mardi 2 octobre 2018

Ambiance de fin de règne.

Crise inédite au plus haut niveau de l’État ... hier soir M mis en échec par son ministre de l’intérieur ....Collomb lui même mis en échec par sa gouvernance du ministère de l’intérieur .....rentrée explosive ....c’est dans cette ambiance que la France se prépare au leadership européen ?



Trollage level 10 ! :))



Dans le journal l’Opinion :)

2 commentaires:

  1. Et de deux !

    Qui sera le suivant ?

    RépondreSupprimer
  2. Ils nous répètent plusieurs fois par jour : mais non, il n'y a pas de crise au sommet de l'Etat. Nous en sommes à 7 départs de ministres en un an ! et glou,et glou, et glou.

    Apparemment , il y avait une crise entre le PM et Gégé qui ne voulait plus assurer son ministère à plein temps, pour être présent à Lyon.

    Il faut dire pour l'anecdote qu'il a deux fillettes de 10 ans et une femme de 35 ans de moins que lui ; il est plus respecté dans le grand lyon où il est une personne très influente localement et haut franc maçon, alors qu'il était méprisé au sein de son ministère et dans la macronista. A mon avis, il avait fait son choix de départ après l'affaire benalla qui a souillé son honneur, et a lancé sciemment ses quelques phrases assassines aux médias pour précipiter son départ.

    BFM, la télé de l'ingérence étrangère, est déjà entrain de faire des suggestions comme choix de ministres. Qu'ils se la ferment ces nuisibles.

    Il paraît que c'est la 1ère fois dans l'histoire depuis Vichy qu'un premier ministre est en même temps ministre de l'intérieur comme E.Philippe. Laval (qui a fini exécuté) cumulait toutes les casquettes.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.