dimanche 7 octobre 2018

Fukushima, 2011-2018.

L'article est de Tof.

Nous allons le conserver ici. Merci Tof !!!! 

Tof, l'a publié sur cette source le 23 mars 2011 ! déjà...

 Larges extraits :
 
L'industrie nucléaire civile japonaise est née d'une proposition américaine de diversification de l'approvisionnement énergétique de l'archipel dans les années 50. Les USA ont envoyé leurs meilleures sociétés, à savoir, Edison et Westinghouse, vendre leur technologie (1). L'exploitation du site de Fukushima a débuté en 1971, pour cumuler actuellement 6 tranches réparties entre Fukushima 1 et 2 de 460 à 1100 MW (2), toutes mises en service avant 1980.

Les installations n'ont visiblement pas été dimensionnées pour des évènements sismiques majeurs pourtant déjà observés et programmés au Japon, cette technologie n'aurait jamais dû être déployée dans cette région de la planète.

 Aux dires des ingénieurs atomistes, nous sommes confrontés au pire cauchemar nucléaire. Les réacteurs sont perdus, hors de contrôle, et seul un confinement définitif type "sarcophage Tchernobyl" pourra remédier à la dispersion des rayonnements et particules radioactifs. Les apparences sont trompeuses, et le réacteur 2, qui semble le moins endommagé pourrait, avec le réacteur 3, être celui qui va poser le plus de problèmes, l'enceinte de confinement et le réacteur lui même auraient cédé.

Les réacteurs de Fukushima sont les BWR de type Mark 1 de la société Edison, dont 23 sont également encore en service aux USA. Cette technologie vieille de 40 ans, est considérée comme dangereuse, en cause le type de réacteur (1 seul circuit de refroidissement) et la proximité du stockage du combustible irradié usagé, immergé dans des piscines construites dans les hauteurs de la centrale. C'est en tout cas l'avis du Professeur A Makhijani. Nous avons aujourd'hui connaissance de la quantité estimée de combustible dans les 4 réacteurs de Fukushima 1, soit 90 000 barres de combustible chargées dans les réacteurs 1 à 3, dont 32 880 de MOX dans le réacteur 3 et pas moins de 490 tonnes de combustible irradié usagé dans les piscines.

La responsabilité française ? La société AREVA n'a rien trouvé de mieux que vendre à l'exploitant Tepco du MOX pour charger le réacteur N°3 de Fukushima 1 qui fête ce mois ci son 35ème anniversaire de fonctionnement. Cela ne revient-il pas à faire fonctionner un moteur de 2CV avec de l'éther ?  

Le MOX est produit en France par AREVA, a partir des déchets des centrales françaises qui produisent des quantités astronomiques de plutonium dans le cadre de leur fonctionnement normal, et dont personne ne sait finalement que faire. Le surgénérateur Superphenix aurait du brûler ce combustible surnuméraire. Sa fermeture (salutaire) a détruit la chaîne de traitement du plutonium imaginé par les ingénieurs du Corps des Mines.

Madame Anne Lauvergeon n'était pas sans ignorer le danger potentiel que présentait la mise en oeuvre d'un tel combustible, qui plus est, sous la responsabilité d'une société prise à plusieurs reprises la main dans le sac de falsification de rapports d'incidents, d'accidents et d'études sismiques.


Force est de constater que nos centrales ont été dimensionnées pour faire face à des risques centenaires, probabilistes, mais pas à l'échelle des catastrophes millénaires. Exemple de scénario cauchemardesque possible en France : rupture d'un barrage dans les Alpes, suite à un tremblement de terre de magnitude 7, suivi du déferlement d'une vague sur le Rhône qui emporte tout sur son passage, démoli au moins un des barrages de la CNR, et détruit toutes les installations périphériques des centrales nucléaires, coupe l'alimentation en électricité et bouche les prises d'eau de refroidissement des réacteurs. Seront potentiellement concernées, les centrales du Bugey, Saint Alban du Rhône, Cruas, Tricastin, et les installations de conditionnement du combustible nucléaire de Tricastin et Marcoule. 

