vendredi 18 janvier 2019

Trop.

Je suis très occupée et c’est tant mieux vu tout ce qu’il se passe « en même temps ».

Les petites réunions macroniennes en province avec les questions préparées et distribuées, M soupçonné de prise illégale d’intérêt dans une affaire avec GE quand il n’était que ministre, les blessures graves des GJ, les violences des policiers qui ne cessent de se suicider, Benalla menacé de correctionnelle, les budgets de toute la « redistribution » sous pression, le forum de Davos déserté...

Maelström d’une telle ampleur que le tri devient impossible.

Qui hiérarchise ? Bien sur, en politique rien n’est dû au hasard. En créant une agitation constante on masque bien évidemment l’essentiel, on décourage l’analyse en ajoutant inconnue sur inconnue, on maîtrise la chaos.

Le tout en période pré-électorale. Ce qui loin d’éclaircir la pensée ne pourra engendrer uniquement que des votes « affectifs ».

La propagande par l’obscur.

« Fais-moi tourner la tête ».