lundi 8 octobre 2018

Prochain ministre de l'In-Terreur ?



Yassine Belattar : « Si le prochain ministre de l’Intérieur ne fait pas le lien entre les gens des quartiers et la police, il y aura une émeute. Ce n’est pas une menace, c’est une promesse ».

(À 15 minutes).

La France c’est l’Afrique du Sud, l’apartheid mis en place sur le territoire est évident pour lui, etc...

Ce monsieur est pour la paix, j’entends bien. 

C’est un comique. La preuve ? on est MDR ! 

M pourrait le nommer à l’in-terreur, non ? Ce serait rassurant.

(....Fatigue.... je vais signer des chèques et des TIP... mes impôts et mes factures...)


6 commentaires:

  1. Peur des comptes qu'il aura à rendre de l'autre côté ? giscard confesse son crime :

    http://www.fdesouche.com/1085027-lex-president-giscard-confie-que-le-regroupement-familial-est-son-plus-grand-regret-il-aurait-projete-de-renvoyer-500-000-immigres-algeriens

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On rappellera que Simone Veil par pure humanité avait insisté auprès de Giscard pour ce regroupement familial. Fallait bien compenser le déficit humain prévu par ailleurs. Cela s'appelle de la prévoyance. Elle était visionnaire !

      En plus, elle a sauvé pas mal de pauvres gens qui sinon auraient été renvoyés à la mort dans un pays barbare :

      https://www.humanite.fr/quand-giscard-chassait-lalgerien-577716

      Ce sont des gens comme elle qui ont permis à la France de devenir belle, diverse et apaisée comme elle l'est aujourd'hui. Mille merci !

      Supprimer
  2. Michel Onfray nous explique les critères de choix de Manu :
    https://youtu.be/-1VOlFQ6BYY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Onfray comme d’autres n’aura le droit que de s’exprimer sur une chaîne et une seule, payante bien sûr.

      La démocratie selon « chéri ».

      Supprimer
  3. Ce n'est pas la 1ère fois qu'il déverse sa violence verbale et ses menaces. Il est proche du CCIF, islamiste, et conseiller au conseil présidentiel des villes de macron et conseiller sur les banlieues, donc supposé investi d'une mission de service public.

    Là avec un raisonnement complètement stupide, il menace sous condition (ce qui est un délit) le ministre de l'intérieur et la police et appelle à la haine et à l'émeute, le tout en public. Il vous fait comprendre qu'il se fout des lois de la république qui doivent s'incliner devant celles de la cité, et donc que les gangs doivent faire la loi; en résumé , il exige l'application de la charia.

    Il n'en est pas à son coup d'essai, car il a déjà menacé d'autres personnes :

    - le père d'une victime de merah qui critiquait sa désignation au conseil de la ville : il a contacté Albert Chennouf-Meyer par appel téléphonique via Messenger : «L’islamophobie est un délit et vous risquez de le payer très cher !»

    - il a menacé les journalistes de marianne ayant fait un article visionnaire sur lui intitulé "bellatar, faux comique, vrai danger" :« Sachez que j’ai une putain d’armée… Elle est métissée et il y a de tout… ».

    -insultes sur RMC
    https://www.dailymotion.com/video/x6v1d6z

    Il faut qu'il soit destitué de ses fonctions publiques et interdit d'antenne, outre des poursuites pénales qui s'imposent; comment un conseiller spécial des banlieues auprès de la présidence de la république, islamiste, peut-il être autorisé à promettre une émeute si les autorités de l'Etat n'obéissent pas à ses ordres?

    C'est réellement scandaleux, et derrière l'humoriste se cache un islamiste, son vrai visage, qui veut imposer la charia en menaçant d'émeute avec son armée métissée et s'investissant de la fonction de chef de meute, voire d'imam.

    La question à se poser : pourquoi le PR est-il si mal entouré entre Benalla et Belatar?

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Wendy.

    Apartheid installè. La liberté "demandezla", oui souvenez vous apartheid installé au prix fort.

    Cochons de la farce,, nous, et la volonté de regarder les doigts indicateurs, plutot que la direction proposée.

    Carvajal.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.