Un simple tremblement de terre provoquerait la condamnation définitive de tout le quart sud-est de la France, si ce n'est de la totalité du territoire, voire de toute l'Europe, en fonction de la roulette russe aérologique. Ces risques sont connus et référencés.

En 1986, l'URSS du fait de son caractère totalitaire, a dû et pu sacrifier pas moins de 600 000 personnes, essentiellement des réservistes et des mineurs, pour circonscrire une catastrophe qui aurait détruit l'Europe. Combien d'unités humaines le monde occidental démocratique est-il aujourd'hui prêt à sacrifier de façon autoritaire et impérative pour éviter un "Tchernobyl sous stéroïdes" à toute la planète ?
 
En d'autres termes, l'industrie nucléaire civile est-elle soluble dans la démocratie ?
 
 
 ---------------- Suite, le commentaire de Tof ici.

J'avais un peu chargé Lauvergon pour avoir vendu du MOX à Tepco dans le cadre de l'accident de Fukushima :

L'uranium classique fond à 2200°C

Le MOX (avec 7% de plutonium) fond à 800°C, ce qui réduit d'autant les délais d'intervention en cas de surchauffe du cœur.

Chacun a d'ailleurs pu observer que le R3, chargé au MOX de Fukushima est celui qui a produit la plus grosse détonation.

Sur les photos du site que j'ai monitoré des mois (merci Cryptome), il apparait que la détonation venait du sous-sol du plancher réacteur et donc des sous-bassements de la centrale.

Ce n'était pas une explosion d'hydrogène.

La détonation est de nature supersonique contrairement à une explosion (hydrogène).

Les morceaux de toit du R3 sont montés à 800m de hauteur.

L'océan Pacifique nord est presque mort.

Lorsque l'eau de refroidissement est envoyé dans les sous-sols pour refroidir ce qu'on peut, elle passe sur le combustible échappé des réacteurs et une réaction produit des "bucky balls", soit des cristaux dodécaédriques de matière fissile qui prennent la voie des airs via les jet Stream, et passent ensuite dans la chaine alimentaire, et d'abord les zooplanctons.
 
 source 



Dans l'air et dans l'eau.

La pollution nucléaire particulaire ne se dilue pas dans l'océan, elle se concentre dans la chaine alimentaire.

Progressivement et sur la côte ouest des USA, tout a commencé à crever, d'abord les étoiles de mer qui se liquéfient, ensuite les oursins, et toute la biologie marine, jusqu'aux orques épaulards.

Un exemple/source : la mort des espèces marines de la Californie à l'Alaska. (Article de 2017).


j'ai des dizaines de sources en réserve.

Anne Lauvergeon est complice du premier écocide à l'échelle d'un océan.

Du fait de la courantologie, la radioactivité s'accumule sur la côte ouest US.

Les USA sont devenus un dépotoir radioactif.

Le Pacifique nord se meurt.

Les pêcheries ferment les unes après les autres.

En contaminant la chaine des planctons, c'est toute la chaine alimentaire qui crève de faim.

En général, quand je parle de ça, un troll débarque pour tuer le débat.

Ceux qui veulent savoir n'ont qu'à aller voir mes coms sur agoravox à "Electric".

Y'a tout depuis 2011.

Et en plus, il est fort possible que cela soit un attentat.

Fulford y voit la main des gros vilains habituels.

Il est fort possible que cela soit le fait de la secte apocalyptique MAHIKARI : lire ici.

Cette secte dont est proche le premier Ministre Abé promeut une libération de l'humanité par l'irradiation.

Seuls les élus survivront après mutation.

Rappel : le grand-père d'Abé était le patron de l'unité 731 en Mongolie qui renvoie les SS à de gentils GO. lire ici

Il est beau le PM japonais dans son bel avion estampillé 731 !

