mardi 1 janvier 2019

la police tire à balles réelles en « zone tendue ».



Les policiers “sont venus au secours de l’ado dont les vêtements étaient déchirés vers 4 h 30, place de la médiathèque”, rapporte Le Parisien“La jeune fille raconte que son ex-petit ami s’en est pris à elle avant de tenter d’abuser d’elle. Elle aurait aussi perdu connaissance durant la soirée.”
Alors que les policiers mettent la main sur le suspect, “un homme de 32 ans, soupçonné d’avoir tenté de violer une jeune fille de 17 ans”, la situation devient surréaliste : “une trentaine de personnes s’en prennent à eux au moment de l’interpellation. Les fonctionnaires sont obligés de tirer à vingt reprises vers le groupe hostile pour le disperser et parviennent à maîtriser la situation grâce l’arrivée d’une autre patrouille”.
Rien que ça ? Ça ouvre des perspectives, pour le moins...
Source : Le Parisien
Nous n’avons toujours pas le nombre exact de voitures brûlées et d’incendies en tous genres, festivités traditionnelles du 31/12... secret défense ? 


(Pensons chatons).

5 commentaires:

  1. Avec toi 2019 continue comme 2018 tu ramasse les poubelles du net

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la réalité qui est une poubelle.

      Supprimer
  2. Source du ministère de l'Intérieur et aussi des assureurs : il y a 128 voitures qui brûlent tous les jours en France. 1061 véhicules détruit rein que le 31 décembre.

    RépondreSupprimer
  3. Si on lit l'article du Parisien: les policiers ont fait usage de leurs armes , il n y a pas que des pistolets... donc écrire à balles réelles est un mensonge ou une supposition !Bruno

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.