jeudi 22 novembre 2018

Afrique : Investissements étrangers multipliés par 8 en 6 ans !


L’Afrique a capté 7 840 projets d’investissements directs étrangers (IDE) au cours des dix dernières années, entre 2008 et 2017.

Après avoir atteint 923 en 2011, le nombre des projets d’IDE a fléchi durant les années suivantes, en raison notamment du printemps arabe qui a réduit l'engouement des investisseurs pour les pays d’Afrique du Nord, de la crise des marchés émergents en 2014 et de la chute de la croissance en Afrique subsaharienne dans le sillage de la chute des cours des matières premières.
L’étude a par ailleurs fait ressortir que le continent a connu une sorte de rééquilibrage des destinations des IDE entre les diverses sous-régions. L'Afrique de l'Est qui n’a attiré que 11% du total des projets d’IDE recensés à l’échelle continentale en 2005, a vu sa part passer à 27% en 2017.
La part de l’Afrique de l'Ouest est passée de 16% à 24% entre 2005 et 2017. Source
L'Afrique du Nord qui se taillait la part du lion en 2005, avec 44% du total des projets, a en revanche vu sa part régresser à 26% en 2017, tandis que la part de l’Afrique australe est passée de 27% à 23%.  

Rappel : 

3 commentaires:

  1. De toutes manières, les grandes fortunes n'allaient pas laisser ce continent à l'écart.... Les ressources qu'ils offrent sont encore nombreuses....

    Et après ????
    L'Antarctique
    Et après ????
    Les cieux

    RépondreSupprimer
  2. Quand les entreprises françaises ont délocalisé en chine, les français sont restés en france, le travail a été donné aux chinois.

    Quand des entreprises s'installent en afrique, elles font travailler des africains, ça parait évident. Les chinois sont en afrique depuis très longtemps, ça ne date pas d'hier, tout comme ils s'installent partout dans le monde, mais ils sont 1 milliard, alors proportionnellement aux européens....

    Bref, tout le monde à saisi l'idée quoi.

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas le fameux plan marshall pour l’Afrique ?

    Les investissements directs étrangers en Afrique sont tombés à 42 milliards de dollars en 2017 contre 52,5 milliards en 2016...
    http://afrique.lepoint.fr/economie/investissements-directs-etrangers-l-afrique-poursuit-sa-mutation-10-06-2018-2225841_2258.php

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.