Autre piste : il est possible que le site de Fukushima abritait une unité secrète de production de plutonium militaire pour des ogives.

Les japonais ont construit les lanceurs ICBM, mais n'ont rien à mettre au bout.



Ballot !

_____________ Pour finir en 2018, j'ajoute :


le Communiqué de presse sur la conférence « La catastrophe nucléaire de Tepco, possibilités de soutiens humanitaires et juridiques pour les habitants de la région de Fukushima ». 

hier :

Les thèmes de la conférence ont critiqué la politique de retour du gouvernement japonais et de la préfecture de Fukushima ; ils relatent sa dangerosité du fait que les zones précédemment fermées ont été progressivement rouvertes au retour des habitants depuis 2012, à condition que l’exposition annuelle au rayonnement ne dépasse pas une valeur limite de 20 milli sieverts par an — ce qui est 20 fois plus que la valeur limite autorisée jusqu’au moment de l’accident.

Il a été dit que ce seuil était beaucoup trop élevé

« Il n’y a pas de limite en dessous de laquelle le rayonnement radioactif ne représenterait pas une atteinte potentielle à la santé », a déclaré Jörg Schmid, médecin basé à Stuttgart, de l’organisation International Physicians for the Prevention of Nuclear War (IPPNW). 

Les représentants se sont donc également inquiétés des risques sanitaires auxquels sont exposés des dizaines de milliers d’agents de radioprotection dans la préfecture de Fukushima.

une source 


Cette image serait fausse ? Elle parle....

...dans le vide depuis 2011...

20 commentaires:

  1. @bonjour Wendy

    et merci monsieur tof

    tout ceci,est écrit,danS l´apocalypse de jean

    je sais vous l´avez dit que RENÉ GUÉNON) n était pas votre

    votre "tasse de thé"

    je dépose chez vous un livre entier chez vous,(en plusieurs chapitres 10)

    votre blog est une fractal,cést entendu,mais MONSIEUR GUÉNON

    VOUS "DONNE les clefs de compréhenssion de vos réactions

    littéraires et de vos écrits

    le pourquoi René guénon...

    le comment vous

    ce livre audio est taillé en 10 chapitre ,ce qui vous permet

    de "manger jusqu´a plus faim

    https://www.youtube.com/playlist?list=PLzo4zCtGI5Ca_epo8XGde6rrrOMVraVU-


    j´espére que cela vous aidera (in some way)


    ps tout le monde peut le lire,monsieur géocédille particuliérement

    bonne fin de dimanche


    thierry



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @thierry

      relis toi !!!!!!!! tu écrit trop vite (mais pas sans comprendre)

      thierry

      Supprimer
    2. Le troisième ange sonna de la trompette. Et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau; et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux.

      Le nom de cette étoile est Absinthe; et le tiers des eaux fut changé en absinthe, et beaucoup d'hommes moururent par les eaux, parce qu'elles étaient devenues amères.

      Apocalypse chapitre 8.

      Tchernobyl, littéralement plante amère désigne l'absinthe en russe.

      Sinon, linguistiquement, tiers n'est pas forcément une quantité en grec, ca peut signifier 'autre' comme dans tiers monde ou tiers payant.

      Supprimer
    3. Ha...oui...quand même....

      C’est incroyable ces textes....

      Supprimer
  2. Svp Wendy,ne faisons pas dans la cata plus que l'élite n'en veux.
    Fulford a bien dénoncé un attentat des States mais est aussi allé sur place pour dénoncer l'absence de radioactivité.
    Lit cela attentivement,merci:
    http://octp-news.blogspot.com/2016/02/bilan-de-laction-concrete-de.html

    RépondreSupprimer
  3. En attendant, en Ukraine, on tente de voir le bon coté des choses : la zone interdite?
    Une opportunité pour installer des panneaux solaires.
    La latitude de l'Ukraine en fait un candidat assez mauvais pour l'electricité solaire. Mais on n'est plus à une absudité près.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouarffffff.....panneaux solaires....

