dimanche 21 octobre 2018

De l’utilité du quanta-soi.

(J’espère récupérer un internet « normal » aujourd’hui ...)
———————————-
Ou autrement dit :

-du « monde sensible » au monde « insensible ». (Oui, l’étymologique ça pince).

-De ce qui peut être ressenti, appréhendé et compris à ce qui n’existe pas, qui est hors sens.
Qui relève donc de la pure propagande sans racine dans le réel observable, qui dépend de l’imaginaire, qui n’existe pas comme objet observable.

————————————

Vidéo offerte par Géocedille :

Quand la physique quantique appuie les théories du genre.



Dans le tableau ci-dessous, genre a remplacé sexe. L’étude (!) montre que nous reconnaissons son genre en premier chez l’autre. Pas son sexe, son genre.





Évidemment c’est faux. On reconnaît une personne de sexe féminin ou masculin pas un genre non-binaire, binaire ou licorne. Notre cerveau trie par sexe pas par genre. Inutile de faire la démonstration.

On ne dit plus trans-sexuel on dit trans genre. Pourtant, né homme, il a bien changé de sexe pour accéder au genre et à la nouvelle terminologie agréé par l’OMS.

Si je deviens homosexuelle, genre queer, les autres me reconnaîtrons femme. Le genre c’est l’intime selon ce que j’en ai compris. Mon genre cis ou non-binaire ne regarde que moi.

A moins que je n’impose mon genre et non mon sexe par la violence physique ou socio-politique.

Le sexe des genres devient une notion quasi religieuse. Je mets cette tendance dans le même panier que le voile islamique.

Dans le réel, les amis, que me chaut que mon épicier soit musulman queer ou que ma voisine dorme avec sa meilleure amie ?

Qu’est-ce que ça change dans mes rapports avec eux ? Rien. C’est leur vie privée. Je m’en moque.

Pourquoi ces gens, par contre, voudraient me faire porter le poids de leurs identités et entrer avec une lourde violence politique dans mon propre espace privé ?

Le sexe est biologique le genre est un instrument politique. Ce n’est pas le sexe qui sous-tend la PMA pour tous mais bien le genre.

Un homme trans ne pourra jamais accoucher mais a droit à l’adoption dans un esprit d’égalité de genre.

La notion du « moi-je-suis » s’impose à nous. Moi je suis un chat « Snapchat », moi je suis musulman « le voile politique », moi je suis BDSM (? ;) et si tu n’acceptes pas de tâter de mon fouet tu es une sale conservatrice, tu nies mes droits sexuels, tu iras en prison.

Diviser diviser diviser en cellules de plus en plus petites.

Il a raison le queer musulman de la vidéo, on finira par trouver des elfes cis-genrés en partouze avec des hobbits non-binaires racisés, c’est une question quantique d’univers parallèles.

La bonne nouvelle c’est que les multi-univers comme les multi-amours tournent « en même temps ».

La grande tournante cosmique, poussez pas il y en aura pour tout le monde.

Ça c’est l’appel de la marque « Genre », dans le réel, c’est faux mais fuck le réel !

Planck-ez vous !

(Je sais pas pour vous mais, de mon côté, l’un dans l’autre j’aurais bien rigolé dans cette vie !)



16 commentaires:

  1. Je dirais plutôt que la theorie du genre cherche à s justifier par la physique quantique.
    Ou plus exactement la fabrique à crétins attaque le rationalisme par l'application abusive à l'échelle macroscopique de certains phenomènes subatomiques de la physique quantique.

    Le sexe n'est pas subatomique.

    Au passage il permet de vendre l'idée que ou, les refugiés musulmans gays sont les théoriciens de physique quantique qui vont nous expliquer ce sur quoi que notre cerveau de patriarche blanc rationnel bute. On vous l'avait bien dit bande de racistes.

    Confusion du genre et lyssenkisme.

    Joyeux non-anniverssaire, mon cher, mon cher!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bravo pour la vidéo de la belle verte ; on pourra la-le mettre sur le sapin de noël; mais s'agissant d'un-e muzz, c'est halal ou haram? c'est diffusé sur la TV irlandaise.

      Supprimer
    2. Je ne suis pas sûr qu'il ne soit pas volontaire pour s'enficher au sommet du sapin en lieu et place de l'étoile du nord.

      Supprimer
  2. Moi je suis homosexuel et je ne comprends rien à toutes leurs théories du genre, du non binaire...
    J'en peux plus de tout leur cinéma...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces théories du genre « effacent » aussi les homosexuels.

      Ces « genres » qui n’existent pas ne son pas plus amènes et ne protègent pas davantage les homosexuels.

      Les homosexuels ont un sexe pas un genre.

