mercredi 24 octobre 2018

Blog en pause.

Il est temps pour moi d’aller fleurir les tombes des anciens...

Quelques jours d’absence...

Je reviens très vite, je vous embrasse tous, je ne vous oublie pas...


mardi 23 octobre 2018

L’insolite iceberg rectangulaire.


Géométrie naturelle en Antarctique.

Source et plus.

Vaccins : le devoir de questionner les labos.

Pour savoir.




Or, dans la littérature pullulent les livres qui mettent en garde contre la vaccination : Est-il besoin de reciter : les professeurs Béchamp, Tissot, Vincent, les biologistes Beljanski, Georget, les docteurs Chavanon, Scohy, Vercoutère, Chauffat, Buchwald, Couzigou, Donatini, Elmiger, Ferru, Hervieux, Loir...tous ayant écrit sur les vaccins. Ils ne sont pas les seuls : Mosséri, Shelton, Delarue, chacun avec ses propres expériences renforcent les dires de S. Simon.

Nous pensons que la maladie, les épidémies qui peuvent en découler sont toutes tributaires de causes bien précises et naturelles que l'on s'est bien gardé de rechercher. L'exemple le plus frappant, les catarrhes, pourraient, sans doute, nous donner à réfléchir. Une nourriture composée de fruits, de légumes et de noix neutralise ces états Chacun peut le constater par ses propres expériences.

Jacques.Daudon Source








De la répétition dans la déception.

N’oublions pas le comique de répétition, utile dans la séquence.


lundi 22 octobre 2018

Au suivant !


Mythologie : généalogie de Dionysos.

D’où nous venons.

Les bases de notre civilisation. Dionysos, la divinité grecque qui, selon moi, préfigure Jésus. Les fêtes dionysiaques recyclées en fêtes chrétiennes, etc...

Notre philosophie, nos lois, notre système d’éducation viennent de la Grèce.

Les dieux grecs symbolisent la vie des hommes. Leur généalogie est la notre. Ce sont nos racines.

Notre explication du monde est intimement liée à la mythologie grecque. La mythologie grecque n’est pas une révélation mais une construction à travers le temps et l’espace.

Cela n’empêchait pas la spiritualité. Curieux, non ?

Il y a deux mythes fondateurs de notre civilisation, l’interdit du cannibalisme et celui de l’inceste, dans l’ordre.

Si nous bravions l’un ou l’autre, notre civilisation s’effondrerait.




Quand on mange son voisin et qu’on vit à travers ses pulsions on reste un sauvage et on finit en esclavage.

;) 

Événements terrestres du 21/10/18


dimanche 21 octobre 2018

Racisme et discrimination au lycée de Créteil ?

Une source

Évidemment, cela est une évidence.


(Belle conscience politique de classe pour un élève de 15 ans !)


Comme par hasard l’élève méchamment stigmatisé qui apparaît menacer une prof, garante de l’autorité patriarcale blanche et colonialiste, fait partie d’une minorité discriminée.

Il ne faut pas tomber dans l’amalgame, tout en augmentant le salaire des enseignants nous dit un professeur du même lycée, nous appelant à repenser la société pour davantage de justice  :


Nous aurions là un bel exemple de racisme institutionnel ?

Évidemment que oui, cela tombe sous le sens.

Justice pour machin-truc et fissa!  Tout est monté en épingle Source.

De l’utilité du quanta-soi.

(J’espère récupérer un internet « normal » aujourd’hui ...)
———————————-
Ou autrement dit :

-du « monde sensible » au monde « insensible ». (Oui, l’étymologique ça pince).

-De ce qui peut être ressenti, appréhendé et compris à ce qui n’existe pas, qui est hors sens.
Qui relève donc de la pure propagande sans racine dans le réel observable, qui dépend de l’imaginaire, qui n’existe pas comme objet observable.

————————————

Vidéo offerte par Géocedille :

Quand la physique quantique appuie les théories du genre.



