dimanche 14 octobre 2018

La moitié des élèves ne comprend rien.

  • Selon les premiers résultats, 23 % des élèves en début de CP ont des difficultés à reconnaître les lettres et le son qu’elles produisent. Et 30 % des élèves de CE1 lisent moins de 30 mots par minute, alors que l’objectif national est de 50 mots.
  • 49 % des élèves de CE1 ont des difficultés en calcul mental et 47 % ont des soucis pour résoudre des problèmes.
  • Pour rectifier le tir, Jean-Michel Blanquer compte booster la formation des enseignants et s’appuyer sur certaines mesures déjà prises (des classes de CP et CE1 dans l’éducation prioritaire, instruction obligatoire dès 3 ans…).
Source


"On ne doit laisser aucun élève de côté" dit le ministre.
Des "classes de niveau" ? je ne sais même pas si au vu des résultats 2018 elle auraient encore un sens ...

"des difficultés sociales et familiales peuvent expliquer certains retards, notamment dans le langage." 
 C'est certain. Sur combien de générations ? Sur quels territoires ?
La moitié de élèves est incapable de résoudre un problème ?

Ne comprend pas l'énoncé ? 

Ou ne maitrise pas la chaine de raisonnement logique ? 
Ni l'addition ?
La règle des trois tiers n'existe plus. (30% de réussite, 30% d'élèves moyens, 30% qui ne comprennent rien).
source images 


C'est tout l'enseignement qu'il faut revoir.

Capacité moyenne de concentration inconnue en 2018. 2 sur une échelle de 10 ?

CP "Avant" !!!!

ça pince !!!!!

Attention : Je ne pense pas que ce niveau calamiteux tienne simplement à l'intégration des "minorités" dans le système scolaire. 

Sinon, les minorités seraient majoritaires.

Non, il y a certainement de multiples facteurs qui se conjuguent pour en arriver là.

La société "de l'image", les zones de non-droit, la prégnance de la religion dans les classes, les facteurs environnementaux qui détériorent les neurones, l'éducation dans les familles, la qulité frelatée de l'alimentation...etc...

Il faudrait une étude sociologique et scientifique à l'échelle du pays et peut-être même à l'échelle de l'occis-dent.


3 commentaires:

  1. Bien sûr que si c'est à cause des minorités.
    https://www.marianne.net/societe/video-crise-de-l-ecole-francaise-luc-ferry-propose-de-supprimer-les-quartiers-pourris

    "Je vais vous dire les choses très carrément, quand j'étais ministre c'était un peu difficile à dire... Mon directeur de l'évaluation est venu me voir [...], il m'a dit : 'Si on supprimait les 15% de quartiers pourris qu'il y a en France, avec des établissements dans lesquels il y a 98 nationalités et où on n'arrive pas à faire cours, et bien nous serions classés numéros 1 dans Pisa !'"

    Finalement l'éducation n'a pas tant changé, mais il y a des gens qui ne lisent pas aussi vite et ne font pas aussi vite les produits que d'autres.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai pas bien saisi : 30% qui réussissent, 30% moyens et 30 % qui comprennent rien ( et accessoirement voterons en 2030 pour le prochain MACRON comme papa)... L'éducation nationale, c'est comme l'armée : lors de manœuvres on peut avoir de la casse. Ici, on a perdu 10% de l'effectif en route...
    (les 10% manquant : c'est la classe des surdoués ou des dealers de quartier?).

    steph

    RépondreSupprimer
  3. Tout est dit : le cerveau est aux abonnés absents!
    Puisque certains parlent de l'armée parlons-en!
    Maintenant que nous avons une armée de métier le niveau s'est bigrement relevé! Et là ce n'est pas 10% qui ont été enlevés . C'est 85% !!!!
    On a voulu faire de l'école le grand employeur de la France. Résultat ce "machin" qu'est l’Éducation nationale ne sert plus qu'à nourrir des profs et limiter le chômage. La plus grande usine de France et de Navarre , la fabrique des "crétins". Le crétinisme est une tare bien recensée mais elle a changé de forme.
    L'enfant sert d'alibi à ce monde qui n'existe plus. Ce monde de voyeurs qui se croient intelligents parce qu'ils regardent des médias et prennent ce qu'ils voient pour la réalité.
    On parle de lecture? Dans ce monde d'images fluctuantes stressantes la lecture a perdu son rythme. Le petit reste d'humains qui lisent et font "fonctionner" leur imagination et créer eux-mêmes le décor ...Combien sont-ils réellement?
    Point n'est besoin de parler de QI ou de surdoués pour voir que le mental a déserté . Les rescapés se reconnaissent entre eux !
    Chirurgien, boucher ou assassin toutes les options sont possibles. Valider les capacités individuelles ne demande qu'un peu d'imagination.
    Si la majorité ne comprend rien ...peut-être est-ce bon signe?
    Le reset est en route.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.