mercredi 3 octobre 2018

Reste « l’un dans l’autre ».

Gérard Collomb : 

« Aujourd’hui on vit côte à côte... Je crains que demain on vive face à face ». 

Ce propos, singulièrement ébouriffant, nous signale que les autorités ne croient plus au "vivre-ensemble" qu'elles prônent…  

En même temps.... :





Selon Le Parisien, l'un des deux hommes sur le cliché de Macron à Saint-Martin serait un proche du « chef du gang armé contrôlant le marché de la cocaïne en provenance de Guyane ».

Nous en sommes là :



Comme à Saint-Martin, des câlins !!!! ???

Mais...mais...mais...parce que lui, il a les « chiffres »... bon, ben... ok...