lundi 1 octobre 2018

Ces questions impossibles.



J’ai cru qu’il n’allait pas y arriver.... à force de prendre des pincettes et des baguettes je ne sais même pas si sa question est audible.

« Pourquoi les maghrébins et les FDS ne s’unissent-ils pas contre les racailles ? »

Question posée suite à l’agression de Nice. Ici. Revoir la vidéo.

La liberté d’exprescion est tellement endommagée par le « pas d’amalgame », qu’il ne nous resterait, dans le réel, qu’à Caresser les torses des sortis de prison pour éviter la 17° chambre et montrer pattes blanches.

Blanches ? Hum...j’ai ripé.

Je n’attends pas de réponse, ou comme de coutume...les uns « c’est pas nous », les autres « on n’y peut rien ».

Ainsi s’instillent dans nos têtes la partition des territoires pour notre sécurité et l’impossibilité du « vivre ensemble ».

Qui veut vivre ensemble en octobre 2018 ? Au fait...? Ensemble, avec qui et avec combien ?

Sachant qu’on pose la question à des concitoyens... ce n’est pas drôle ...c’est très angoissant.


——- deux paroles maghrébines :









Ils reçoivent des messages de haine, eux aussi...


9 commentaires:

  1. Je ne comprends pas de quoi il parle. Nous sommes en guerre civile. Ce n'est pas encore officiel parce que nous ne répondons pas. On laisse assassiner nos enfants, nos prêtres, nos jeunes, sans réponse. On laisse les étrangers appeler au meurtre des blancs, sans broncher. Mais le jour où ça va déborder la guerre civile sera officielle. Question de temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. https://actu17.fr/

      Supprimer
    2. moi non plus je ne comprends pas cet article; qui veut s'associer avec des détenus musulmans sortis du milieu carcéral et pour réaliser quel objectif?

      Supprimer
    3. C'est très simple à comprendre. Les 'progressistes' sont d'immondes racistes : ils considèrent implicitement que les noirs et les maghrébins sont incapables de se comporter de façon civilisée.
      Ils pensent que le racisme consiste à exiger d'eux un comportement équivalent de celuinqu'on attend des blancs.

      Moi en tant qu'immigré grec de 2e génération, la France ne m'a jamais fait la moindre ristourne sur un amende ou un retard de payment.
      Et s'il m'était arrivé de casser la figure à un type, je ne sais paz, à la sortie d'une boite de nuit, j'aurais pris lourd aux assises.

      Parce que je suis blanc et que le juge pensera "il est blanc, donc civilisé, il a donc rompu le contrat social. On va le punir."

      Si je venais du bled ou de la savane, je serais quite pour du sursis, car juge pense "C'est un primitif, il n'est pas foutu de comprendre comment on se comporte ici. Si je lui applique le même référenciel moral qu'aux gaulois, je le discrimine et c'est raciste."

      C'est pourquoi nos amis vidéoblogueurs d'origine magrhébine ont honte. Ils ont honte parce que le fait de passer ce meurtre (le type est mort?) par pertes et profits les fait passer pour des sauvages irresponsables alors qu'ils sont des humains comme vous et moi, tout à fait capables d'éducation et de moralité.

      C'est pourquoi, comme je l'explique plus bas, les gauchistes passent facilement au nazisme. Ils ont à la base la même analyse racialiste selon laquelle il y aurait des sous-races incapables.
      Seule change la reponse à porter à ce 'constat' : Le nazi discrimine alors que le gauchiste joue les paternalistes, avec la dicrimination positive. Jusqu'au jour ou il se rend compte que son les 'incapables' sont tout à fait capables de le doubler mais d'autre manière. Et là il vire nazi.


      Supprimer
    4. Excellente analyse Géocédille !

      Supprimer
  2. Il n'y a pas de racaille en tant que telle.

    C'est juste un conflit de basse intensité pour l'instant.

    La frange non intégrée des immigrés joue sa partition de lumpenprolétariat.

    Tout comme l'extrême-gauche rêve encore de révolution et coalise les anarchistes et les criminels immigrés avant de rafler la mise.

    Le Dawa.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Dawa

    Il suffirait de tous les foutre dehors et de mettre les gauchos à l'armée en bataillons disciplinaires.

    Mais à la place la France tombera. Qui s'en soucie à part deux ou trois personnes comme nous sur ce blog ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'Histoire raconte autre chose. Quand le gaucho bisounours se prend les conséquences de son idéologie sur les pieds, il vire collabo.
      Les cocus sont pleins de rage en général.
      Je parie que Tatiana Ventose va arreter de vanter le multiculturlisme et l'islam 'religion de paix' maintenant qu'elle s'est fait déboiter l'épaule.
      Bien sûr il y a aussi le syndrôme de Stockholm. Question de courage. Les pleutres razeront toujours les murs.

      Le monsieur de Lyon qui se filme à 90°, lui souffre d'autre chose : il a honte. C'est bien. Mais c'est tout.

      Supprimer
    2. 15:19

      Non, non, pas de basse intensité quand beaucoup sont impactés dans leur vie professionnelle.

      Certains préfèrent prendre la voiture pour éviter les transports en commun.

      Impact sur le niveau de vie, l’epargne, le lieu de vie, etc...

      Donc, non pas de faible intensité.

      Ce n’est pas dit mais cette guerre muette influe sur nos quotidiens comme toute guerre.

      Supprimer
    3. Pas faux. En ville les choses se sont vraiment aggravées depuis l'arrivée de notre progressiste micron. Une pression permanente des kapos du système. Dans mon cas, j'ai déjà fui une région enrichie qui passait en mode djellaba. C'est vrai que ce n'est pas négligeable...

      Tatiana Ventose... hi hi... oui, cela doit être dur de voir toutes ses belles idées fracassées par la réalité. Soyons optimiste pour elle, il lui suffira de mettre un voile féministe avec marqué "girl powa" dessus pour être heureuse. ^^

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.