lundi 10 décembre 2018

La fumée pour cacher l’incendie.

Source


Mesure 100% financée par les impôts que seuls paient les salariés.

Je n’ai pas regardé. Ce matin je vois les images, il a pris cher en 18 mois, M !
Il a très mauvaise mine.

Il peut promettre une augmentation du smic de 3€, vu que ce qui est dans les tuyaux c’est le démantèlement du code du travail et les contrats à l’heure comme en Angleterre ou les mini jobs comme en Allemagne.

Il se retrouvera très précaire lui-même aux élections européennes.

Il a davantage gâté les vieux, donc, les vieilles... toujours en vue des européennes.

Les vieilles ont massivement voté pour lui en 2017. Maintenant qu’il est moins « beau », il leur rend la CSG !

Bref, on s’en fout ! Aux armes !

Les GJ veulent la France, M la leur achète pour 30 € ! C’est Noël !


Attention ⚠️ !

6% des salariés. Non comptabilisés les RSA, les retraités, etc...



Et surtout moins d’argent pour les salaires des bullshit jobs qui eux, votent ! 

De la Fonction publique territoriale aux permanents des assos....

Maintenant on a une seule caisse « impôts » qui comprend toutes les recettes dans laquelle le gouvernement pioche « à la demande »...plus aucune caisse n’est sécurisée.

Nous n’avons plus aucun moyen de contrôler les finances de l’état.

Vive la démocratie !


17 commentaires:

  1. on n'est pas dans la merde! Le monde des contribuables va comme d'habitude se partager les frais des largesses de micron & Cie! Enlever les cotisations sociales n'est pas un cadeau . Il y a beaucoup d'incompréhension sur le sujet. Un salarié ou un bénéficiaire d'autre structure qui produit de la valeur ajoutée a un coût global que l'individu ne perçoit pas directement. Que ce soient des cotisations patronales , salariales ou des remboursements de frais ce sont toujours des charges payées.
    Quand un grand esprit supérieur dans sa générosité suprême déclare qui allège les cotisations pour que l'homme lambda gagne plus il oublie de dire qu'il allège surtout le coût pour l'entreprise.
    Nous sommes donc toujours dans la même méthode qui perdure depuis 2010.
    Bientôt nous mettrons des GJ sur les tombes avec comme épitaphe : "il était plein d'ardeur pour son entreprise"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le système social français a disparu.

      Tout ce qui reste en clair et en résumé ce sont les caisses de retraites complémentaires c’est tout.

      Encore quelques mois et elles tomberont aussi dans la caisse « générique impôts ».

      C’est à dire que l’etat Décidera s’il reverse et combien et à qui selon ses priorités budgétaires !

      En Europe, seuls les suédois conservent un semblant d’etat Providence redistributeur...

      Les danois ont fait des économies et fermé leurs frontières pour conserver leurs retraites et leurs redistributions a un niveau correct.

      Vote du peuple qui est propriétaire de ses caisses.

      Nous, les français n’avons plus aucune caisse mutualisée. Zéro.

      Nous dépendons 100% du bon plaisir des princes.

      Ça se verra mieux après les européennes :)

      On cotise mais rien ne nous est du depuis le petit timonier qui est allé très vite avec une chambre « Aurore Bergé ».

      Entre corruption et incompréhension des textes présentés.

      Penicault l’a dit : «  il n’y aura pas d’augmentation du SMIC ».

      Je vais ronger mon os....

      Supprimer
    2. Et lécher les miettes. Demain ça sera pire ! :)

      Supprimer
  2. Les médias aux ordres ont basculé ce matin en faveur de Macron.
    Maintenant si t'es encore gilet jaune ce matin t'es un sale facho ... hier t'étais un mec bien ...

    la seule solution efficace pour changer l'ordre des choses reste celle de Bill Williamson.

    RépondreSupprimer
  3. Le totalitarisme vient de l etat..Faire un parallèle avec Mussolini..Mon gamin étudie la montée du fachisme , c'est troublant de similitudes..!

    RépondreSupprimer
  4. on va voir comment Edouard Philippe va déballer sa marchandise au parlement . Pour l'instant il n'y a rien de changer. Le camelot a fait son baratin et sert sa propagande. Nous sommes en campagne électorale transformée en gains pour les patrons tout en donnant des miettes aux GJ. Les retraités doivent se préparer à une soupe à la grimace qui va débouler .
    baratin de chez baratin! Notre simplet en chef est toujours bien dans son petit scénario qui nous crache dessus.

    RépondreSupprimer
  5. Lu ailleurs un décryptage de l'entourloupe :

    "Ce n’est pas le SMIC qui augmente de 100€ mais la prime d’activité, prime qui n’est touchée que par une toute petite partie des travailleurs au SMIC.


    En effet, si vous êtes au SMIC mais que vous avez d’autres revenus (immobilier, actions etc) vous n’y avez pas le droit, si vous êtes au SMIC et que votre conjoint gagne plus que vous, vous n’y avez pas le droit car c’est le montant du foyer fiscal qui est pris en compte.

    Cerise sur le gâteau, cette prime devait déjà être augmenté de 30 euros en avril 2019, 20 euros en octobre 2020 et 20 euros en octobre 2021, soit 70 euros d'ici à la fin du quinquennat.

    Macron n’a en réalité augmenté que de 30€ une prime d’activité qui n’est touché que par une toute petite partie des travailleurs au SMIC !

    Cette prime n’est aussi pas comptabilisé pour la retraite.

