mercredi 5 décembre 2018

Un point écologie.



Il a raison dans son constat. Vieux constat des années 1960-70.

Il évoque un « débat Nature et Culture ».... bonne chance !
Débat impossible mais poser la question est salutaire.

Les solutions acceptables par tous sont inexistantes.

Les Guerres du manque et les dictatures prennent place sous nos yeux.

Comme prévu...

(Accessoirement, je soupçonne Olivier B. d’avoir une empreinte carbone bien supérieure à celle de ma voisine au SMIC qui, elle, n’est pas vegan ! 😉).
—————
Correction grâce à un commentateur, merci ! Ce monsieur se prénomme Aurélien !