Dans le tableau ci-dessous, genre a remplacé sexe. L’étude (!) montre que nous reconnaissons son genre en premier chez l’autre. Pas son sexe, son genre.





Évidemment c’est faux. On reconnaît une personne de sexe féminin ou masculin pas un genre non-binaire, binaire ou licorne. Notre cerveau trie par sexe pas par genre. Inutile de faire la démonstration.

On ne dit plus trans-sexuel on dit trans genre. Pourtant, né homme, il a bien changé de sexe pour accéder au genre et à la nouvelle terminologie agréé par l’OMS.

Si je deviens homosexuelle, genre queer, les autres me reconnaîtrons femme. Le genre c’est l’intime selon ce que j’en ai compris. Mon genre cis ou non-binaire ne regarde que moi.

A moins que je n’impose mon genre et non mon sexe par la violence physique ou socio-politique.

Le sexe des genres devient une notion quasi religieuse. Je mets cette tendance dans le même panier que le voile islamique.

Dans le réel, les amis, que me chaut que mon épicier soit musulman queer ou que ma voisine dorme avec sa meilleure amie ?

Qu’est-ce que ça change dans mes rapports avec eux ? Rien. C’est leur vie privée. Je m’en moque.

Pourquoi ces gens, par contre, voudraient me faire porter le poids de leurs identités et entrer avec une lourde violence politique dans mon propre espace privé ?

Le sexe est biologique le genre est un instrument politique. Ce n’est pas le sexe qui sous-tend la PMA pour tous mais bien le genre.

Un homme trans ne pourra jamais accoucher mais a droit à l’adoption dans un esprit d’égalité de genre.

La notion du « moi-je-suis » s’impose à nous. Moi je suis un chat « Snapchat », moi je suis musulman « le voile politique », moi je suis BDSM (? ;) et si tu n’acceptes pas de tâter de mon fouet tu es une sale conservatrice, tu nies mes droits sexuels, tu iras en prison.

Diviser diviser diviser en cellules de plus en plus petites.

Il a raison le queer musulman de la vidéo, on finira par trouver des elfes cis-genrés en partouze avec des hobbits non-binaires racisés, c’est une question quantique d’univers parallèles.

La bonne nouvelle c’est que les multi-univers comme les multi-amours tournent « en même temps ».

La grande tournante cosmique, poussez pas il y en aura pour tout le monde.

Ça c’est l’appel de la marque « Genre », dans le réel, c’est faux mais fuck le réel !

Planck-ez vous !

(Je sais pas pour vous mais, de mon côté, l’un dans l’autre j’aurais bien rigolé dans cette vie !)



samedi 20 octobre 2018

L’islamisation sans réponse de l’état.



Tout le territoire se sent impacté et attend les réponses de l’exécutif qui reste muet.

Quid (de la blague) de l’islam de France ?

Avant hier j’ai tapé sur la barre de recherche Google le nom d’une petite ville de province.
Google m’a affiché en haut de page l’adresse de la mosquée... tout est dit.

Il n’y a plus de France il n’y a qu’un territoire de contribuables dissociés.

Il n’y a plus de langue française il ne reste que des youtubeurs au parler approximatif.

Perte du langage, perte des racines gréco-romaines, perte de l’aide de l’étymologie pour trouver le sens des mots, des familles de mots, du sens strict et du sens large.

La langue est abatardie. La précision de la langue est perdue. La transmission n’est plus que pour certains.

La langue commune était un outil, un liant social. Maintenant c’est la confusion des langues.
Il n’y a plus aucun symbole d’identité commun.

La langue c’est le passage au symbolique. Sur ce territoire il y a de multiples symboliques qui s’entremêlent ou s’entrechoquent « face à face » comme dirait Colomb.

L’accès au symbolique c’est la fin des comportements pulsionnels autant dire que la violence a tout pouvoir quand les phrases n’ont aucun sens partagé.

Autrement dit : « on ne s’entend plus ».

Quant au « numérique » et à son accès ? C’est pathétique. C’est moi qui configure les smart-phones et les wifi de mes voisines...

