lundi 15 octobre 2018

Trump entre dans la zone d'assassinat.

  


Trump :

« La FED est une structure cabalistique de banquiers centraux, non élue, qui dirige notre économie vers l’abime. La seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir . »

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco», de «  de devenir folle ».


Le président Jackson disait en 1835 :

Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et avec l’aide de l'Éternel, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin. "

Les États-Unis ont eu trois banques centrales contrôlées par Rothschild

La première banque des États-Unis (1791-1811); 

La deuxième banque des États-Unis (1816-1836); 

"La Réserve Fédérale" (Jusqu’à aujourd’hui).

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis le 10 juillet 1832. 

Peu de temps après sa déclaration  «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer. "

Chaque fois qu’on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Le président Lincoln :

« Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. 
Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite."

Lincoln a été assassiné en 1865.
Le président Garfield a mis en garde sur les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux  gagnaient le pouvoir : 

«Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression. "

Garfield a été assassiné en 1881.
Le président McKinley a attaqué les banquiers centraux avec son secrétaire d'État John Sherman. 

Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, un empire financier connu sous le nom de Northern Trust, financé par JP Morgan, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.
Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.

Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains pour une valeur de 4,3 milliards de dollars ("certificats d'argent"-“Silver Certificates”).

Kennedy a été assassiné en 1963.
Le président Woodrow Wilson

«Depuis que je suis entré en politique, j'écoute les témoignages. 

Certains des plus grands hommes aux États-Unis (dans les domaines du commerce et de l'industrie) ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux rester discret pour le condamner. »

«Notre grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernement, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde, non plus un gouvernement d'opinion libre, non plus un gouvernement de conviction et élu par le vote de la majorité, mais nous sommes un gouvernement qui existe sous et par la contrainte de petits groupes d'hommes dominants. "


Wilson a survécu en nous condamnant en 1913 à la «Réserve fédérale», probablement la banque la plus aboutie de Rothschild, en bloquant des fonds pour le paiement de la dette contractée en empruntant notre propre monnaie… De l'argent inventé de toutes pièces.  

Le privilège Rothschild : de l'Argent créé ex-nihilo, à partir de rien afin de créer une dette pour de vrai.
Trump fait et dit des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et rester au service de la cabale financière.

Peut-il réellement contester la FED ? L'histoire nous dit que cela pourrait s’avérer dangereux pour lui.
 
Rand Clifford  Source

19 commentaires:

  1. La différence avec tous ces prédécesseurs,c'est que Trump a une protection "renforcée",sinon il ne serait plus là depuis longtemps.

    RépondreSupprimer
  2. "Compte tenu des actions et décisions de l'un et de l'autre, ou de ceux qui sont officiellement censés opérer en leurs noms respectifs, et donc dans les circonstances actuelles, on peut difficilement se cantonner à l'estimation arbitraire de leurs initiatives estimées "bonnes" ou "mauvaises", donc aussi quelque part au "bien" ou au "mal", aux "gentils" et aux "méchants".



    Une chose au moins est clair à ce titre: ni Trump ni Poutine ne sont humainement dignes de confiance jusqu'à preuve du contraire. Mais sur les points politiques sensibles actuellement l'un et l'autre font le jeu d'un "Maître de Jeu" qui les dépasse de loin, sur un plateau de jeu qui ne leur appartient plus quoi qu'ils en pensent; l'un et l'autre sachant qu'il y a "quelqu'un" ou "quelque chose" qui les soutient à certaines conditions et dans le développement d'une politique orientée dans certaines directions, sans pourtant savoir exactement de qui ou quoi il s'agit. Il faut laisser à Donald Trump l'ampleur du courage qui est le sien car s'il est un chef de gouvernement qui risque sa tête chaque jour qui passe malgré une coalition de psychiatres véreux et vendus au système qui prétendent qu'il l'a déjà perdue pour le faire destituer, c'est bien D. Trump.
    Disons que Trump et Poutine sont sous contrôle suffisant pour amener le monde exactement là où il doit être amené dans l'objectif de sa libération définitive. En tout état de cause la situation est trop complexe pour l'estimer avec exactitude en termes de "bon" ou "mauvais" relativement aux deux leaders des superpuissances historiques, politiques et économiques, et il en va de même avec la coalition des agents politiques de l'Ennemi avec Obama et les familles Clinton et Schwartz, alias "Soros", qui constituent une sorte de gouvernement provisoire d'exception et parallèle au gouvernement officiel, cette fois quasiment déclaré, du moins publiquement connu même sans être bien évidemment relayé par les médias "mainstream", et constitué au sein d'un bâtiment de Washington D.C. symboliquement nommé par ces derniers "La Maison Noire", et destiné à fomenter ni plus ni moins qu'un coup d'Etat pour destituer Trump (dans le meilleur des cas).
    L'équation globale est infiniment complexe pour les observateurs lambda ne disposant pas de toutes les données du problème (ce qui, pour une fois, inclut AUSSI l'Ennemi lui-même, à notre plus grande satisfaction)."Eléazar

