dimanche 9 décembre 2018

Une révolution ne peut être qu’aristotélicienne.

C’est en ça que c’est difficile. C’est la raison commune des échecs des révolutions.

L’éthique nécessite la displine. En clair, la révolution n’est ni la destruction, ni un exutoire, mais le moyen de modifier les conditions d’existence pour davantage de justice.

Pour réussir, il faut un peuple instruit qui définit des buts et les stratégies pour les atteindre sans jamais perdre de vue l’intérêt de tous.

La morale et la connaissance conduisent le révolutionnaire.

[En trois phrases, que des gros mots ! :)]

Aristote étant disciple de Platon, on pourrait même ajouter qu’une révolution doit comporter une dimension spirituelle. Une révolution aurait pour finalité l’instauration d’une société qui aurait pour but « le bien en soi ».

Ça nous entraînerait trop loin... koike... ;)

Il y a bien une dimension morale chez les GJ, c’est indéniable.

Y aura-t-il suffisamment de « science » pour parachever la révolte populaire en révolution qui marquerait un changement de système vers le « beau » platonicien ?  Je ne sais pas...



Éléments de réflexion sur la "violence populaire" :



"La théorie marxiste de la révolution suppose que le capitalisme sera frappé au cœur, alors qu'il est encore en pleine vitalité, quand il achève d'accomplir sa mission historique avec sa complète capacité industrielle, quand l'économie est encore en voie de progrès. Marx ne semble pas s'être posé la question de savoir ce qui se passerait dans le cas d'une économie en voie de décadence."






La violence prolétarienne change l'aspect de tous les conflits au cours desquels on l'observe ; car elle nie la force organisée par la bourgeoisie, et prétend supprimer l'État qui en forme le noyau central. 

Dans de telles conditions il n'y a plus aucun moyen de raisonner sur les droits primordiaux des hommes ; c'est pourquoi nos parlementaires, qui sont des enfants de la bourgeoisie et qui ne savent rien en dehors de l'idéologie de l'État, sont tout désorientés quand ils sont en présence de la violence prolétarienne ; ils ne peuvent lui appliquer les lieux communs qui leur servent d'ordinaire à parler de la force, et ils voient avec effroi des mouvements qui pourraient aboutir à ruiner les institutions dont ils vivent ; avec le syndicalisme révolutionnaire, plus de discours à placer sur la justice immanente, plus de régime parlementaire à l'usage des intellectuels ; — c' est l'abomination de la désolation ! Aussi ne faut-il pas s' étonner s'ils parlent de la violence avec tant de colère.

« Faites tout ce que vous voudrez, mais ne cassez pas l'assiette au beurre ! »


Source : Georges Sorel. Réflexions sur la violence. 1907. 

Davantage au sujet de G. Sorel.






Sorel combat inlassablement les mêmes valeurs communes aux idéologies de la médiocrité. Il y a chez Sorel le sens de la guerre culturelle, du combat des valeurs.


Tout ça parce qu'en 1369, Nicolas Oresme traduisit l’Éthique d’Aristote. Ni Sorel, ni Marx n'étaient des illettrés.  

source : Nicolas Oresme

Tout est dans tout...

30 commentaires:

  1. Le terrible paradoxe des GJ est que leur force se trouve dans le rejet de toutes les structures actuelles, qu'elles soient politiques, syndicales, etc ; tout autant que leur faiblesse se trouve dans le manque d'instruction patent que l'on ressent parfois en les écoutant.

    Il y a là une équation complexe à résoudre en espérant que venant du fin fond du peuple, couplé au bon sens populaire qui ne se trompe jamais, de braves gens d'exception émergeront pour éviter à ce mouvement d'échouer. Échec qui ne ramènerait pas le calme mais plus sûrement le chaos. Car si les causes des problèmes ne sont pas identifiées et traitées, la violence ne fera que s'amplifier.

    Si révolution il y a, elle mangera ses enfants tout en suivant plusieurs phases. En espérant qu'elle débouchera au final sur une issue positive. Il est certain que le processus est lancé et ne s'arrêtera plus quand bien même il connaitrait des phases de rendormissement. La certitude étant que ne pas se révolter serait mourir lentement et sûrement. Chose qui n'est jamais arrivée en Gaule.

