vendredi 11 janvier 2019

L'instant motivation : "Le Crépuscule du Pouvoir"


Extraits du document PDF : à lire ici. Source.


Le pays entre en des convulsions diverses où la haine et la violence ont pris pied. Cette enquête sur les ressorts intimes du pouvoir macroniste, écrite en octobre 2018, vient donner raison à ces haines et violences que l’on s’est tant plus à déconsidérer.

Impubliable institutionnellement, elle l’est du fait des liens de corruption, de népotisme et d’endogamie que l’on s’apprête à exposer.

En un pays où 90% de la presse est entre les mains de quelques milliardaires, l’exposition de la vérité est affaire complexe, et la capacité à dire et se saisir du réel ne cesse, pour les dirigeants et les «élites» tout autant que pour le «peuple», de se dégrader.

Un Français sur deux sondage yougov du 4décembre 2018 souhaite la démission de Macron. Il faut mesurer la force de ce chiffre.

Ce qui sera ici démontré, c’est ce que le système mis en place par ces êtres a suffi à court-circuiter l’ensemble des garde-fous de notre démocratie, et permis l’établissement d’un pouvoir dont l’illégitimité est à juste titre contestée, où l’entre-soi et le conflit d’intérêt ont été érigés en normes, et où les hommes de pouvoirs ont été in-tronisés pour maintenir l’ordre et piller.

Le pouvoir présidentiel entre en son crépuscule.

Les hostilités sont lancées Via la publication de l’ouvrage « Mimi » chez Grasset. Explosant les opaques frontières jusqu’ici dessinées au nom de l’intimité par une presse compromise et dominée, le texte, œuvre de deux journalistes d’investigation et d’une romancière, met en lumière, à la rentrée 2018, l’une des principales pièces de la «fabrique du consentement» qui a permis la victoire d’Emmanuel Macron, à travers un matraquage inédit, quasi physique, qui fut imposé par une certaine caste aux Français. 

L’enquête expose la figure de Michèle Marchand, pièce centrale d’une immense entreprise de communication qui fut mise en place avec l’aide d’un milliardaire, un certain Xavier Niel, dans le but de faire connaître et adouber par le peuple français un inconnu absolu qui venait d’être coopté par les élites parisiennes, pur produit du système transformé en quelques mois en icône adulée par les rédactions de Gala, VSD, Paris Match et de quelques autres magazines mobilisés avec soin.

….nous révèle comment un ancien proxénète devenu milliardaire puis oligarque, un certain Xavier Niel, avait rencontré à l’orée des années deux-mille une femme du milieu, Michèle Marchand, emprisonnée notamment pour trafic de drogues, et avait décidé de s’allier à elle pour en faire un rouage dans son ascension fulgurante vers les plus grandes fortunes de France. 
 
Première étrangeté que le texte révélait : cette «Mimi» Marchand avait été rencontrée par Xavier Niel grâce aux réseaux qu’il avait cultivés lors de son passage en prison. Si l’une fut incarcérée à Fresnes et l’autre dans la cellule VIP de la Santé–où il fut protégé par le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke- leur avocate fut commune et les présenta mutuellement.

Et si Xavier Niel s’est recouvert de quelques noirceurs auxquelles échappent la plupart de ses congénères, sous forme d’enveloppes ayant alimenté un réseau de prostitution dont il dirait ne rien avoir su, l’on sait depuis bien longtemps que les fortunes sont plus souvent le fruit de putréfactions cadavériques que d’actes qualifiant aux béatifications.

.... une bonne lecture, bien motivante, avant d'aller manifester.


Extrait de l’émission de 25 minutes à visionner sur cette source 

C'est plus "tous pourris", c'est "tous des repris de justice !".

On avance bien ! Je vous conseille vivement la lecture du document joint !



De Xavier Niel à Bernard Arnault, en passant par Attal, Jouyet et Griveaux : comment une constellation d'intérêts a fabriqué le candidat Macron et fait nommer Edouard Philippe à Matignon.








6 commentaires:

  1. Je l'avais dit : de la dynamite !

    http://www.wendy-leblog.com/2019/01/peur-ou-grosse-fatigue.html?showComment=1547041531418#c8037491142971084981

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, Yul, il m'a fallu un peu de temps de réponse...

      Supprimer
    2. Normal, l'actu française est un peu chargée en ce moment ! On dirait que quelqu'un (?) appuie fortement sur la pédale d'accélérateur... pour aller où ?!

      Supprimer
  2. Merci l'ENA et l'étatisme. On construit une école officielle pour former des hauts fonctionnaires et ne seront hauts fonctionnaires que ceux qui seront passés par là et on s'étonne du résultat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/X-Crise

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Synarchie

      Supprimer
    2. De là aussi l'idée que les idiots qui soutiennent Asselineau sont... des idiots.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.