jeudi 18 octobre 2018

Un matelas acheté, un compteur Geiger offert.

(J’ai une connexion internet très faible qui sera réparée............................. « au plus vite ». 😂😂😂😂😶🙄)
—————
Les gars nous vendent des gri-gris et nous les achetons...



Le scandale arrive en mai dernier, par une mère de famille coréenne pointilleuse sur la qualité de l'air intérieur. Elle relève un taux de radon, un gaz radioactif, très élevé dans sa chambre et alerte la presse locale. Réaction en chaîne: un fabricant de matelas, Daijin Bed, est montré du doigt. Le rappel des derniers lots des 69.000 matelas incriminés vers la ville de Cheonan où se situent les locaux de la firme se termine seulement cette semaine, plus de 5 mois après le début de la crise.
Les analyses ont prouvé que le fabricant utilisait de la monazite, un sable radioactif extrait en Inde, à Madagascar ou au Brésil, qui contient de l'uranium et du thorium. Celui-ci était ajouté dans le revêtement des matelas promettant la libération «d'ions négatifs», une technologie censée lutter contre le stress, renforcer le système immunitaire et améliorer le sommeil. Un argument marketing en vogue en Asie, mais aux bénéfices scientifiquement non-démontrés. Les utilisateurs courraient surtout un vrai danger: la dose maximale de radiations admise pour le grand public d'un millisievert par an était multipliée par 9,35 pour certains matelas. Ils exposaient les utilisateurs à une quantité élevée de radon et thoron, deux gaz radioactifs et à des risques accrus de cancer du poumon à long terme. Une action en justice entammée par clients lésés se poursuit. «Il faut être vigilants avec les objets qui sont vendus comme émettant des ions négatifs, prévient Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire à la Criirad, association antinucléaire d'information sur la radioactivité. Dans certains cas, ces ions sont produits par des matières radioactives, nous l'avions déjà constaté par exemple sur des pendentifs, disques énergétiques, autocollants antiradiation et aussi certaines fibres textiles.». Source

5 commentaires:

  1. C'est ça la nouvelle èconomie Wendy. La liberté d'escroquer.

    Dans science et avenir on apprend que les limougeots vont se faire escroquer par Musk et son projet Entourloupe, heu... pardon Hyperloop.

    "Le village de Droux abritera, si l'étude environnementale autorise le permis de construire du projet, un centre de recherche de 1000 m² en plus de la piste de 3 km pour les essais. Une installation que l'on doit aussi au lobbying de l'association Hyperloop Limoges, dont Vincent Léonie, premier adjoint au maire de Limoges est président. Il évoque un "projet innovant capable de braquer les projecteurs du monde entier sur notre région." C'est cette association qui a démarché Transpod."

    Entourloupe est un projet bidon pour lever des fonds et obtenir des aides publiques.

    Scientifiquement le projet n'est pas fondé, techniquement il n'est pas réalisable, financièrement c'est une utopie hallucinante, mais il donne lieu â une opération de com' léchée relayée par toutes sorte d'articles sensationnalistes.

    Et plus c'est gros, plus ça passe. La dernière révélation sur l'avancée des recherches : la capsule (le wagon en fait) sera en Vibranium. "Le matériau le plus resistant connu sur Terre". Tellement resistant qu'il compose le bouclier de captain America et les tenues de quelques autres super héros des blockbusters d'hollywood.
    Bref c'est de la foutaise. Le matériau 'intelligent' recouvrant la 'capsule' est en fait de la bête fibre de carbone, comme on en utilise depuis des décénies en automobile ou en aéronautique.

    Par contre, ceux qui vont le sentir vibrer, le vibrator, ce sont les contribuables qui vont financer le 'tronçon de test' de l'Entourloupe du côté de Limoges.

    Et oui, ça va braquer les projecteur du monde entier sur la ville quand tout le monde se foutra de la gueule des gros niais qui se sont fait dépouiller par la perle de perlimpimpin de Musk.

    Lamentable



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Vibranium, qui va remplacer utilement la porcelaine de Limoge :

      https://youtu.be/mdM1h5dZJ1w

      C'est beau quand le secteur public est à la pointe de l'innovation, non?

      Supprimer
    2. Elon Musk à Limoges, note bien qu’il le mérite...

      Ceci dit, que la France se retrouve avec cette arnaque.... comment dire ...?’... je ne suis pas étonnée...!

      Sais tu que le tuyau ne peut pas prendre de virages ? LOL !

      Même sur les cotes californiennes ils n’ont pas réussi un seul test grandeur réelle.... mouarfffff.

      Seul Le contribuable français était capable de sponsoriser le bidule. Heuliez.....!!! LOL !

      Limoges, une belle fac y compris scientifique ou surtout scientifique.

      À 3 h de Paris en TER, (char à bœufs). Tu mets le TGV à Limoges, la ville connaît un essor immédiat.

      Un très joli centre ville historique bien restauré et une bourgeoisie calme et éduquée sans ostentation.

      Limoges est sous évaluée par rapport à Toulouse, par exemple ou Narbonne.

      Quand à Clermont-Ferrand c’est fini.

      Bref, je pense que les universités de Limoges ne mèneront pas le projet à son terme mais que ça leur donnera quelques $ de subventions.

      Il y a des labos de recherche à Limoges qui doivent être à sec.

      Arnaquer l’arnaqueur !!!!!

      Ce Musk finira suicidé, exécuté ou en prison...

      Supprimer
    3. Pas de virages? Pas grave, Y'a qu'à construire les villes bien alignées sur une surface bien plane et supprimer les autres moyens de transport.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.