mardi 18 décembre 2018

L’Allemagne ferme ses centrales, garde ses déchets.





Angoissant de quoi ? Je vois pas...


Le clap de fin doit avoir lieu dans quatre ans, fin 2022. Une page tournée, pour de bon. Les sept dernières centrales nucléaires d’Allemagne seront retirées du réseau d’électricité, prêtes pour leur démantèlement. La conclusion d’un tournant majeur dans la politique énergétique du pays, initié en quelques jours seulement par la chancelière Angela Merkel en 2011, à la suite de la catastrophe de Fukushima.
Mais l’Allemagne n’en a pas fini avec le nucléaire pour autant. Que faire des 28.000 mètres cubes de déchets hautement radioactifs produits par ses centrales ? Que faire également des 300.000 mètres cubes de déchets faiblement et moyennement radioactifs, dont certains seront encore produits par l’industrie et la recherche médicale après 2022 ?
La Bavière, première région allemande à inaugurer une centrale nucléaire en 1961, refuse purement et simplement les recherches, jugeant qu’elle « n’est pas un lieu de stockage adapté pour les déchets radioactifs ». D’autres régions, comme la Saxe-Anhalt, où se trouve le site de Morsleben, mais aussi la Basse-Saxe, où se trouvent Gorleben, Asse et Konrad, ou encore la Rhénanie-Palatinat, à la frontière avec la France, rechignent à confier leurs données géologiques à la BGE. Les compagnies minières privées leur ont également adressé une fin de non-recevoir, au nom du secret des affaires.

—— à terme seul l’espace conviendra en attendant je pense qu’on mettra les déchets radioactifs chez les autres moyennant compensation financière.
De plus maintenant que les frontières ont disparu et que les grandes entreprises sont internationales c’est plus facile...

3 commentaires:

  1. J'ai comme une idée d'où ils vont les mettre leurs déchets... un pays qui a besoin d'argent et méprise sa population... jdcjdr

    Et c'est bien. Ils vont apprendre à démanteler leurs centrales et après viendront le faire pour nous. Un marché où on aurait pu être leader.

    RépondreSupprimer
  2. La France paiera ??????

    Carvajal

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.