jeudi 22 novembre 2018

Les couples, mourez ensemble !





Le « haut-commissaire chargé de la réforme des retraites » vient de confirmer que le Gouvernement entendait réduire les pensions de réversion des veuves et des veufs dont la retraite est plus faible que celle de leur conjoint décédé.

Reprenons le calcul du Gouvernement avec des chiffres correspondant à la réalité vécue par les Français : l’épouse perçoit une retraite de 1 000 € et le mari perçoit une retraite de 2 000 €. Au décès de son mari, la veuve percevra une pension de réversion de 500 € seulement au lieu de 1 000 €.

Source



Si le gouvernement français met en place cette mesure en 2019, les veufs ne toucheront plus que 25% de la retraite de leur conjoint décédé au lieu des 50% prévus actuellement. 

Des 835 euros médians que l’Etat Français doit reverser au conjoint d’un retraité décédé, il passera à 417 euros par mois.

Un changement dont les conséquences impacteront le plus fortement les retraités très modestes. Le revenu du foyer de retraités moyen passant de 2,570 euros à 1,317 euros sitôt le décès du  conjoint survenu. Source