      Les genres nient le sexe homosexuel comme hétérosexuel.

      Même combat.

      Supprimer
    2. C'est assez simple pourtant.
      Il y 2 dimentions liées : le pouvoir et le business.
      Le pouvoir reproductif est un monopole des couples hétérosexuels.
      Tout doit être privatisé. Y compris la reproduction humaine.
      Pousser les gens à l'echec reproductif crée un marché tout en limitant le pouvoir reproductif par l'accès au business de la reproduction et donc le pognon.

      Les téories du genre permettent de transférer le pouvoir reproductif des gens vers les multinationales.

      C'est bien sûr la location d'uterus, qui va permettre d'exploiter les pauvresses, comme nous l'a expliqué Bergé.

      Mais le business ne vise oas que les LGBT. Les femmes ne sont oas oubliées qu'on pousse à l'infertilité lié à l'âge à coup d'articles 'féministes' les poussant à ne pas se marier, pour baiser à droite et a gauche "comme les hommes", à ne pas faire d'enfants quand elles sont au pic de leur fertilité pour faire carrière "comme les hommes".

      On leur fait miroiter qu'on peu en faire à 40, 45, 45 pouquoi pas 65 et que c'est ce qu'il faut faire parce que les hommes sont surounded by leur privilèges sont fertiles jusqu'à 90 ans, hein, les salauds, donc ne réfléchissez surtout pas mesdames et foutez votre vie en l'air par jalousie.

      Et n'oubliez pas de mettre un gros paquet de côté pour les consiltations, les traitements hormonaux, les congélations d'ovocites, les fecondations in vitro. Un peu plus si vous voulez qu'une indienne porte votre bébé pendant que vous taffez pour la payer.

      Ce qu'on ne vous dit pas ce sont les risques. J'ai une collège qui a fait des pieds et des mains pour devenir manager. Une fois arrivée, elle s'est dit qu'il était temps de faire un enfant. Pas moyen. Elle a dépassé le cap de fertilité. Le toubib met en branle la panoplie d'aide à la reproduction avec fécondation in vitro tout ça et elle fini par etre enceinte de jumeaux dont l'un est retiré.
      Le bébé né en parfaite santé. Mais pas elle. Cancer du sein induit par le traitement hormonal. Ablation. Chimio. Rayons. Chirurgie plastique. Depression. Absence de 5 ans de son poste. Misère humaine.

      Le bonheur est simple. Il consiste à ne pas courir derrière des chimères. On ne dépasse pas la condition humaine sans en payer le prix.

      Icare.

      Supprimer
  3. sujet d'actualité puisque Trump veut revenir sur le transgenrisme et redonner l'identité du sexe de naissance; c'était le combat d'Obama, et pour cause.

    Il y a une volonté des tarés mondialistes qui se prennent pour Dieu et veulent refaire la création, de détruire l'homme dans son identité sexuelle pour construire l'homme nouveau homosexuel, sans genre, sans identité pour anéantir les valeurs de la civilisation chrétienne en stigmatisant les couples hétérosexuels et les familles; après avoir gagné le combat LGBT, ils le poussent vers le transgenrisme qui constitue le stade post-humain, intermédiaire avant le transhumanisme, soit leur but ultime.

    Détruire la création naturelle pour reconstruire l'homme nouveau artificiel sans genre binaire,avec à terme des naissances contrôlées et monnayées dans des utérus artificiels.

    https://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/10/22/washington-envisage-de-revenir-sur-la-definition-des-personnes-transgenres_5372784_3222.html

    RépondreSupprimer
  4. grosse propagande LGBT pour la PMA/GPA avec notamment à l'émission ONPC de samedi une équipe autour de Ruquier aux 3/4 LGBT avec comme invité Fogiel marié à un homme, qui a sorti un livre sur ses filles nées avec utilisation de la GPA aux US (qui est pourtant interdite en France) faisant la propagande des mères porteuses, les femmes étant pour lui "des pièces" et s'agissant d'une naissance entre hommes. Le lobby LGBT est actuellement en force sur la TV publique pour faire passer leur agenda de naissances contre nature.

    https://www.youtube.com/watch?v=f_g4Zo3sLr8
    (à partir de 12 mn)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les femmes avaient un monopole. Elles se sont bien fait avoir sur ce coup.

      Supprimer
    2. Quelqu’un quelque part ne veut plus de reproduction sexuée.

      Exit l’amour, exit Dieu.

      Supprimer
  5. Le débat Aristote / Platon, le must de la dialectique.

    Platon : mythe de la caverne, l'homme se fait abuser, il n'est pas capable de comprendre > il lui faut une élite éclairée > pour le guider dans les multivers, vers le Walalah > Adolf = société à 3 niveaux initiatique.

