lundi 19 novembre 2018

Ghosn Gone.




Nous détenons 15 % de cette perte de 15%. M étant encore ailleurs n’a pas jugé utile de réagir.

De l’avis de beaucoup d’experts, Carlos Ghosn ne pourra pas survivre à cette affaire et à Tokyo, comme à Paris, il sera contraint de ne pas terminer son mandat.
 Cela étant, cette chute en plein vol arrive à un moment très compliqué pour trois raisons 
 1èreraison : l‘équilibre de cette alliance mondiale tenait à l’autorité et au savoir faire de Carlos Ghosn. Or, dans ce groupe très complexe, la succession n’a pas été préparée. Renault et Nissan possèdent des compétences en interne, mais sont-elles préparées à prendre le relais d’un groupe très complexe ? Nul ne le sait. 
 2eraison : l’alliance Renault-Nissan structurait le secteur au niveau mondial. Le groupe, par exemple, avait pris de l’avance dans les relations que le secteur pouvait avoir avec les GAFA sur la mise au point de la voiture électrique. Il avait réussi à challenger l’industrie allemande qui détenait des positions dominantes. 
 3eraison : l’industrie automobile était arrivée en haut de cycle.Il fallait trouver des relais de croissance. Carlos Ghosn s’était donné pour mission de préparer l’alliance à affronter le prochain cycle portant sur la mobilité, l’électrique et la maturité des marchés chinois. Source






Ne pas oublier qu’il est vieux et qu’il mérite la retraite dorée qui l’attend.

Il est médaillé de tout, peut-être même du mérite agricole et des palmes académiques...

Éclate toi, Carlos ! 


——- il s’en passe de drôles de choses autour des « voitures » en ce moment.
C’est le moins qu’on en puisse dire. Je subodore que l’Allemagne prendra le relais avec les clowns de  Tesla ou de Google, on a le choix.
Nous avons compris : notre nouvelle voiture sera autonome et électrique ! Quand je vois le prix d’une Prius et des performances de certains GPS... bref, je ne suis pas prête... Galileo, vous savez, le super gps européen 3.0... au fait ? Non, toujours pas en fonction comme promis ?
Certains doivent compter sur leurs doigts les consommateurs potentiels... c’est peut-être le moment d’aller faire le plein en Irak...une mutation profonde impliquant aussi l’urbanisation est en cours...
La Californie n’est plus un modèle ...