    "Le SMIC augmentera de 100€ par mois" : encore un mensonge !


    Source :

    https://echelledejacob.blogspot.com/2018/12/gilets-jaunes-acte-v-samedi-le-grand.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est ça ! En plus, combien de GJ au SMIC ?

      Qu'espère Macron au juste ? Il n'a pas compris le message ? Il fera quoi ? Il gazera les GJ ? Sérieusement ?

      Supprimer
    2. @Ano : Asselineau/UPR : Pourquoi @EmmanuelMacron n'augmentera pas le #SMIC ? Le gel du SMIC est exigé par la Commission européenne dans le cadre des Grandes orientations des politiques économiques (GOPÉ)

      Supprimer
    3. Egalement : "Envers qui Emmanuel Macron est-il débiteur ?" par Thierry Meyssan
      http://www.voltairenet.org/article204276.html

      Supprimer
    4. Il y en a qui veulent encore y croire, peine perdue d'avance. Même Erdogan (c'est dire) se paye l'UE : "les images en provenance de Paris « démontrent que l’Europe a raté son examen de démocratie, de droits de l’homme et de libertés».

      "Un collectif de plus de 120 intellectuels et responsables politiques de seize pays propose dans un manifeste, publié par « Le Monde », une nouvelle architecture pour l’UE.

      Leurs propositions visent à créer des institutions plus démocratiques, grâce à une Assemblée européenne souveraine, et à faire de l’Europe une véritable puissance publique, dotée d’un budget quatre fois plus important qu’il ne l’est actuellement. Il représenterait 4 % du PIB et serait financé par des impôts prélevés par l’Europe sur les bénéfices des sociétés, les hauts revenus, les hauts patrimoines et les émissions de carbone. En plus de l’apport d’économistes et d’historiens, ce collectif s’appuie également sur de nombreux juristes qui se sont mobilisés pour contribuer au projet de traité."(...)

      https://resistanceinventerre.wordpress.com/2018/12/11/nous-lancons-aujourdhui-un-appel-pour-transformer-les-institutions-et-les-politiques-europeennes/

      Supprimer
  6. HS épique / "Car chaque fois qu'il y a relâchement dans l'observance de la Loi, et recrudescence de l'impiété en tous lieux, alors Je me manifeste."
    "Pour la libération des justes et la destruction des mauvais, pour le ferme établissement de la Loi. Je prends naissance d'âge en âge."
    (Bhagavad-Gîtâ, IV, 7 et 8.)

    RépondreSupprimer
  7. Si Micron était dans une démarche positive, il aurait commencé par amnistier les GJ.

    Il aurait pu aussi amnistier les petits points perdus sur la route.

    Il y avait bcp de gestes symboliques à faire.

    Il a fait l'aumône.

    Il est tout morveux le gamin.

    Sans surprise, la Jacline demande la fin des blocages des GJ sur les plateaux.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non ta pas pigé ce n'est pas l'élection de Chirac ou de Mitterand . Nous sommes dans un autre monde. Rien que la suppression du 80 km/h (qu'il laisse à son 1er couteau le soin de bouffer son chapeau) aurait parlé à tous les français hors citadins .
      Comme d'habitude il a fait de la com mais en fait il s'est ridiculisé. La seule chose que tout le peuple a constaté c'est son état de choc ou de zombi selon ce qu'on pense. Il obéit à ses maîtres mais il sait que ça va mal se passer.

      Supprimer
  8. Un bon conseil transmis par Charles SANNAT :
    "Allez dans vos mairies, remplissez vos cahiers de doléances et vos maires reporteront l’essentiel au Palais."

    https://insolentiae.com/presque-comme-le-general-je-vous-ai-tout-pris-et-je-vous-en-redonne-un-peu-ledito-de-charles-sannat/

    RépondreSupprimer
  9. un coup de prestidigitateur : il donne des miettes aux smicards et "en même temps", les parlementaires assouplissent l'exit tax pour alléger de plusieurs milliards les exilés fiscaux ; la corruption continue de plus belle : tout pour les ultra-riches ; c'est cela dont la France crève! une belle bande de voyous

    https://www.huffingtonpost.fr/2018/12/10/pendant-les-annonces-de-macron-le-senat-a-allege-lexit-tax_a_23614648/

    RépondreSupprimer
  10. On va où? Que fallait-il cacher? On pleure pour un journaliste découpé en morceaux et on moleste les nôtres; quand on installe une dictature, on commence par réduire au silence les journalistes. Et la liberté de la presse?

    4 syndicats de journalistes dénoncent des agressions à Castaner qui les invite à déposer plainte

    Samedi, plusieurs journalistes ont été blessés et se sont vu confisquer pour certains leur matériel de protection, "parfois sous la menace d'une garde à vue". "Ce qui a eu pour effet d'empêcher certains reporters de faire leur travail", ont déploré ces organisations syndicales représentatives de la profession. Ainsi, deux photographes du Parisien ont été visés par des tirs de lanceurs de balles de défense et un photographe du JDD a été hospitalisé après avoir été frappé par un CRS, selon les syndicats. Ces derniers ont en outre recueilli une quinzaine de témoignages de confrères "mis en joue, pris pour cibles parfois intentionnellement, commotionnés ou molestés par les forces de l'ordre".,

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/12/11/97001-20181211FILWWW00162-derapages-de-la-police-denonces-par-les-journalistes-castaner-invite-a-porter-plainte.php

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.