mercredi 6 février 2019

1 français sur 4 croit au complot Illuminati’s.

Source

27 % des Français sont d'accord avec l'affirmation «  Les Illuminati sont une organisation secrète qui cherche à manipuler la population  ». 25 % adhérent à la théorie du grand remplacement («  l'immigration est organisée délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques pour aboutir à terme au remplacement de la population européenne par une population immigrée  »). 22 % approuvent l'idée qu'il «  existe un complot sioniste à l'échelle mondiale  ». Et 43 % soutiennent l'idée que «  le ministère de la Santé est de mèche avec l'industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins  ». Voilà quelque-uns des chiffres marquants de la deuxième grande enquête sur le complotisme, un sondage Ifop commandé par la fondation Jean-Jaurès et le site Conspiracy Watch.

Un Français sur dix croit à sept de ces théories ou plus (en étant «  tout à fait d'accord  » ou «  plutôt d'accord  »), 21 % d'entre eux adhèrent à cinq théories ou plus, et seuls 35 % ne croient à aucune des dix théories testées dans cette enquête.

Enfin, l'étude montre à nouveau que le complotisme érode la confiance en la démocratie. 65 % des sondés qui ne croient à aucune théorie conspirationniste proposée estiment qu'il est pour eux personnellement «  très important  » de vivre dans une démocratie, contre seulement 42 % pour ceux qui adhèrent à sept théories ou plus. «  Cela suggère une corrélation entre complotisme et un penchant autoritaire. Adorno parlait déjà de ça dans la Dialectique de la raison il y a soixante-dix ans, ce lien entre paranoïa politique et attachement à une personnalité charismatique et autoritaire  », précise Rudy Reichstadt.