    Nous sommes un peuple régicide. Nous faisons partie des trois seuls peuples régicides parmi 100 nations en ce monde qui comptent. France, Grande Bretagne et Russie. Macron a gouverné sans prendre cela en compte... (ou il a joué avec ce fait)

    Et maintenant, on danse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis dans les mêmes réflexions que toi.

      Et comme toi, j’attends des braves gens.

      Mais.... souvent ils sont achetés ou prennent une balle...

      J’espère quand même , j’espererai Jusqu’à la fin !

      Supprimer
    2. En fait tu viens juste de réaliser que vous n'êtes pas assez pour faire la révolution, vos maîtres ont tellement divisée le pays qu'il n'y a aucune union possible et ça vous saute en pleine face

      Supprimer
    3. C'est faux. Nous sommes 50 millions au moins.

      Les muzzs pratiquants ou pas = 8,5 millions. Et le reste des trucs et des machins divisés.

      La vérité te saute dans la face ?

      A préciser que rien que pour ce coup là, pas mal d'américains et autres étaient prêts à venir nous aider pour virer ZOG.

      Tu as peur. Et tu as raison. Les chiffres sont tétus.

      Quand les flics et l'armée se retourneront de notre côté...

      On rigolera.

      Opération ronces.

      Réémigration.

      Supprimer
    4. "vos maîtres ont tellement divisée le pays"

      La base de ce mouvement de fait est qu'il va au delà des divisions ce qui fait courir le système comme un lapin.

      reset dans ton cul

      t'es un abruti qui comprend rien 6:16 ou quoi ?

      Supprimer
  2. Les gilets jaunes vont ranimer le bipartisme...
    La lutte sociale c’est la gauche...
    Gauche qui ne peut-être représentée exclusivement par l’extrême-gauche...
    Cette renaissance va s’appuyer sur le cas macron...
    On va assister au retour de la politique politicienne et du grand endormissement....
    Et les gilets jaunes mettent définitivement à mal les grandes théories anarchistes...
    L’organisation naturelle ne peut venir à bout d’un système ultra organisé...et centralisé...
    Qui sera l’homme ou la femme providentielle pour incarner cette renaissance...?
    Une femme royale...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, oui dans le sens où on voit bien en ce moment la gauche noyauter le mouvement et tenter les GJ avec augmentation du SMIC, etc, soit les vieilles antiennes.

      Alors que le problème de fond est bien plus compliqué.

      La vraie question qui est remontée jusqu'en haut est : "où va le pognon ?". Il faut à tous prix expliquer où il va et ne pas laisser le système donner son explication : éducation, services publics, etc. Le système lit le net et répond par médias interposés avec sa propagande.

      Euro, CICE, dette, immigration, UE, ISF... ça ils ne les citent jamais ou presque !

      Tu penses à la Ségolène de la bravitude et de la diversitude qu'ils nous ont ressortie dernièrement ? :)

      Supprimer
    2. Y’en a t’il une autre... ? 😎

      Supprimer
    3. L'ambassadrice des manchots ! :D

      Youpi ! \o/

      Supprimer
    4. L'ambassadrice des pôpoles
      Royale aux barres
      Car BONNE est la détaxe
      Pour ceux qui râment

      Supprimer
    5. Le cas capital de la capitale
      En ce temps de J les Jaunes
      Debout qu'est misère car sinon
      Quel shoah à la faim défunt ?

      A tous les zoozoos du gaucho vert daltonien

      P S : post scrutum, problème épineux de comment recycler ce qui après ne sent pas la rose

      P C : Pauv CONtribuables ; sinon, ça fabien le que ch'ti prend

      FABIEN ROUSSEL...BIEN : LA FROUSSE

      Même si les patrons du krak 40 pensent qu'il n'y a pas de mal à se faire trop de biens

      Supprimer
  3. Ni paradoxe ni équation complexe sauf dans l'incompréhension flagrante des culturés contemporains!
    Ce qui pose la vraie question de savoir qui est derrière pour mettre en avant "cette" pression médiatique?

    M est-il aux commandes réellement? N'oublions pas qu'il est une grande partie du mental des culturés qui ne comprennent pas ce mouvement.Donc ils sont eux et lui des rouages de l'affaire.

    Le mouvement des GJ n'est ni faible ni puissant . Il est juste excité méthodiquement et répond donc à une manœuvre . Ce mouvement représente les pions d'un jeu d'échec.