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis assez d'accord avec cette analyse.
      La Reserve Fédérale, laquelle n'est pas plus une réservequ'elle n'est une administration fédérale, est unepièçe du jeu d'e hecs qui a permis à la force maléfique qui l'a crée que parvenir à la situation actuelle.
      Mais ne perdons pas que sa fin est de remporter la partie, et pour y parvenir il convient parfois de sacrifier des pions, voire des reines.

      La Reserve Fédérale est grillée jusqu'à l'os. On ne peut jouer la martingale que jusqu'à un certain point. Même en volant le reste de la planète par le biais du pétrodollar, USA ne peuvent pas manier la planche à billets à l'infini. Et d'ailleurs le contrôle du marché pétrolier leur échappe de plus en plus en dépit des executions pour l'exemple de Saddam Hussein et Muhammar Kadhafi.
      Le ''boucher de Damas'' est toujours à Damas, en dépit des volciférations des biens pensants et par la même occasion, le ''tzar autocratique'' confortablement réélu à Moscou a démontré que les USA ne peuvent plus faire la pluie et le beau temps à leur guise.

      Alors, je ne serait pas étonné que la dame soit sacrifiée pour permettre de developper la suite de la stratégie, celle où les USA s'effacent pour laisser place à un gouvernement mondial, à une monnaie numérique mondiale.
      Trump il faut le reconnaitre, est un personnage ambigu au possible. Il est l'opposant le plus mal casté pour le rôle du sauveur, mais en même temps, il a le seul profil succeptible de n.offrir aucune prise aux armes réthoriques du politiquement correct.

      En fait le véritable ennemi de 'la Banque' comme disait le président Jackson, c'est la fin de la croissance et donc l'impossibilité pour le Banque de continuer à se goinfrer de l'usure.

      Or la Banque a faim et sa voracité lui a fait lâcher l'os sec du financement usurier de croissance pour s'interesser au gras de la richesse particulière de l'homme blanc cisgenré patriarcal et de sa famille.

      Il fait donc etouffer ses cris en le clouant au pilorit pour mieux lui tailler des croupières.

      Le souci, c'est que la Banque n'existe pas dans le vide. Il faut une société structurée et évoluée pour permettre le développent de corporations bancaires. Néandertal n'avait pas de MasterCard.

      Il est assez facile de prevoir que la société mondialisée régie par la logique contable va devoir faire face a un déficit de compétences croissant et dans certains domaines, comme le nucléaire, ça ne pardonnera pas.

      Je pense donc qu'il y aura rapidement une phase de 'normalisation' comme on disait en URSS, au cours de laquelle les agents déstabilisateurs, LGBTQXYZ et un raton laveur seront éliminés par leurs donneurs d'ordre. Physiquement. Cen'est pas une métaphore. Pour faire place à une bonne dictature électronique, que nous avons financé nous même en achetant des devices qui nous filment et nous écoutent non stop ce qui BigBrotherisera le moindre pet de travers.

      La seule question est, est ce qu'un monde en recession géologique (epuisement des ressoucres disponibles de la planète depuis la nuit des temps) peut mettre en place une dictature technologique?

      Bref, je ne comptes pas sur Trump, ni sur Poutine pour tuer la Banque.

