mardi 18 décembre 2018

Un sondage racialisant et malaisant.






Un sondage @IfopOpinion @Cam4 révèle une réticence des parisien-ne-s aux unions interraciales qui affecte avant tout les hommes « noirs », « arabes » et « asiatiques ».

Le plus terrible dans ce sondage Ifop c'est surtout la géographie des réponses.

Les femmes des quartiers de Paris les plus peuplés, avec la représentation la plus importante de populations maghrébine et sub-saharienne seraient les plus réfractaires aux mariages dans leur propres communautés.

C'est ce qui apparait. 

Dans les quartiers caucasiens, les femmes se déclarent davantage ouvertes aux unions inter-raciales et /ou culturelles.

Dans le XIII°, le quartier dit chinois, 61% sont prêts à se marier entre asiatiques...

En contraste, dans les XVIII°, XIX°, XX°, quartiers maghrébins/sub-sahariens, quasi 60% préféreraient se marier hors de leur communauté...

OUCH !