jeudi 31 janvier 2019

Ces petits voyous arrogants qui gouvernent.






Voici la liste des enregistrements des conversations entre Alexandre Benalla et Vincent Crase.



Deux voyous des rues, un échange entre petits dealers de coin de rue. Une source plus détaillée.

La présence russe et la présence asiatique et aussi moyen orientale (source), en périphérie...que font les services de sécurité élyséens avec les mafieux russes, les chinois et tous les autres ?

En les écoutant il devient évident que les « hautes sphères » ne sont que des repris de justice déterminés à partir avec l’argent. Ainsi que des étrangers.

« On ira profiter au Maroc ou au Sénégal ».  

Tout est dit.  Avec ce mépris ouvert pour ceux qui « n’en croquent pas ».

Dans la « vraie vie », au zinc, ils se prendraient des coups de savate. Mais ils vivent sur l’Olympe.

Voilà où va l’argent de notre travail et de nos impôts. Si nous ne nous réveillons pas ils ne quitteront la maison qu’après l’avoir pillée, jusqu’au dernier cent.

Ce sont les « chauffeurs » d’antan, c’est la raison pour laquelle ils nous tirent dessus le samedi. 

No limit.

Autre mafieux, celui qui a toutes les infos et qui fait chanter le gouvernement.

Pourquoi ou pour combien ? 

Pourquoi et combien c’est la même chose pour eux. C’est dégoûtant en fait.