samedi 15 décembre 2018

Paris, forteresse du pouvoir.


Plan de barricades.


Toutes ces considérations concernent la mobilisation des classes pauvres, mais non pas leur efficacité politique. Ceci dépend naturellement de la possibilité pour les émeutiers et insurgés d'approcher les autorités et de la mesure dans laquelle ils peuvent être dispersés. 

Source 

....ce qu'avait écrit Friedrich Engels dans un article de 1889 : 

« La France seule a Paris, une ville où (...) se rassemblent toutes les fibres nerveuses de l'histoire européenne et d'où partent à intervalles réguliers les impulsions électriques qui font trembler tout un monde (…)»

« l'activité de Haussmann s'intègre dans l'impériaIisme de Napoléon Ill. Lequel favorise le capital financier. (...) Le véritable but des travaux d'Haussmann était de protéger la ville contre la guerre civile. ll voulait rendre à jamais impossible l'érection de barricades à Paris. (...) La largeur des boulevards doit interdire la construction de barricades et de nouvelles percées doivent rapprocher les casernes des quartiers ouvriers.» 


 Paris, lieu stratégique de l'affrontement des classes.

Autant manifester en province. Paris est conçu pour piéger les manifestants.

1 commentaire:

  1. Tu as raison et à l'époque haussmanienne, les larges avenues en ligne droite étaient faites aussi pour amener des canons et tirer sur des barricades puis envoyer des charges de cavalerie

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.