mardi 27 novembre 2018

Rendre l’africain à l’Afrique et inversement.

Le ministre sénégalais de la Culture, Abdou Latif Coulibaly, a affirmé mardi que le Sénégal souhaitait la restitution par la France de "toutes les œuvres identifiées comme étant celles du Sénégal", quelques jours après la publication d'un rapport sur le patrimoine africain commandé par le président Emmanuel Macron.
"Nous sommes disposés à trouver des solutions avec la France. Si nous avons 10.000 (pièces identifiées comme étant originaires du Sénégal, ndlr), nous souhaitons avoir les 10.000", a déclaré Abdou Latif Coulibaly lors de la présentation à la presse du Musée des civilisations noires, qui sera inauguré à Dakar le 6 décembre. Emmanuel Macron doit prendre une décision après le dépôt le 23 novembre, à sa demande, du rapport de deux universitaires, Bénédicte Savoy du Collège de France. Ce rapport suggère notamment un changement radical de la loi française sur le patrimoine pour redonner à l'Afrique une partie de son patrimoineSource


—— j’ai vu que la majorité des commentateurs ici était d’accord. Je me rends. Rendons tout.
Vidons les musées, rendons tout à tout le monde. Hop ! Pas de jaloux ! Et vite.
J’en ai ma claque de ces histoires. « Qu’ils viennent les chercher ». 
Au passage, que l’armée française sorte d’Afrique et d’ailleurs puisqu’on en est aux redditions. 
Et avec le sourire !