vendredi 4 janvier 2019

Peshawar, capitale du barbecue.


Grosse affluence touristique attendue.
Ceci n’est pas une blague. Non.

La « street-food » dans la ville devient un attrait pour tous les globe trotters.

Une source parmi d’autres

Sinon on peut aussi trouver de l’héroïne très pure vendue par des anglais d’origine pakistanaise.
Source

Et le must des tour-opérateurs, bientôt, sera de coupler les deux originalités régionales.

..... la Thaïlande pâtira de ce renouveau régional touristique. Je parle de la street-food, bien sûr.

6 commentaires:

  1. Là bas, le contrôle technique ne porte que sur un point vital : le klaxon.
    D'ailleur le code de la route local est intransigeant avec ça :
    S'il ne marche pas, le véhicule est immobilisé, envoyé à la casse et le conducteur est fouetté puis pendu sur place, sa famille doit faire le tour de la ville en criant "pouet pouet" (enfin l'équivalent du bruit du klaxon en langue locale).

    Ne pas avoir de klaxon en état de marche c'est juste un poil moins grave que d'insulter Mahomet.

    L'insulte la plus grave étant de dire que Mahomet n'avait pas de klaxon.

    RépondreSupprimer
  2. Je pense aussi que la Thaïlande pâtira de ce renouveau régional touristique mais je ne parle pas de la street-food.

    RépondreSupprimer
  3. beurk! quelle horreur! on ne sait pas ce qu'il y a sous la friture ; c'est comme quand on mange dans un resto chinois et qu'on ne peut identifier la nature de la viande dans les plats en sauce.

    RépondreSupprimer
  4. si vous êtes constipez surtout allez y ! sans modération, sa va vous relâchez le sphincter hi hi hi .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.