jeudi 4 octobre 2018

Nucléaire : explosion d’un fût radioactif dans l’Aude.



Un scandale total !



2018-09-19_Areva_Comurhex_Malvesi_Narbonne_Aude_accident.jpgUn accident nucléaire vient de se produire ce 19 septembre sur le site d'Areva-Orano à Malvési (Aude). Après avoir déployé un silence assourdissant, la direction de l'entreprise reconnaît qu'un fût de matière uranifère militaire situé au coeur d'un stock de 221 fûts entreposés-là depuis les années 1980, a explosé. Un autre incident s'était déjà produit quelques semaines plus tôt. La France rayonne, la population s'irradie !


Un fût de matière uranifère recyclable (MUR) a explosé sur le site nucléaire narbonnais de Malvési (Aude) au sein d’un ensemble de 221 fûts de 200 litres chacun regroupés en dix entassements. Ces fûts de déchets radioactifs militaires sont stockés là depuis la fin des années 80. Ce n’est que dernièrement que Areva-Orano a reconnu ce stockage, avouant par là-même qu'on ne peu différencier le nucléaire civil du militaire et qu'Areva participe bien à la prolifération atomique.

Areva-Orano, dont le site "Comurhex" de Malvési est la porte d'entrée du minerai d'uranium en France et traite entre 12.000 et 15.000 tonnes d'uranium naturel par an, a été contrainte aussi de reconnaître qu’un autre incident qualifié hypocritement de "mineur" s’était déjà produit quelques semaines plus tôt lors d'une opération d'inspection visant à déterminer le contenu de ces fûts et de ce qu'il pourrait être fait ensuite de ce stock mortel. 121 fûts resterait à examiner.







En 2004.




Rappel.




Dans le périmètre.






Le voyage par la route jusqu’à La Hague.




Lors de l’ouverture d’un de ces terrifiants fûts un dégagement gazeux s’est produit suivit aussitôt par une explosion. Les analyses qui ont pu être effectuées depuis ont montré que de l’uranium métal, du niobium et des métaux lourds s'y trouvaient entassés. 

"Loin d’être une petite usine chimique anodine, Areva Malvési est un discret colosse du nucléaire, qui n’a que quatre équivalents dans le monde, et dont le passé pose problème, comme s’en est aperçu l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) à la suite d’un accident survenu en 2004. A l’époque, après la rupture d’une digue, le contenu d’un bassin se répand alentour. Il s’agit de boues que l’usine présente comme « nitratées ». Mais en 2006, des prélèvements effectués à la sauvette par des riverains et analysés par la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad) montrent qu’elles sont aussi très radioactives."


Ces manipulations nucléaires cachées, polluantes et contaminantes, n'étaient en plus pas légales car non-déclarées comme INB (installations nucléaires de Base) mais simplement comme ICPE (installation classée pour l'environnement). Site, bassins et environnement ont pris leurs doses et les analyses effectuées par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) en 2007 ont révélé la présence de plutonium dans le blé d’un champ voisin, des traces et présence d’uranium jusqu'à deux kilomètres du site en direction de Narbonne. Mais l’impact sur la santé et la vie est toujours actuellement dissimulé, d'autant qu'il n'existe pas dans la région de registre des cancers. Alors depuis des habitations se construisent alentour, à moins d'un kilomètre du site nucléaire de Malvési. 
Ces découverte et révélation révèlent un scandale. Celui des arrangements en tous genres du monde nucléaire et de sa caste, de ses malversations, de l'arrogance et du sentiment de toute puissance, de la complicité des politiciens aussi. Et de la guerre menée contre les habitants, les salariés et l'environnement. Et toujours aucune informations à ce jour sur le site internet de l'Autorité de Sûreté Nucléaire. Source et plus



3 commentaires:

  1. Il doit s agir d une explosion sale, d'origine ionique. Pas à proprement parler d'explosion nucléaire.

    Carvajal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effet lentille sur un site envoyé depuis l'espace.Nous sommes dans une période de révélation douce et violente à la fois.Un peu comme l'usage des cloudbusters . On peut provoquer de la pluie ou bien de la sécheresse. Les chemtrails servent aussi à créer une zone semi nuageuse qui renvoie les ondes. Ces ondes sont principalement militaires mais peuvent aussi provenir d'autre sources qui organisent une autre histoire. C'est ainsi que certains cropcircles ont été envoyé pour cibler des zones sensibles. Il n'y a pas que le pouvoir qui utilise les technologies des ondes....

      Supprimer
    2. OUI.
      OK et j'en tire quoi comme information ?

      D'autant qu'à priori je ne peux pas être surpris, des gens du spectacle partout surtout aux postes de nuisance.

      .......
      CARVAJAL

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.