mardi 2 octobre 2018

Congo : des milliers d’enfants disparus.





« Les rebelles font irruption dans nos villages, ils s’emparent de nos enfants et disparaissent avec eux », dit-elle. « Ils violent les filles et les découpent en morceaux à la machette. »

Ceux qui ont fui pour protéger leur vie dans la province du Tanganyika – qui fait trois fois la taille de la Suisse – ont témoigné d’une épouvantable violence auprès des employés d’une organisation partenaire du HCR, en charge de la protection. Ils font état de massacres, d’enlèvements et de viols lorsque leurs villages ont été attaqués.
De plus en plus d’enfants sont portés disparus avec l’aggravation de la crise de déplacements. Le nombre exact est inconnu, mais les travailleurs humanitaires pensent qu’il pourrait y avoir des milliers de cas.