vendredi 19 octobre 2018

Le miroir de la contraction de la production mondiale.

La croissance chinoise....

Ouch ! 





Commerce international sous tensions, productions globales en chute... vers une longue marche vers l’abîme...?

Plus de la moitié de la population mondiale vit en Asie et subit le contrecoup du ralentissement chinois qui était le moteur de leur économie...Inde, Chine, Indonésie, Malaisie...etc...

À force de regarder vers l’Afrique l’occis-dent devrait surveiller son Est.

Les russes tentent depuis des années de retenir l’immigration massive asiatique le long de leur frontière....historiquement les asiatiques vont à l’Ouest, Californie ou Vancouver ainsi qu’en Australie.

Les « nouveaux pauvres » tenteront la Russie ou la Norvège ou la Finlande....

Quand on sait ce qu’est devenu Oulan-Bator....une boucherie...

Ils tenteront aussi, en plus difficile le Turkménistan, l’Azerbaidjan, les pays en « A.N. »...en plus difficile...accueillis dans un premier temps à coup de bazooka. Mais la loi du nombre s’applique partout...




Ces pays qui seront le territoire de la guerre ultime, le noeud de convergence des continents eur-asiatiques.

Comme modélisé depuis toujours.



6 commentaires:

  1. Le graphe est trompeur, Wendy !!!

    On a l'impression que la croissance est à 0 alors qu'elle est à 6.5... Rappelles toi de ce que disait Olivier Delamarche sur ..... La croissance chinoise c du vent.... Les données sont trafiquées comme à peu près toutes les données de ce monde médiatiques... Il faut donner bonne image....

    Deuxio, un monde sans croissance ne veut pas forcément dire, monde en guerre....
    Va faire de la croissance, quand ta population vieillit.... Cela vaut pour tout le monde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 6.5 c’est rien pour la Chine ! Rien.

      1 milliard dans la misère qui attendent une croissance à 2 chiffres.

      500 millions classe moyenne et CSP +

      Supprimer
  2. Bonjour Wendy,

    tiens voici un sujet flippant sur la fabrique à zombies :
    https://www.youtube.com/watch?v=cZypIKiiX6Q

    meilleurs sentiments,
    Akashi

    RépondreSupprimer
  3. petit problème d'orientation?
    "historiquement les asiatiques vont à l’Ouest, Californie ou Vancouver "
    euh ce n'est pas vraiment l'ouest de l'Asie !

    Attention à ne pas fixer le doigt qui désigne....et de bien regarder la cible.La Chine sera sur l'Europe en 3 jours d'un bout à l'autre! Tous les indices sont en place. Il n'y a que la Russie qui pourrait nous éviter ça. Mais ne va-t-elle pas plutôt faire alliance avec la Chine et se partager le gâteau européen?
    Les américains ne lèveront pas le petit doigt car la Chine les tient par les c......s!
    Ce n'est pas à la classe moyenne chinoise qu'il faut s'intéresser. c'est notre miroir aux alouettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non la chine ne tient pas les usa par les couilles.

      c'est l'ultra complaisance des dirigeants américains depuis Nixon qui a permis a la chine d'être la ou elle est aujourd'hui.

      trump arrête ce jeu la, et en vérité celons la presse hongkongaise entre autre, le partie est très inquiet et ne fanfaronne plus, xi est sur la sellette .

      mais trump n'est pas le principale soucie de la chine .

      la chine ce créé très bien ses propres problèmes toute seul

      la chine a une dette considérable plus encore que les usa sans parler du shadow banking ,

      la chine a des millions de logement vide de très mauvaise qualité qui commence a tomber en lambeaux au bout de trois ans, des logement fait construis par le pcc pour doper artificiellement la croissance , sans parler des son immense population que le pcc ce prépare a contenir depuis 2014, de la guerre interne aux seins du pcc , du début de la déconfiture sur la nouvelle route de la soi , maintenant que les pays impliqué dans le projet ont compris qu'il s'agissait d'un piége a dette de la chine etc etc je m'arrête la, la liste est longue .

      article sud coréens intéressant sur la chine

      http://www.koreatimes.kr/www/biz/2018/10/488_257143.html

      Supprimer
    2. Analyser la Chine vis à vis de l'économie est un mauvais calcul(sic). Ce n'est qu'un des aspects de la Chine. Analyser sa capacité et sa puissance militaire est plus crédible. mais là aussi il ne faut pas se limiter à la technologie.
      Les chiffres les plus bas nous donnent une armée disponible de 1 million d'hommes.
      Tout comme les Russes les Chinois ont une capacité à neutraliser les réseaux (électriques, informatiques).
      L'armée de base et un commandement solide peut occuper toute l'Europe très rapidement.
      Si l'Otan fait autant de bases en Europe ce n'est pas pour rétablir la guerre froide avec les Russes. C'est pour les empêcher de faire alliance avec la Chine.

      Le fameux "piège à dette" de la Chine est l'emballage de du scénario qui se camoufle par derrière. Dans ce pays les grands travaux ont toujours été d'actualité , quand bien même ils soient d'une qualité approximative! L'important est de simuler une activité économique pour leurrer l'occident et son système. La dette n'a jamais empêché un pays de fonctionner tout comme l'absence de croissance. Il suffit de voir comment le Japon est dans cette histoire de puis plus d'une décennie. Le gag est que c'est précisément le Japon qui a "inventé" le scénario de la séparation des valeurs travail et argent!
      On pourrait ajouter le zéro stock et de nombreux autres modes de fonctionnements qui ont fait basculer notre monde dans les loisirs et l'oisiveté.
      Les asiatiques ont des modes de pensées qui nous influencent malgré nous...à très long terme.
      Et la Chine va accélérer le processus en revenant aux fondamentaux: la prise de pouvoir mondial .
      Personne n'est prêt en Europe pour résister à une invasion à "l'ancienne".

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.