    Une des versions possible de la partie qui se joue pourrait être l'attaque ciblée des placements . Pour que l'affaire se tourne de ce côté il faut faire s'effondrer le modèle social (cotisations, aides etc...). Dans un élan de "solidarité" les assurances-vie, comptes épargne, et autres bas de laine pourraient être capturés.

    Les classes moyennes qui garnissent tranquillement leurs cagnottes ou les font remplir par des revenus locatifs ou autres pourraient ainsi du "jour au lendemain" devant le fait du prince!

    Le GJ seraient donc les chiffons rouges instrumentalisés pour que les banques ou l'état pillent les classes moyennes . Level 2 de l'opération "gilets"....

    Ce n'est pas évident pour tout le monde visiblement!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, conspiration 101. On est impuissants. Tu as bien appris ta leçon. Comme si tout le monde n'avait pas lurker autant l'internet que toi.

      Et si c'était toi qui étais victime d'une manipulation incapacitante ?

      Ils reposent sur du vent. Sur de l'illusion. Celle que tu contribues à perpétuer avec ce com'. Des milliers de sites pour manipuler les gens qui cherchent des réponses à leurs questions au lieu d'utiliser leur bon sens. Bon sens qui doit commander de ne pas se laisser détruire sans combattre.

      Une chose certaine, si personne ne bouge jamais, ils construiront tranquillement leur dictature. Alors autant bouger.

      Oh non les allemands sont trop forts. Il vaut mieux rendre les armes tout de suite. C'est certain que tout se passera mieux !

      Rigolo va !

      Supprimer
    2. Le monde se résume en rapports de force.

      Pas en un Rothshild omnipotent qui tuez les gens avec des éclairs sortant de son cul.

      Supprimer
    3. 3:26 et la suite :

      Oui, oui, oui !!!!!!!!!! Il y a encore des gens avec du discernement !

      Merci !!!!

      Supprimer
    4. level 3 : les illuminés qui s'autofagellent ici reste devant leurs écrans à couiner .
      Le Level 2 n'est pas encore joué bandes de trouillards. Pour l'instant les maîtres du jeu agitent leurs pantins GJ. Vous êtes tous accrocs à cette partie de bonneteau. Vous êtes les publicitaires du jeu.
      Personne n'est impuissant car cette partie n'est pas jouée. Pour l'instant nous n'en sommes qu'à la bande annonce. C'est vous le film . Le combat n'existe pas car il suffit d'ignorer cette complaisance des médias. L'indifférence est une arme terrible . Combien parmi vous ne regardent pas les tv mainstreams? Pourtant il y a de nombreuses personnes qui vivent très bien sans écran .
      Le faux monde est comme une maladie contagieuse.
      Bougez , vaquez , vivez la vraie vie et ne restez pas scotchés sur des propagandes.
      Le discernement n'existe plus pour ceux qui sont accrocs aux news.

      Supprimer
  4. au vu de la conjoncture des taux aux US, des 50 Milliards que la FED enlève tous les mois, des pays périphériques qui s'écroulent, nous en avons inéluctablement des banques qui partent en vrilles.
    Comme en EU nous avons voté le bail-in, nos comptes peuvent y passer.
    Alors à penser que les GJ sont les ombres d'un feu organisé pour ne pas avoir la lumière d'un système finissant? je plussoie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une simple conséquence plutôt, non ?

      Supprimer
    2. la conséquence eut été que les US ce soit déjà enrhumé, alors que la construction mécanique de déstructuration créatrice semble ce dessiner pour les jours qui viennent. Ce qui semble se passer ressemble fort au model des physiocrates.

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Eh ben moi, la logique aristotélicienne m'oblige à dire que les GJ sont une foreuse, pas une fusée.

    Depuis 10 ans, on a déjà sauté dans le vide.

    Le monde a vécu en apesanteur.

    Quelques uns ont alerté.

    Maintenant, tout le monde commence à voir le sol arriver.

    Les GJ sont les premiers à toucher le sol.


