lundi 26 novembre 2018

ZAD de NDDL : 425 millions pour Vinci.

C’est une première estimation. Saisi par la ministre des Transports, le Conseil d’État vient de rendre public un avis, ce vendredi 23 novembre, sur diverses questions soulevées par l’abandon de projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes par le gouvernement.
La juridiction y estime notamment que le montant de l’indemnisation, à laquelle pourrait prétendre la société Aéroport du Grand Ouest (AGO), filiale détenue à 85 % par Vinci, serait compris entre 305 millions d’euros et 425 millions d’euros.
Dans ce même avis, le Conseil d’État indique par ailleurs que ce n’est pas l’occupation de la Zad en elle-même qui a bloqué la réalisation de l’aéroport, mais plutôt l’inaction, les tergiversations et les reculs de l’État pour mettre fin à cette occupation illégale. source

Est-ce que Vinci a aidé les zadistes ? 

;)

 

1 commentaire:

  1. On oublie que Vinci étant sur les rangs pour l'agrandissement de Nantes Atlantique ....Ce qui suppose que ce qu'il touchera sur NDDL sera déduit de ses offres .
    ...s'il veut obtenir le contrat!
    A la fin des années 60 les spéculateurs se frottaient les mains et achetaient des terres sur le site de NDDL en vue des expropriations. Ce sont eux les dindons de la farce tout comme ceux autour de Nantes Atlantique qui pensaient se faire du beurre en cas de sa fermeture.
    Tout n'est que spéculation foncière .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.