      Je comptes sur Sénèque.


      Supprimer
    2. Sénèque je pense t’aurait répondu « technologie = ressources de la terre et dictature = obligation de création de surplus ».

      Sénèque était un grand propriétaire terrien et un très bon comptable.

      Le NWO se heurte à la faisabilité d’un monde ouvert et dictatorial dans une réalité contrainte.

      Chaque click c’est un insecte qui meurt. Dans la vraie vie.

      C’est bon aussi pour les smart phones.... nous sommes devenus des tueurs en série.

      Quand je vois les chinois mettrent 1 million de gens dans des camps je me dis que je vois très bien les limites de la route de la soie et donc du commerce international et donc des profits.

      En Afrique, c’est zone de guerre partout.

      Historiquement c’est guerre ou commerce jamais les deux.

      Je ne crois plus au « développement » de l’afrique, ni à celui du Pakistan pour des raisons diamétralement opposées.

      Les profits ne sont possible que par échange en temps de paix.

      S’enrichir c’est pour, au bout du compte, accéder à la culture et aux savoirs.

      Quand on nous vend l’électrification d’un continent c’est une arnaque.

      En plus c’est impossible matériellement, mais bon...

      L’électricité n’a jamais empêché la barbarie que je sache.

      En soit, c’est un moyen d’émancipation pas un but.

      C’est comme la route de la soie l’électrification africaine, une confusion à la base.

      La technologie idem. La technologie est devenue un but en soi.

      Le plus beau phone, le meilleur logiciel, créer un objet connecté pour la joie de l’avoir.

      A quoi ça sert ? Quelle utilité ? Rien.

      Supprimer
    3. A 8 milliards d’humains il y a peak all.

      Le peak c’est la dictature par principe.

      Actuellement il y a peak de productions. Tous produits confondus,y compris alimentaires.

      L’égalité toussa, les SJW, c’est bon dans un monde riche. C’est déjà du passé.

      Une caste « connectée » et « les autres » c’est ce qui se dessine.

      Logique par rapport aux ressources disponibles, toutes confondues.

      Je parie mon billet que l’afrique Va connaître une baisse de population même si son taux de fécondité passe à 10 enfants /femme.

      Idem pour tous les autres pays sous tension.

      En France les aides sociales diminuent donc, même effet.

      Exit le 3° pour les allocs. Exit les familles mono parentales pour toucher l’allocation parent isolé.

      Rapidement moins de divorces, car moins à partager.

      La Krize fera beaucoup pour la morale.

      La France écologique c’est combien d’habitants pour quel niveau de vie ?

      20 millions a tout casser dans des bâtiments autonomes qui coûtent deux bras.

      Donc, infaisable. Qui va payer les hlm « verts » des rsaïstes ? Les autres ?

      Oui, deux ans.... et encore !

      Je le vis actuellement la mise aux normes thermiques....

      Ramenées à l’échelle d’une nation c’est moins cher de mettre les gens à la rue.

      Supprimer
    4. "l’afrique Va connaître une baisse de population même si son taux de fécondité passe à 10 enfants /femme."
      Tu ne crois pas si bien dire. L'occident devient stérile . De nombreux essais ont été pratiqués pour stériliser les africains au travers de vaccinations. Mais tout comme chez nous ce sera l'industrialisation et toute la chimie de l'agriculture qui les stérilisera. Pour l'instant nous pillons leurs ressources et les transformons avec des ogm.
      Le problème n'est ni le Maghreb ni l'Afrique noire malgré qu'ils nous occupent beaucoup.
      Le vrai problème est la Chine.
      Nous n'en voyons que ce qui nous ressemble. Il faudrait imaginer qu'ils fassent à grande échelle en Europe comme ce qu'ils font en Afrique. Pour l'instant leurs achats de terres agricoles sont encore symboliques (en France). Mais ça pourrait vite changer.
      Avec eux les normes n'existent pas. C'est un mélange de passé et de futur à la sauce collective.

      Supprimer
  3. Images d'époque du LEM d'Apollo dans son studio :

    https://www.youtube.com/watch?v=bD6QcpLAno8

    Coupes de tifs d'époque, ce sont les premières images que je vois passer sur le net. Il y a bien eu ce hoax tourné par des farceurs avec la fameuse rampe de spots qui se casse la gueule.

