mardi 29 janvier 2019

Migrants évacués de la Porte de La Chapelle.

....vers où, combien, combien ont fui dans les rues, on ne sait pas.

Ce matin, quelqu’un a donné l’ordre, aucun politique n’était présent de Obono à Hidalgo.

Combien de temps mettront-ils à revenir ?

Évacuation vers des centres d’hébergement pour éviter la neige mais quelles communes accueillent ?

On ne sait rien, eux non plus sans doute. Beaucoup ont du refuser, comme de coutume, depuis plus de 5 ans...

Les files d’attente devant France Terre d’Asile ne diminuent pas du tout mais au contraire augmentent.



Interdit d’en parler.