      C’est Areva qui les vend aux chinois qui les vendent aux allemands qui les vendent aux ukrainiens sous contrat avec tesla ?

      Supprimer
  4. Merci pour ce rappel.
    Une guerre n'est plus nécessaire,juste un sabotage de la nature dans le périmetre des centrales et s'en est fini d'un Pays et bcp plus..
    JSP

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Hague, une allumette et zou.

      La guerre pas chère.

      Supprimer
    2. Meuh non, le toit en tôle aussi épais que celui de mon hangar fera l'affaire. Il n'y a que quatre piscines bourrées de plutonium en dessous. Une paille ! ;)

      C'est notre doomsday device à pas cher...

      https://en.wikipedia.org/wiki/Doomsday_device

      https://www.defenceaviation.com/2013/04/usaf-nuclear-powered-doomsday-machines.html

      "Later though, Project Pluto would later become known as SLAM or Supersonic Low Attitude Missile which was being developed by Vought LTV Company for the United States Air Force Strategic Air Command for their requirement. Vought SLAM was an all-around “doomsday machine” which carried around 14-26 (depends on the variant) one megaton thermonuclear warheads which were launched from its fuselage, while its engines were spewing toxic radiation from its exhaust which would have poisoned the area when it was flying over. Its engines were also like a sonic weapon because its sonic booms could damage infrastructures and person hearing too. Once the SLAM used all its warheads, the missile would crash into ocean or another target adding to the radiation chaos in the area. SLAM was to be launched from three conventional rocket boosters from a railcar, stationary launcher, and from the proposed Armadillo hardened launch vehicles which was also being developed by Vought at the time for the SLAM and other missile systems from anywhere in the continental United States at targets in the Soviet Union, Warsaw Pact nations, and China. Range for the SLAM missile was over 100,000 miles which can circumvent four times around the world and was capable of loitering for days and even weeks if need be. It speed was over Mach 4 which would outrun any fighters and interceptors that was in service or being built like the Mikoyan & Gurevich MiG-25 Foxbat for example. Most surface to air missiles (SAM) were useless against the SLAM since they were aimed at high attitude targets like the B-47 and B-52 bombers, while the low attitude SAM’s were coming in service or were too slow against the cruise missile during that era."

      Supprimer
  5. Qui peut me dire les diplômes dont disposaient les dirgeants d'areva ?

    ...
    Car je sais qu il y eut une dame avec un joli diplome en RACISME ANTI BLANC. Mais de vrai diplomes ?

    réponse a TOF

    Des articles sur le danger des séismes et des centrales, sur mes blogs.

    ASN CEA etc ont lu mes articles, bien oui, et il a fallut 5 ans pour commencer à réagir.

    Il était possible de reduire les effets des explosions de FUKU. Là où les robots électroniques ne peuvent aller, il y a encore moyen d'envoyer des automates .

    Fuku et Minimata etc... une perversité politique Nippone !
    Le pacifique est perdu, et pas que le pacifique.

    Mais 20 000 ans cela passe assez vite.

    Là plusieurs seismes dont un à moins 60 Km gibraltar , l AUTEL DES PLUIES.



    CARVAJAL

    RépondreSupprimer
  6. Eh bé, que d'honneurs !

    :)

    La centrale de Cruas est construite sur une faille sismique. Des malades !

    Fulford accuse l'occident pour Fukushima. Fulford qui a fait ses études à l'université jèze SOPHIA !

    Les mecs qui ont fait cela connaissent parfaitement la courantologie aérienne et océanique.

    Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que cette attaque, au vent et en amont des courants dominants océaniques était dirigée contre les USA.

    La côte ouest est le cul de sac où s'accumulent les radio éléments.

    Je mets un petit billet sur MAHIKARI avec la complicité d'Abé.