    Là, c'est différent. Bcp de déballages depuis l'élection de Trump.

    On nous aurait menti ?

    Ces images ne prouvent rien.

    La NASA a très bien pu tourner une répétition générale.

    Mais bon ça commence à faire bcp.

    Il me semble qu'il s'agit d'un montage croisé d'images de studio et d'images officielles de la mission.

    Cela dit, on a bien les éclairages artificiels dénoncés par tous les détracteurs, et surtout en arrière plan, la technique du frontscreen qui permet de faire apparaitre une perspective paysagère dans un studio et qu'on retrouve sur tous les films et photos Apollo (premier plan studio + paysage projeté en arrière plan).

    J'ai passé toutes les images d'Apollo au peigne fin.

    J'ai trouvé une belle boulette au fond d'un cratère :

    https://www.lpi.usra.edu/resources/apollo/catalog/70mm/magazine/?42

    AS11-42-6247 et 48. Ouvrir la grosse résolution.

    Deux gros cratères sur cette photo. Cratère du haut, au fond, au milieu, une forme géométrique blanche cubique.

    Artefact lunaire ou bloc de polystyrène non encore sculpté ?

    http://apolloreality.atspace.co.uk/

    Un gars a passé tout le dossier technique au crible :

    https://www.youtube.com/channel/UCuBgRBkya2nTjtityVb_TzA/videos

    Même le code informatique du LEM est bidon.

    Il apparait que la NASA a délibérément caviardé ses propres documents sur Apollo, rien ne tient debout.

    L'hystérie aux USA ne concerne pas que Trump. Il y a maintenant une vraie fracture aves des allures de guerre civile entre les rednecks et les swnoflakes.

    Au Congrès, c'est kif kif, on nage en pleine hystérie.

    Il y aura un avant et un après ces élections de mid term.

    Tof




    RépondreSupprimer
  4. Nul besoin , selon moi , de se référer à un maître du jeu inconnu dont il faudrait pouvoir suivre la pensée complexe ( Macron est un bon exemple à échelle réduite ) et qui serve d'alibi et , subséquemment, d'etouffoir pour empêcher de poursuivre sa propre réflexion. C' est se castrer intellectuellement , volontairement.
    Que m'importe les détails , Trump ou Poutine, si au bout du compte, je dois faire partie des 7 milliards condamnés à disparaître. La ligne générale me suffit pour essayer de préserver ma peau car ceci n'est pas un jeu !
    De même , l'histoire de la NASA relève d la simple anecdote dont on peut discuter , le soir, autour d'un feu de bois : que m'importe la vérité a ce sujet en particulier, si manger, se chauffer, sa sécurité , sont quasiment devenues les priorités car au train où on va...!
    Juste histoire de parler, me direz vous ?
    Ok, ok, je ne voulais pas être désagréable.
    Les élections de midterm aux USA risquent bien d'être un point de rupture, effectivement.
    À suivre...
    M.S.BLUEBERRY.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'exemple de l'Italie est caractéristique de l'époque tout autant. La représentativité des peuples n'a plus aucun sens si ce n'est de nous donner une illusion de stabilité.
      Les changements de ministres en France sont un reflet des limites de cette "démocratie". L'équipe au pouvoir a fait tourner ses logiciels à fond et n'a convaincu personne. Le micronus lisait son papier comme un lycéen aux abois le jour de l'oral du bac. Pour ceux qui ont connu De Gaulle ou Mitterrand l'exercice est saisissant de tristesse. Pas un pays n'échappe à cette descente en vrille du niveau de ses représentants.
      C'est la fin.
      Mais la fin de quoi?
      L'occident vit se perestroïka.
      ps: meluche avait une tristesse de fin de régime avec sa selfie de perquise. Navrant pour un franc-maçon de se ridiculiser devant le peuple!

      Supprimer
    2. "L'occident vit se perestroïka."

      Oui.

      "Pas un pays n'échappe à cette descente en vrille du niveau de ses représentants."

      Représentants qui ne représentent que les zélites.

