jeudi 6 décembre 2018

La dimension oubliée des GJ.

Je tenais à le dire, alors je le dis parce que je ne me refuse rien ! :)

La dimension que tout le monde oublie ? La liesse ! La liesse populaire en l’occurrence !

Des gens dehors nuit et jour depuis 3 semaines dans le froid et la pluie ? Oui.

Ils sont ensemble, ils mangent des sandwiches en plaisantant, ils refont le monde, ils se tiennent chaud, ils rêvent, ils agissent, marchent, vont, viennent, partagent...

Ils ont quitté leur triste quotidien contraint et parlent d’un autre monde. Ils se sentent forts ensemble.

Et, tous, ils sont fiers !

C’est la fête !!!

Loin du canapé affaissé et de l’écran, c’est la vie !

C’est beau la nuit...et le jour c’est le renouveau ...

Tous sont de nouveau jeunes et forts, les accolades réchauffent davantage que les radiateurs.

Ceux qui ont participé n’oublieront pas. Ils ne sont pas pressés de rentrer...

...et resteront prêts à ressortir !

La liesse, du latin laeticia, l’allégresse les a envahis comme un cadeau du ciel.




Et le tout dans une atmosphère amicale d’exultation intellectuelle partagée.

Je me permets, (au point où j'en suis), une spéciale dédicace à Dionysos, le dieu de l'exaltation intellectuelle autant que de l'exaltation physique.