    La catastrophe a eu lieu pendant le maigre intermède démocratique au japon, alors que Mr Kan dirigeait le pays.

    Il lui a été fortement recommandé d'évacuer tout Tokyo vers la Mongolie ! C'était le plan ?

    Il n'est pas resté longtemps, le pouvoir habituel à vite repris le volant en donnant la décontamination à gérer à la mafia.

    La société israélienne BSP Magna assurait la sécurité sur site.

    https://www.haaretz.com/1.5138015

    Jamais loin des coups tordus.

    HS, quoi que : Le tsunami en Indonésie a fait 150 000 morts ensevelis par la terre.

    https://fr.sputniknews.com/international/201810061038396473-palu-seisme-indonesie/

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Indonésie c'est un autre volet.

      Fukushima est bâti sur un fleuve sous terrain.

      5 ans avant que ASN et CEA arrivent à trouver une oreille et un cerveau.

      Cadarache construit non loin d une des failles les plus profonde de France.
      Un des séisme les plus profond - 350 Km.

      La vallèe du rhône, est maintenant contrôlée, à 75%, depuis peu, une nouvelle équipe dirigeante à la gestion des bassins.

      Maus pas de reserves d eau de refroidissement dans tous les sites.

      Quand aux séisme, de plus en plus de séismes à - 30 Km, et bien sûr - 60 Km et -130 Km. Un épidoe dan sun scénario que l on apprends à decrypter en temps déporté.

      fukushima na pas déplacè l axe de la terre. Ce n'est même pas cela le grand danger.

      Le grand danger est même pas exprimable, les scientifiues sont des religieux et ont pas des cartes une idèe précise. C est a dire font refference aux carte smodernes pour les temps anciens.

      C'est anachronique et habituel = dogmatique.
      Pareil pour le big bang. small bing.

      Il faut coller aux dogmes de l époque et pas déplaire aux religieux desq sectes excit_es.

      un âge médiocre.

      CARVAJAL

      le césium, plutonium, transforment le vivant en monstruositès, aptes à se reproduire pour obtenir de nouveaux monstres.


      Supprimer
  7. Très intéressant tous ces commentaires sur les radiations causées par les uns ou les autres. Mais ça ne fait rien avancer sur le pourquoi du comment l'espèce humaine est encore là.
    Vous savez toujours nous dire des trucs super intelligents mais nous devrions tous être disparus si c'était aussi dangereux .
    Géotrouvetout nous raconte l'Apocalypse mais pourtant rien ne se passe.
    Se pourrait-il que ce soit irréel?
    Un intervenant avait déclaré il y quelques mois que Fukushima avait déplacé l'axe de la terre. Personne n'a pu développer ce fait. Et pourtant ce n'est pas anodin si c'est vrai. Non non , tout le monde préfère parler de radioactivité, des chiffres des morts ou des blessés et des hypothétiques responsables.. On se croirait aux infos de Bfmtv.
    Comme dab chacun ramène sa science mais on n'entend rien de neuf dans tout ce "silence non éclairé".
    Y a-t-il enfin quelqu'un quelque peu inspiré dans les environs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas que ! Les radiations de Tchernobyl n'ont pas empêché que la vie reprenne sur place. Le taux de radiations est infime localement.
      La planète oscille en permanence . Des stations sont toujours en fonctionnement pour recalibrer les satellites et leurs positions qui fluctuent. Les observatoires astronomiques se sont adaptés et reprogramment en permanence les visées. Notre vision d'un monde stable physiquement est simpliste.
      La diminution des taches solaires étant bien établie le soleil ne nous protège plus autant des rayonnements cosmiques. Ce cycle commence à faire son effet et nous entrons dans un modèle à 2 saisons. Le rôle de l'homme dans cette histoire n'a rien d'évident. Mais effectivement la résistance humaine est vraiment étonnante au regard de ces rayonnements qui s'amplifient. Alors que physiquement le corps humain est vraiment devenu malingre et semble très fragile.
      Incassable ?

