vendredi 14 décembre 2018

Le hashtag bien nommé.

150 000 témoignages ont été postés en un mois sur Twitter avec le mot-dièse #Pasdevague, ce mouvement de libération de la parole enseignante née après l’agression d’une prof à Créteil fin octobre. Source


Résultat :


1 commentaire:

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.