      Reste à empêcher qu'un conflit majeur ne se déclenche pour permettre aux zélites de se maintenir comme cela a failli arriver chez les soviétiques. Encore que ce n'est pas en France que cela se décidera à mon avis.

      https://www.youtube.com/watch?v=77Q7G8pdXtA

      Les russes ont été intelligents. Je ne parierais pas que ce soit le cas de nos apparatchiks...

      Supprimer
    3. les russes sont intelligents parce qu'ils se sont habitués aux manques. Leur régime les a programmé à savoir attendre! Depuis la crise ukrainienne, il y a eu des sanctions ils ont donc modifié leurs approvisionnements. Les cultures sous serres se multiplient. Nos pauvres producteurs français ont perdu ces marchés !
      La Russie a aussi beaucoup développé des technologies "alternatives" qui sont économiques. Il suffit d'analyser comment ils ont réglé les problèmes de la Syrie en 3 coups de cuillères à pot. Ne pas se contenter du regard méprisant des USA dans cette analyse...

      En Russie les gens sont habitués à la débrouille . Pour un Russe il courant de faire 25km à pied pour aller entretenir un petit bout de jardin.

      Savez-vous qu'en cas de blast électromagnétique mondial (phénomène solaire ou autre) seule la Russie serait capable d'avoir de technologies en état de fonctionnement? Les USA et l'occident se font des villes souterraines alors que la Russie développe d'autres méthodes en surface et en orbite . L'invisibilité stratégique de villes entières est en fonctionnement.
      Surprenant !

      Supprimer
  5. J'ai pu lire que Trump avait déjà échappé à 3 attentats (je n'ai pas les sources sous la main). Comme le dit G Satya,grâce à une protection rapprochée et efficace.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grâce à une (((protection rapprochée))) et efficace...

      Le mec n'est une menace pour personne aux US, arrêtez de vous faire des films, trump et Kennedy n'ont absolument rien en commun.

      Supprimer
    2. trump a étais renfloué par les grande banque trump et une célébrité (((hollywoodienne))) trump est dans les mains des shabad lubavitch comme poutine et son beaux fils et sa fille voila ce qui relie trump et poutine, cette secte shabad, mais je suis sur que le Fbi ignorera cela .

      si il est tué ou présenter comme t'el ce sera la réalisation d'un de leurs énièmes scénarios fous.

      Supprimer
    3. voila un site garantie non poutinolatre est non trumpiste parfois intéressant

      https://twitter.com/FitzInfo

      Supprimer
  6. C'est le président le plus détesté de l'establishment depuis longtemps. Quelque chose me dit que si les EU doivent planter sur leur dette ce sera sous sa présidence. On fera un reset du merdier financier et on lui fera porter le chapeau.

    RépondreSupprimer
  7. Avec le tourbillon crisique (Dedefensa) qui traverse les USA et D.C. La folle, un assassinat de sa personne serait l'explosion "cristallique" menant à la guerre civile au travers de la personne de Trump qui à lui seul cristallise les divisions profondes des USA.

    Sacroskar

    RépondreSupprimer
  8. https://voiceofpeopletoday.com/the-connection-between-1995-illuminati-card-game-and-donald-trump-president/

    RépondreSupprimer
  9. Trump à le soutient de l'opposition international anti nouvel ordre mondiale.
    BRICS RUSSE CHINE INDE BRESIL AFRIQUE DU SUD et bien d'autres nations opposés à cette Cabale.
    Plusieurs éléments attestent que nous vivons les derniers jours de cette mafia internationale .
    1) La supériorité technologique militaire Russe ,MAGRAV ,MISSILES HYPERSONIC, ANTI MISSILE S300 ,400,500 ont mit fin au projet du grand Israël.
    2) DEDOLLARISATION mettra fin à l'hégémonie US'IONISTE .
    3) Changement de système transaction electronique financier SWIFT par de nouveaux systèmes crypté des pays opposés à cette mafia .
    Toutes les puissances belliqueuses sont éphémères ,ou sont les puissances antique de l'Égypte,Babylone,Grèce, Rome ?��
    Changement de paradigme en cours.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.