lundi 5 novembre 2018

Le serpent* de l'islam de France.



1985...



* de mer, bien sur.

source 1
source 2

La création d’un cadre pour l’islam de France et la formation des imams sont les priorités de la politique de Christophe Castaner envers les cultes.

------ J'en doute en cette année électorale... Et quand je dis que j'en doute c'est pour ne pas dire qu'avant les européennes jamais le gouvernement ne se privera de la moindre voix issue des mosquées...ni de l'argent qatari ou saoudien ...

------

....consulter les représentants des cultes "dès la semaine prochaine", ont annoncé lundi les ministres de la Justice et de l'Intérieur.

Ce toilettage vise à mieux encadrer le financement de l'islam en France.

Le document prévoit notamment d'inciter les associations cultuelles à solliciter un label d'Etat: un "tampon administratif" délivré pour cinq ans reconnaitrait la "qualité cultuelle" de l'association, lui permettra de bénéficier des avantages fiscaux liés à la loi de 1905, et pourrait lui être retiré en cas de manquement. 

Cette disposition doit rendre les structures musulmanes plus transparentes : nombre d'entre elles choisissent actuellement d'être régies par un statut obéissant à la seule loi de 1901 sur les associations.

Le gouvernement cherche aussi à "limiter l'influence étrangère" sur les mosquées (bientôt c'est le musulman français qui influencera l'étranger !)

Les dons supérieurs à 10.000 euros faits par un État, une entreprise ou un particulier étrangers devraient être déclarés, sous peine d'amende, "assortie d'une possible confiscation".

le texte envisage de permettre aux associations de se financer grâce aux revenus locatifs des immeubles qu'elles possèdent. (my musulman is rich.)

Si leur comptabilité est jugée transparente, elles pourraient aussi prétendre à des subventions publiques "pour réparations et rénovation énergétique" des édificies religieux. (ouille, aïe ! pour le contribuable ! je prends d'une main je donne de l'autre...)

L'avant-projet prévoit enfin de muscler la lutte contre les prédicateurs radicaux. Les sanctions en cas d'entrave à l'exercice du culte ou d'incitation à ne pas respecter la loi seraient alourdies.

source

 KAKTUSSSSS !!!!!!!!!


2 commentaires:

  1. A votre avis peut-on vivre notre chrétienté au Pakistan ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, bien sûr, même s'il ne faut pas boire dans le même puits que les musulmans. Ce sont de petits accommodements de rien du tout. Ils restent très tolérants comme la plupart des musulmans en général.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.