      Supprimer
    2. Pas le mien. Je pèse pas loin de 100 Kg. Ce qui n'est même pas énorme. Tu vis où ? Au Biafra ?

      Il se dit que plus de rayonnement cosmique donne plus de pluie. Ce serait bien !

      Supprimer
    3. Ne demande pas la pluie car elle est précisément le fléau qui s'annonce. Les manipulations climatiques engendrent une alternance de sécheresses et de surplus d'eau. La novlangue a bien intégré cette notion car maintenant on parle de dérèglement et non de réchauffement.
      L'afflux de rayonnements cosmiques provoque des cellules orageuses plus nombreuses. C'est à tel point que les spécialistes on dénombré plus de 25 sortes de nouveaux types de nuages depuis quelques temps. Ces rayonnements sont la vraie cause des modifications de notre corps. Car notre corps est électrique. Celui qui comme toi approche des 100 kgs a le corps enveloppé dans une masse opposée au rayonnement terrestre et cosmique. Techniquement on pourrait comparer cela à un isolant. Ce modèle va avoir beaucoup de difficulté dans l'avenir car l'être humain doit rester une antenne entre la terre et le ciel. Sinon il se minéralise en commençant par les circuits nerveux . Toutes les pathologies des articulations sont liées à cette déconnexion. Le courant ne passe plus. Il faut marcher pied nu le plus souvent possible. Sinon des décharges ont lieu aux genoux, coudes , poignets et épaules. Ces décharges partent à l'horizontal et s'éparpille dans l'environnement technologique (téléphonique,informatique,etc...).
      Les vidéos de science fiction montrent des lumières bleues ou autres qui sortent des mains de certains mutants. Ce phénomène est latent chez tout le monde. Il ne se limite pas aux mains. La période que nous vivons va rendre public beaucoup d'autres perceptions. Les films préparent le terrain.
      Enfin pour terminer je ne vis pas au Biafra et mon poids est minime comparé à ma taille. Mes pieds chaussent du 47 . Ce qui n'est pas un luxe pour 1,92m. A l'époque où les humains se réunissaient dans les églises je voyais facilement l'officiant par dessus les gens. Maintenant à 78 ans je peux encore prendre un sac de ciment sous chaque bras et je n'ai pas de médecin traitant.Aucun besoin de jogging ni de salle de musculation car les jambes et les bras servent toujours quotidiennement.
      Chez nos concitoyens la force s'est évaporée sur les sièges de bureau et les claviers d'ordinateurs.
      La surchauffe cérébrale a remplacé celle des muscles. Autres temps = autre physique....
      Je ne vis pas dans un ailleurs mythique. Je suis en ville au milieu de ce monde de citadins.
      Sans être survivaliste je pratique toute activité basique qui entretient le corps . C'est l'inertie qui asphyxie . Le corps est fait pour fonctionner et non assis dans un véhicule ou sur une selle de vélo. Les escaliers existent encore , et les besoins physiques (transports d'objets, bricolages, etc...) ne seront jamais supprimés.
      Je vois les bobos se fossiliser depuis ces 15 dernières années. Ils se reproduisent à l'identique et font des gringalets....
      Reste la pétanque pour les bedaines ...mais ce n'est pas ma tasse de thé!
      Pour le poids ...je n'ai jamais dépassé les 78 kgs de muscles bien répartis. Mon empan fait 30cm et pour prendre un parpaing d'une seule main c'est appréciable!

      Supprimer
    4. prend soin de toi ! Si tu tombes ce sera de plus haut ! Il y a de nombreuses façon de rester en forme et la tienne est dans l'utile. Chapeau !
      Mon paternel est assis devant la maison sur sa chaise depuis des dizaines d'années. A 80 ans il oublie tout et est fragile comme tout. Sa force s'est effondrée à 50 balais!
      Tout le monde n'a pas le même capital d'énergie.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.