    La SF new age est héritière d'Adolf, et surtout de son mentor, Jörg Lanz von Liebenfels avec son "Theozoology", la base du nazisme authentique et le fond de sauce néo-platonicien eugéniste et raciste dans lequel nous baignons tous : le merveilleux, les ET, la kabbale, le big bang, l'Univers fini avec un début (et une fin), la matière noire, l'énergie noire, A C Clarke, Asimov, Einstein, Avatar, Roch Saüquerre, J Guieu, les bouddhistes tibétains, la physique quantique, la théorie des cordes, les trous noirs, les voyages dans le temps, le CERN, la gravité, Von Braun, les fusées à poudre, Disney, Crowley, les FM, les R+C, les jésuites, le Vatican, Fatima, la Reine d'Angleterre, les monarchies modernes, les monarchies anciennes, le monde "antique", la chronologie officielle, la civilisation gréco-romaine, les pyramides d'Egypte, la République, la démocratie, le droit de vote, les droits de l'Homme, la conscience globale, T de Chardin, Blavastky, Gurdjieff (surtout Gurdjieff), Steiner, Star Wars, les multivers, l'astral, le contact avec les morts, Blanche Neige, le R&R, la came, la débauche, le divertissement, le satanisme, les soucoupes volantes, les gris, les dracos, les tall white, les nordics, W Tompkins, S Greer, D Wilcock, S Icke, B Fulford, les trous de ver, les stargate, X Files, Stargate SG1 (authentique série nazie), les énergies fossiles, l'uranium, le pétrole, l'énergie, le temps, l'espace-temps, le soleil thermonucléaire, l'uniformisme, Lyell, l'évolution, Darwin, le transhumanisme, l'eugénisme, l'Homme nouveau, le socialisme, le communisme, le capitalisme, le trotskisme, le sionisme, j'en passe, la liste est presque infinie.

    Humanité déchue donc, à la fin, pas du début.


    De l'autre, le monde tel qu'il aurait été en 1920 si, ...

    Grace à N Tesla, les hommes comprennent l'univers en 1920.

    C'est une machine perpétuelle, infinie, éternelle, "ectropique", ni début, ni fin, indestructible, un champ d'énergie infini, disponible et accessible à l'Intelligence. Le support de la matière est l'éther, le champ premier sous jacent, un canevas de sub matière qui se comporte comme un fluide avec un solide et un solide avec la chaleur et les rayonnements.

    La gravité est une réaction de l'éther à la matière en mouvement.

    La première machine électro-propulsée vole en 1935. Très peu coûteuse de fabrication, presque gratuite d'utilisation. De la ferraille et des bobines.

    En 1945, le monde entier accède à l'énergie illimitée, aux voyages galactiques, la terre préservée (pas de routes), pas massacrée (fours qui fabriquent les atomes), pas polluée (électro-agro-biologie), à la semaine de 5H, médecine par les ondes, longue vie en bonne santé, et tourne son regard vers tout l'univers.

    En 2018, on maitrise la géophysique, on purge les séismes avant qu'ils ne frappent, on maitrise le climat pour le bien de tous, on dévie les météores dangereux, on va passer les vacances en orbite sur Jupiter ou dans un lagon intact sur Terre pendant que des pionniers partent vers les étoiles.

    Grace à Platon, Adolf, C Rhodes, la Trilatérale, le CFR, le KGB, la CIA, l'ONU, le Vatican, et ses copains, en 2018, on pédale sur un vélo pour aller aux courses, conscients qu'il est préférable qu'une ELITE ECLAIREE "démocratiquement élue" dirige le monde, fusse t-elle un peu crapoteuse et occultiste.

    Pendant ce temps, cette élite voyage dans les étoiles, mais sans nous le dire.

    L'Homme moderne a échangé sa liberté pour se divertir.

    L'ENERGIE et le TEMPS sont des concepts fallacieux.

    Les deux piliers des CONS érudits.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelles sont leurs raisons pour faire ça ? Qu'y gagnent-ils de plus ? Est-ce une manière de défier Dieu ? Sommes-nous du bétail pour de faux dieux qu'ils servent ?

      Supprimer
    2. Ils ne servent qu'eux mêmes et nous considèrent comme des unités de compte.

      Ils nous font croire qu'on vit Aristote en façade, mais nous platonisent en coulisses.

      Tof

      Supprimer
  6. décadence actuelle et promotion voulue des trans
    (53 ans de différence entre les deux interprétations)

    - La Mélodie du Bonheur - « Chanson des collines »- Julie andrews 1965
    https://www.youtube.com/watch?v=16pwWgiggPM

    -même chanson Conchita Wurtz - bal de vienne 2018
    https://www.youtube.com/watch?v=WQju8RZ9jpA

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.