est vraiment beaucoup moins cher. c'est tellement pas cher que j'ai presque la flemme de faire mon potager cette année. ^^ bonne soirée à tous, et wendy AHOU, AHOU pour demain!

    RépondreSupprimer
  3. sont très chers.. doit y en avoir plein d'autres...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.