Copier un lien internet est encore pour certains mission impossible.

Utiliser un ordinateur passe de mode, la majorité préfère l’intuitivité des tablettes et des téléphones.

L’intuitivité c’est simplement pour l’utilisateur des chemins imposés, des routes prédéfinies, une prison mentale. Mais c’est « facile ».

Internet c’est Netflix ou Amazon qui débitent des séries addictives pour 5 euros, streaming léger sur tablette ou téléphone ou TV.

Internet c’est FB et YouTube /Porn. C’est quand même youporn qui génère le plus de profits, c’est le premier site internet global.

Et sur youporn, pas besoin de savoir parler quoique ce soit.

On oscille entre la perte du symbolique et l’accès direct aux fantasmes mis en scène.

Un fantasme, par principe ne peut être vécu dans le réel. S’il l’est il cesse d’être un fantasme.

En le mettant en scène on perd l’imaginaire qui est à la source de toute réalisation.

De l’imagination individuelle, de la représentation intime, youporn en a fait des images partagées.

Résultat : une frustration, base de violence. Une perte de soi dans les algorithmes. L’immédiateté de la réponse à la pulsion interdit tout apprentissage et évolution personnelle.

FB c’est identique. C’est interagir avec d’autres en utilisant des « profils », faux par définition.

« On n’a pas à se donner du mal ». La douleur de l’apprentissage a disparu, le temps n’existe plus.

Se donner à soi-même du mal, c’est éloigner le mal extérieur et intérieur. Cette notion est effacée.

Perte du symbolique, perte de la notion du temps, pouvoir de l’objet sur le sujet, perte d’identité.

Non, l’autre ce n’est pas moi. C’est en cela qu’il garde son intérêt et qu’il est si précieux pour mon accomplissement.

Si l’autre est un « standard », je suis seule face une image. Toute dialectique est impossible dans un monde standardisé.

La réponse est là dépression ou l’agressivité.

——- je me suis égarée...




Un bond technologique déraille.

Une source

😂😂😂😂 le jour des départs en vacances, les Gares du Nord et de Lyon sont en travaux.

No comment...

Je pense davantage à un blocage de la banlieue qui se retrouve très handicapée pour se rendre à Paris profiter de la FIAC. What else ?



Ceux qui partent à Londres arriveront sans problème, ceux qui voulaient déambuler sur les Champs, une 8-6 à la main, resteront chez eux.

C’est tellement facile de bloquer Paris...



🧐

De Lutèce à Paris Wikipedia



Carte de Sebastian Münster de 1572représentant Paris. En bleu, l'enceinte de Philippe Auguste, doublée sur la rive droite de l'enceinte de Charles V.




Apprendre les idéologies.

Je voulais vous parler des « idéologies », de l’importance de les étudier.

Par exemple, dans aucune idéologie nous ne pouvons trouver une base raciale.

Les libertariens ne sont pas racistes, ni les anarchistes, ni les trotskistes.

De la même façon, aucune idéologie ne se préoccupe de l’orientation sexuelle des individus.

Toutes les idéologies partent du constat et de l’analyse de la gouvernance et du système économique de leur temps et en proposent une plus juste ou plus cohérente.

En gros dans la vision exposée ci-dessous, nous aurions le choix entre darwinisme et anarchisme.

Le darwinisme serait l’expansion comme obligation car inscrite dans les gènes de l’homme et l’anarchie, c’est à dire l’absence d’état centralisé, son remède.

Du commerce comme base économique nous passons à la tribu.
Dans les deux cas, un hiatus.

Soit, les guerres d’accaparement pour le darwinisme économique soit la tragédie des communs pour l’anarchisme.

Il reste la solution de la dictature du prolétariat. J’rigole, koike...

La vidéo est intéressante et montre à quel point nous nécessitons un large apprentissage avant de faire des choix politiques.

La faiblesse des apprentissages et des connaissances nous mènent droit à la dictature.

