mercredi 7 novembre 2018

La naissance des « Cryptovilles ».

C’est un terrain de 68 km² en plein milieu du désert du Nevada, à une trentaine de kilomètres de la ville américaine de Reno. À cet endroit devrait s’élever d’ici quelques années la première ville du monde administrée et gérée grâce à la blockchain, la technologie à l’originedu bitcoin, si le multimillionnaire américain Jeffrey Berns réussit à réaliser son rêve.


Il s’en passe des choses dans ce désert du Nevada. Las Vegas et bitcoin...








Il a annoncé, le 1er novembre, que les travaux pour construire cette utopie devraient débuter dès 2019. Cet ancien avocat spécialisé dans le droit de la consommation, qui a bâti sa fortune en investissant dans les monnaies dématérialisées comme le bitcoin ou l’ethereum, a déjà dépensé 300 millions de dollars de sa poche pour poser les fondations de son projet.
La Blockchain Valley ! J’ai hâte !
Jeffrey Berns a payé 170 millions de dollars en liquide pour acquérir la parcelle de terrain, a monté une société – Blockchains LLC – pour superviser le projet, et a dépensé le reste de l’argent en diverses acquisitions ainsi qu'en embauchant 70 personnes. (Un grand projet, c’est peu d’humains. CQFD)
Idem pour les affaires de la cité. Au lieu de déléguer le pouvoir à un conseil municipal, tous les votes pourraient se faire facilement par ordinateur et le choix de chaque habitant serait enregistré sur la blockchain. Cette technologie pourrait également servir dans le secteur de l’énergie. La consommation exacte de chaque foyer pourrait être inscrite en temps réel dans le registre garantissant que chacun paie exactement ce qu’il doit. Source
Si tu es une fille avec des nattes de 12 ans, tu peux participer ! 
C’est un projet inclusif. Enfin...je pense...koike...