vendredi 19 octobre 2018

Le Centenaire plus que discret de l’armistice de 1918.







Lors de la présentation, jeudi à l’Elysée, de «  l’itinérance mémorielle et territoriale  » (sic) que le chef de l’Etat compte effectuer dans l’Est et le Nord de la France, à l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, la question militaire a été abordée, comme nous l’évoquions quelques jours plus tôt sur ce blog.
«  Le sens de cette commémoration, ce n’est pas de célébrer la victoire de 1918. Il n’y aura pas de défilé ou de parade militaires  », indique-t-on à l’Elysée, où l’on refuse «  une expression trop militaire  ». On précise que cela a été négocié avec l’Allemagne, la chancelière Merkel étant une invitée de marque des cérémonies.
Si les armées organisent leur propre cérémonie aux Invalides pour rendre hommage aux militaires français, «  le président de la République ne sera pas présent  », précise l’Elysée. 
«  Le président de la République regarde l’histoire en face  » dit-on à l’Elysée, ajoutant que «  les combattants, qui seront au cœur des commémorations, étaient pour l’essentiel des civils que l’on avait armés  ». Or, dans l’idée des Français d’aujourd’hui - qui se sont largement approprié ce centenaire - cette guerre fut d’abord «  une grande hécatombe  » et non une victoire militaire, contrairement aux Britanniques par exemple. «  Pour les militaires, cela peut sembler un peu étrange  » reconnait-on toutefois à la présidence.
Quoi qu’il en soit, l’idée de rendre hommage aux Maréchaux, et à travers eux aux officiers d’active, a du gros plomb dans l’aile. Au-delà du cas délicat de Philippe Pétain, c’est bien l’idée même d’un tel hommage qui coince en haut lieu. Le chef d’état-major des armées, grand admirateur des coloniaux Gallieni et Lyautey, devra trouver une autre occasion. Source

———- ok. Effacer la mémoire. Surtout une victoire.... l’an prochain je propose que nous nous excusions auprès de l’Allemagne en lui offrant une ou deux usines s’il nous en reste encore.
M sait que la population qui l’a élu, les vieux, ne sera pas aux urnes en 2022. Ceux qui seront toujours en vie seront trop occupés à faire la queue aux restos du cœur suite à la baisse de leur budget.
Certains territoires ne connaissent plus l’histoire ni ne s’y re-connaissent. En 2022 ils auront un poids démographique bien plus important que les vieux taxés.
M, le fossoyeur de cette nation mourante, trace sa route de liquidateur. Il n’y a plus de nation, simplement un territoire, « une gare », peuplée de mille cultures et mille idiomes, a- culturée, sous éduquée.
La suite est à rechercher vers le Brésil, par exemple. Entre l’a-culturation des années 60-70 et 2018, ils ont eu droit à la prévarication, la corruption et pour finir à la violence la plus brutale comme mode de vie.
[Au fait, on nous parle de « bandes ». Non, ce sont des gangs en formation plus ou moins avancée.]

5 commentaires:

  1. Bonjour WENDY.

    Nous ne sommes pas à l abri dune annonce "fracassante" (en fait je manque d ajectif, pourrietivement dégoutemmentfracassante, est ce que cela existe ??? en Français ? je croi spas ! mais attendez, cela peut exister...) pour le 11 11 2018.

    Ne désesperons pas .
    CARVAJAL

    RépondreSupprimer
  2. Un million et demi de français tués, des millions de mutilés, toute la fine fleur de la jeunesse gauloise et rurale décimée, et tout ça pour quoi ? Pour reconquérir une alsace moselle qui aujourd'hui nous crache à la gueule et n'a d'yeux que pour l'allemagne.

    Il est amer le centenaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi vouloir rester dans un pays sans avenir à 50% africain ? A leur place je ferai pareil.

      Supprimer
    2. Pour aller dans un pays 50 % turc ? Les français ont versé leur sang pour eux et maintenant que nous sommes en difficultés ils nous lâchent ? Ordures !

      Chez moi tous les bus qui allaient au marché de Noël de Strasbourg vont maintenant direction Reims. Voilà ce qu'ils ont récolté ces connards. Les prussiens avaient bien raison de leur faire nettoyer les latrines des casernes en les traitant de cons ! Visiblement ils aiment et sont masos !

      Supprimer
  3. Prochaine étape !

    Nous excusez d'avoir gagné devant l'Allemagne nazi ?

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.