dimanche 4 novembre 2018

La nécessité et la protection des grands singes.



La viande de gorille reste un mets délicat au Cameroun, même si la chasse aux grands singes est illégale dans le pays. Et l’existence d’un marché illicite n’est pas un secret.

Une nouvelle étude lève le voile sur le commerce de la viande de grand singe autour de la réserve de biosphère de Dja, dans le sud-est du Cameroun, révélant une chaîne de chasseurs, de commerçants, de travailleurs des transports et de consommateurs dans les zones rurales et urbaines. source

La chasse incontrôlée a contribué à l’effondrement des populations de primates.

De nombreuses personnes vivant dans les communautés rurales autour de la réserve de biosphère de Dja dépendent de la viande de brousse pour nourrir leurs familles, certaines tuant parfois des gorilles ou des chimpanzés. Des parties du corps des grands singes sont parfois utilisées en médecine traditionnelle.

-------

-"C'est pas bien."
-"oui, mais...avoir faim c'est bien ?"

3 commentaires:

  1. Protéger les grands singes ? En seine Saint Denis aussi ? ...

    RépondreSupprimer
  2. Avec 98% d adn en commum,manger du singe relève du cannibalisme....mais on n est plus a ca près...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.