jeudi 13 décembre 2018

La poussière identitaire sous le tapis.


Source,   Source 2

tract LREM suite à l’allocution présidentielle :



Mais : 

Pour Aurélien Taché, il est nécessaire d'aborder cette question. "Il faut réfléchir à ce qu'est être citoyen dans un contexte de société ouverte, à la place de l'altérité, de la religion dans la société française. Mais il faut le faire avec nos mots." Le député, qui avec plusieurs collègues s'est ému de la formulation du tract auprès du patron de LREM, Stanislas Guérini, a assuré qu'il s'agissait d'un document de travail, et que le terme "identité nationale (allait) disparaître". Ce fut chose faite en fin de journée, jeudi. La nouvelle version du flyer mentionne une réflexion sur "la démocratie, la citoyenneté et l'immigration".







Spéciale dédicace aux syndicats !