dimanche 6 janvier 2019

De la tragédie à la guerre pour les communs.

C'est la limite de la Collapsologie.

Oui, bien sur, l'économie circulaire c'est "bien". Pas de doute. Revenir à la frugalité encore mieux.
Sauf que ça ne se passera pas ainsi.

Il ne s'agit pas de savoir si la galette est assez grosse pour la partager en parts égales mais qui en mangera.

Car ainsi est fait l'humain. La guerre c'est le sous-jacent à l'actuelle tragédie des communs.

C'est pour cela que toutes ces "études sur la probabilité" d'une guerre sortent en ce moment. ici



Qui vend des armes, qui en achètent et pour quel pourcentage de son PIB. Chez Ugo Bardi



Les GJ, en sous-jacent c'est ça aussi. Oui à la redistribution et à l'état providence mais pour moi d'abord. 

Et je conserve les emplois pour ma famille, le pouvoir d'achat aussi, etc...Je refuse la misère.

"Que les faibles meurent".  

Dans la Tragédie des Communs, le souci c'est que tous les individus ont un accès égal et ouvert à une ressource. source

Qui pour payer les HLM ? Et pour qui ? Les GJ veulent du "pâturage pour leurs troupeaux personnels". 

L'immobilier baisse partout, et baissera encore davantage quand la loi "climat" obligera les petits propriétaires européens à se mettre "aux normes". 

C'est une spoliation et tout le monde n'a pas la chance de vivre en HLM. Koike....

Je subodore des loyers en hausse constante et des charges tellement augmentées qu'impayées.

Impayés en HLM signifie "à la charge de la collectivité". Et la collectivité ne veut plus payer.

On fait comment ? C'est le sous-jacent. "On ne veut plus faire".

Le marché immobilier s'effondre partout :


Vancouver, ventes de condominiums. Plus personne ne peut payer les charges d'un condo !
(vers des cabanes au Canada..?). ici





Ventes immobilières aux USA. ici






 Le sous-jacent des GJ, se retrouve partout. Aux USA, le nombre d'américains qui déclarent vouloir passer au Canada augmente de 11 à 16% en moyenne sur un an.

Pourquoi le Canada ? parce qu'il y a une réelle politique d'accès aux soins, entre autres aides sociales.  
ici
Évidement, inutile de dire que "ceux qui abondent" les caisses sociales, soit ne le peuvent plus s'ils veulent se garantir à eux mêmes un système de santé, soit ne le veulent plus du tout par constat comptable.  

Les états providence sont un Bien Commun qui fait face à une tragédie. 

Guerre civile, le pendant des guerres exogènes ? Les deux en même temps ? 

Le gâteau se partagera-t-il entre Chine et USA ? ici
et ici  

"Le monde est confronté à une période de changements majeurs jamais vue depuis un siècle et la Chine est toujours dans une période d'opportunités stratégiques importantes pour le développement", a déclaré Xi, ajoutant que les forces armées chinoises devaient "se préparer à une lutte militaire globale",  « la préparation à la guerre et le combat doit être approfondi pour assurer une réponse efficace en cas d'urgence ».

En d'autres termes, Xi vient d'ordonner à l'armée chinoise de se préparer à la guerre.

source 

 L'économie chinoise est en grande difficulté, certains la posent à...2% de croissance (ici) :







Les ménages chinois, endettés :



La population chinoise diminue par trop de bonheur et d'abondance, sans doute ici

L'économie de guerre a toujours été un moyen de nourrir le peuple tout en lui faisant oublier ses propres aspirations.






--------

Le dernier choc pétrolier de 2005 a été modéré par la financiarisation de l'économie. Grand merci à la FED/BCE pour ce répit !

En clair, moins de pétrole, moins de production mais un matelas en laine de mouton qui nous a évité le choc violent.

Certes, chômage et baisse du pouvoir d'achat, corruption, prévarication, inégalités creusées mais un "semblant" de vie normale en occident et en Asie capitaliste d'état ou non.

C'était la Guerre du Manque. Et, on constate à quel point nous avons manqué ou plutôt combien nous avons perdu.... Les GJ...

Maintenant, ça craque de partout et on comptabilise les restes. On se demande si on les partage ou si on les prend.

La Guerre Pour les Restes, après le Guerre du Manque. 

Celle-ci sera plus violente, en interne comme en externe. Il s'agira de survivre.

Dans la Tragédie des Communs, il y a un aspect Malthusien qui donne à réfléchir et qui est assez effrayant. 

Non, nous ne pouvons pas dans la Nature nous reproduire comme nous le désirons.

Dans la Nature, le nombre de nos enfants vivants et en bonne santé est dépendant à 100% des ressources dont nous disposons.

Ne pas faire peser sur la collectivité le poids de l'éducation de nos enfants, c'est la base de l'amour parental.

Dans le cas contraire il ne faut pas venir se plaindre que les enfants appartiennent à la collectivité qui les a nourri.


La surpopulation, la démographie, sujets élégamment évités par les collapsologues qui aiment tout le monde, sont pourtant décisifs dans ces guerres prévues autant que redoutés par les vieux peak-All-istes.

La collapsologie est une sorte d'arnaque intellectuelle dans la mesure où c'était prévu ainsi depuis 50 ans et modélisé depuis deux siècles.

Rien de neuf. 

J'attends de voir comment l'amour de son prochain se définira dans cette guerre pour les restes.

Notamment de la part des "grands cœurs" donneurs de leçons.

C'est méchant, je sais. Mais quand on avait suffisamment de pétrole pour réussir la transition énergétique ils étaient où les oiseaux de malheurs ?





Maintenant nous n'avons plus ni temps, ni pétrole !

Certains restent persuadés qu'en l'état actuel des connaissances aucune transition énergétique n'est possible pour 7 milliards d'humains.

Éviter la guerre pour les restes serait revenir à une population de 3 milliards d'humains, tout au plus.  

Tout ça mis bout à bout....on est mal partis....


voir ici