dimanche 23 décembre 2018

Un grand débat pour amuser la galerie.

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a exclu mercredi tout "détricotage" de la politique menée depuis le début du quinquennat à l'issue des trois mois de la grande concertation de terrain promise par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des "Gilets jaunes". 

"Il y a un principe simple qui est que ces 18 mois ne seront pas détricotés en totalité par les trois mois de débat", a-t-il dit lors du compte rendu du conseil des ministres à l'Elysée. "Je rappelle que nous avons un président de la République et une majorité parlementaire nette qui ont été élus sur un projet."
"Le calendrier c'est d'arriver autour de la mi-mars avec la fin d'un grand débat qui nous permette d'ici la fin du mois de mars ou la mi-avril de prendre des décisions très concrètes", a dit mercredi Benjamin Griveaux. 
La concertation portera sur quatre thèmes (transition écologique, fiscalité, organisation de l'Etat et démocratie et citoyenneté). Source





11 commentaires:

  1. “La dictature, c’est ‘ferme ta gueule’ ; la démocratie, c’est ‘cause toujours’.”

    RépondreSupprimer
  2. Griveaux aurait du mentionner la Shoah ou ce peuple qui a tant souffert ... avant les fêtes ça le fait toujours ... comme la merde Pierre Henri - détournements de fonds prise illégale d'intérêt emploi fictif harcèlement moral favoritisme licenciement abusif j'en passe et des meilleures venu faire la morale aux gilets jaunes goys antisémites ... et bien il a mentionné la Shoah ce matin sur RTL et le journaliste l'a félicité ... facile ...

    RépondreSupprimer
  3. Pour info / M. Franck Marlin, député LR de l’Essonne, est le premier parlementaire à répondre favorablement à notre demande de lancement de la procédure de destitution de Macron.

    https://www.upr.fr/actualite/m-franck-marlin-depute-lr-de-lessonne-est-le-premier-parlementaire-a-repondre-favorablement-a-notre-demande-de-lancement-de-la-procedure-de-destitution-de-macron/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a depuis 2017, 112 députés LR et 194 sénateurs LR.

      Pour lancer la procédure de destitution il faut au moins 58 députés ou au moins 35 sénateurs. C'est faisable.

      N'a-t'il vraiment que la droite pour se bouger pour le peuple actuellement ?? C'est choquant de voir ça.

      Supprimer
    2. Espérons que ce ne soit pas le dernier !

      Supprimer
  4. C'est la trêve, bonnes fêtes de Noël à tous (tes) et que ceux qui ne croient en rien se souviennent du Petit Prince à la Rose qui sommeille en chacun(e).

    Tof

    RépondreSupprimer
  5. Oui, très bonnes fêtes de fin d'année à tous.

    A la belle référence de Tof, je rappelle que nous sommes les 99%. Que ceux qui se résignent gardent ceci en tête, il y a vraiment une super année 2019 à venir, sûrement chaotique mais salutaire.

    Débats toujours intéressants chez Taddéi : "Interdit d'interdire : Gilets jaunes : où en sommes-nous ?" : https://www.youtube.com/watch?v=YhjkWXfUPc4

    Isa

    RépondreSupprimer
  6. Lassalle président!
    https://youtu.be/aRJKLvpQlDE

    et joyeux noël

    RépondreSupprimer
  7. Ca fait pas 50 ans qu'on se laisse amuser :
    «Il n'y en a que pour la COP 21 ... ». "Des propos tenus au Salon de l'agriculture, en 2010, deux ans après le Grenelle de l'Environnement. Alors président de la République Nicolas Sarkozy avait dit à des professionnels présents à une table ronde que l'environnement, «ça commence à bien faire». À la tête d'EELV, Cécile Duflot avait alors moqué «le masque vert de Nicolas Sarkozy (qui) est tombé»."
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/12/01/25002-20151201ARTFIG00104-nicolas-sarkozy-il-n-y-en-a-que-pour-la-cop21.php

    Alors que la bataille contre cette contamination dure depuis plus de cinquante ans (les boues rouges dans le parc national des Calanques) … samedi 29 septembre 2018
    https://www.franceinter.fr/emissions/comme-un-bruit-qui-court/comme-un-bruit-qui-court-29-septembre-2018

    RépondreSupprimer
  8. ne soyons pas naïfs les histoires écolos ne sont là que pour transformer PROVISOIREMENT la couleur jaune par la couleur verte.
    L'écologie est un business , une machine à fric. Ce système a été créé par les russes au temps de la guerre froide. Dans un 1er temps c'était au travers des mouvements pacifistes allemands . Cohn Bendit et bien d'autres ont été formés en russie.
    Cela ne dédouane pas les pollueurs de tous bords mais illustre les faux combats contre le CO2.
    Jea Lassalle (cité plus haut) a été instrumentalisé(comme guignol) pour servir(sans le savoir) le pouvoir , tout comme les faux débats face à Marine.
    La trêve de Noël n'est pas une trêve réelle. C'est uniquement un moment où chacun rêve que le monde est une histoire pour enfant.
    Y a-t-il moins de guerre , moins de morts , moins de maladie , moins de tragédies à ce moment-là ? Pas vraiment! Ce n'est même pas un vœux , mais juste un conte, un mythe . Tout comme sur les routes anglaises où il est écrit sur le sol "slowly" avant une zone dangereuse , Noël essaye d'indiquer qu'il faut se poser un peu .
    Les grands débats ne sont bien évidement que de la poudre aux yeux pour donner l'illusion que l'avis de chacun sera entendu. Quand à savoir si on en tiendra compte plus personne ne se fait d'illusion.
    Reste à faire tomber ce décor qui ressemble de plus en plus au Truman Show.
    Mais qu'y-a-t-il derrière ?
    Imaginons que ce ne soit pas des monstres omnipotents, des complots abracadabrants. Mais au contraire imaginons que ce soit une sorte de machine (ou IA suivant les fantasmes!) qui stocke toutes nos idées et qui les trie et les mets en œuvre!
    Comment se sortir de cette affaire?

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.