    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben mon gars ça se voit que ta jamais couché sur le trottoir!
      Les GJ sont le miroir de la sté de conso point barre.
      Chacun de nous est un fabricant de GJ .
      C'est pas de la téléréalité mais du quotidien.
      Tu as un besoin que tu payes césu et hop tu fabriques ton GJ. Ton gamin trouve un job 15h/semaine et hop le sang de ton sang s'embarque dans la galère GJ.
      Toute notre sté fabrique du GJ . Tu réclames un boulanger dans ton bled puis tu vas acheter ton pain au carouf à 15 bornes. Et hop ton boulanger plonge dans les déboires financiers et rentre dans le monde GJ.
      Toute absolument toute notre vie entretient ce rapport ambigüe avec les jobs mal payés qui sont la résultante de cette sté de conso.
      Le sdf est la destination finale de ce scénario. Le Sous sol du GJ ....
      La majorité de ceux qui la ramènent ici sont dans les étages au-dessus à rêver le monde .
      De temps en temps il serait bon de redescendre voir ce qui se passe dans la rue!

      Supprimer
    2. A part le djinn qui est millionnaire, il ne doit pas y avoir beaucoup de riches ici. Et bizarrement le djinn tient le même discours démoralisant et méprisant que toi.

      Supprimer
    3. ben non comme dab les nantis sont là et ne veulent pas en parler.
      étonnant comment chacun est dans le déni
      pourquoi parler de riches quand vous n'avez pas de souci
      l'aisance est au quotidien de chaque personne qui chaque jour n'a qu'un seul souci : "à quoi vais-je m'occuper l'esprit aujourd'hui"
      Les salaires tombent tranquillement , la retraite ou les revenus divers et variés idem et chacun ne pense qu'aux vacances prochaines.
      la civilisation des loisirs a inventé le petit écran magique qui anticipe tous les désirs et fantasmes.
      Les uns sont soi-disant millionnaires comme celui que tu nommes et d'autres se satisfont du rsa. Ainsi va la vie de ce monde qui marche sur la tête en désignant des petits play mobil fluos comme la bonne conscience du pays.
      C'est un peu facile et le mépris est surtout dans cette condescendance .
      Honte à tous ceux qui ne se posent aucune question sur leur propre façon de vivre!

      Supprimer
    4. Ce n'est pas mon cas par exemple. Tu racontes de la merde. Je suis politisé et je poursuis un but.

      T'es comme n'importe qui sur internet, tu penses avoir trouvé la vérité, le graal de la pensée et tu nous l'assènes à grands coups de mépris.

      Il y a une alternative : discuter entre adultes.

      Supprimer
    5. poli ou politisé ? Il faut choisir!
      Il n'y a pas une vérité mais des regards qui sentent le respect ou qui puent la condescendance. Ici c'est le coin du mental qui ne passe plus par les portes.
      Je vois pas le rapport avec une discussion d'adultes . On est plutôt dans un club un peu fermé qui ne supporte pas d'entendre d'autres façons de voir le monde.
      C'est vrai que ça existe . Les joueurs de golf ou les fanas de sport automobile , ou même les clubs de chiens de défense ou de tir à l'arc....
      Blague à part nous sommes loin d'une révolution dans l'esprit standard qui œuvre ici .

      Supprimer
    6. Tu te goures, on va prendre le pouvoir à terme. Maintenant le "on" n'est pas ton "toi". Et je peux concevoir que tu n'aimes pas ça. Tu verras, tu regretteras Macron qui était très tolérant, lui.

      Mon taff est de foutre dehors des raclures qui nous haïssent et pourrissent notre plancher. Des enflures qui sucent notre sang. Par train, par avion, ils partiront ! Une fois fait, quel que soit le système en place, tout ira bien car on ne sera plus menacés de disparition en tant que peuple. Le reste n'est que détail.

      Et toi ? T'as du ZADisme pour crasseux à vendre ?

      Supprimer
    7. on pourrait imaginer un autre monde qui n'a RIEN à vendre. Ce serait remettre les choses à leur vraie place. Les flots de réfugiés disparaîtraient pour cause d'absence d'objectif. Les glandus qui font la course pour savoir qui a la plus grosse disparaitraient. Les crasseux pourraient côtoyer les pommadés sans tracas. Les inquiétudes disparaitraient puisqu'il n'y aurait plus moyen d'avoir plus ou moins que les autres.
      Ce serait quoi ? Le revenu universel ? ou quoi?
      A voir ce qui peut se faire.
      Le peuple blanc , noir , jaune ou marron ou même bleu serait prêt à voir arriver les aliens dans le quotidien. ouaaaaahhhh

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.