vendredi 30 novembre 2018

frais de scolarité vus du Sénégal


Ne pas pouvoir passer son doctorat en France, l’injustice.

3 commentaires:

  1. Bon, on va la faire courte :

    Les frais d’inscription dans les établissements publics français sont faibles car l’État prend en charge une partie du coût des formations dispensées dans les établissements publics. Le coût réel des études est le même qu’ailleurs, soit environ 10 000€ par an. La différence est qu’en France, l’État en assume une grande part.
    https://www.campusfrance.org/fr/cout-etudes-superieures-france-frais-inscription

    RépondreSupprimer
  2. Le socialisme est vraiment un poison mental. Penser qu'il est normal que des étudiants étrangers n'aient rien à payer pour des formations financées en partie par les impôts, c'est avoir une espèce de maladie mentale.

    Pour penser que la hausse des frais pour les étrangers c'est grave parce que ça pénalise les africains, il faut avoir été matrixé depuis son enfance par des profs de gauche.
    Moi je préfère les étudiants asiatiques, européens aux africains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Utilise le vrai mot : juifs cosmopolites et affidés. C'est la même chose cela-dit. Judéo-bolchévisme.

      A noter de manière amusante que les cons des universités sont prêt à rejoindre les GJ à cause de cette "injustice". Il faut que la France soit submergée tu comprends.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.