La propagande est le seul moyen pour que la masse comprenne le message.

Loin des idées, les images sont assénées, nous vivons dans une prison dont les murs sont des images.

Je sais que « idéologies » est devenu un gros mot, pour autant je ne vois pas comment faire l’impasse de leurs études ne serait-ce que pour « faire des liens », comprendre et trouver des pistes pour changer ce qui doit l’être.





[Si tout va bien je récupère un internet « normal » en début de semaine...
en attendant c’est pénible...]

La FIAC, le meilleur comme le pire.






 Bronze Polychrome. Jennifer (2012) de John De andrea.Ensuite....:




vendredi 19 octobre 2018

Le Centenaire plus que discret de l’armistice de 1918.







Lors de la présentation, jeudi à l’Elysée, de «  l’itinérance mémorielle et territoriale  » (sic) que le chef de l’Etat compte effectuer dans l’Est et le Nord de la France, à l’occasion du centenaire de l’armistice de 1918, la question militaire a été abordée, comme nous l’évoquions quelques jours plus tôt sur ce blog.
«  Le sens de cette commémoration, ce n’est pas de célébrer la victoire de 1918. Il n’y aura pas de défilé ou de parade militaires  », indique-t-on à l’Elysée, où l’on refuse «  une expression trop militaire  ». On précise que cela a été négocié avec l’Allemagne, la chancelière Merkel étant une invitée de marque des cérémonies.
Si les armées organisent leur propre cérémonie aux Invalides pour rendre hommage aux militaires français, «  le président de la République ne sera pas présent  », précise l’Elysée. 
«  Le président de la République regarde l’histoire en face  » dit-on à l’Elysée, ajoutant que «  les combattants, qui seront au cœur des commémorations, étaient pour l’essentiel des civils que l’on avait armés  ». Or, dans l’idée des Français d’aujourd’hui - qui se sont largement approprié ce centenaire - cette guerre fut d’abord «  une grande hécatombe  » et non une victoire militaire, contrairement aux Britanniques par exemple. «  Pour les militaires, cela peut sembler un peu étrange  » reconnait-on toutefois à la présidence.
Quoi qu’il en soit, l’idée de rendre hommage aux Maréchaux, et à travers eux aux officiers d’active, a du gros plomb dans l’aile. Au-delà du cas délicat de Philippe Pétain, c’est bien l’idée même d’un tel hommage qui coince en haut lieu. Le chef d’état-major des armées, grand admirateur des coloniaux Gallieni et Lyautey, devra trouver une autre occasion. Source

———- ok. Effacer la mémoire. Surtout une victoire.... l’an prochain je propose que nous nous excusions auprès de l’Allemagne en lui offrant une ou deux usines s’il nous en reste encore.
M sait que la population qui l’a élu, les vieux, ne sera pas aux urnes en 2022. Ceux qui seront toujours en vie seront trop occupés à faire la queue aux restos du cœur suite à la baisse de leur budget.
Certains territoires ne connaissent plus l’histoire ni ne s’y re-connaissent. En 2022 ils auront un poids démographique bien plus important que les vieux taxés.
M, le fossoyeur de cette nation mourante, trace sa route de liquidateur. Il n’y a plus de nation, simplement un territoire, « une gare », peuplée de mille cultures et mille idiomes, a- culturée, sous éduquée.
La suite est à rechercher vers le Brésil, par exemple. Entre l’a-culturation des années 60-70 et 2018, ils ont eu droit à la prévarication, la corruption et pour finir à la violence la plus brutale comme mode de vie.
[Au fait, on nous parle de « bandes ». Non, ce sont des gangs en formation plus ou moins avancée.]

Les vivants et les morts.

Double Take ...
One from yesterdays shoot at Glasgow's Necropolis. 






Repos éternel, toussa, respect des tombes et des morts, recueillement, concessions à perpétuité....

C’est d’une folle gaité ces images... des jeunes filles sur des os...ça fait rêver, non ? 

Bientôt il n’y aura plus un seul cm2 d’espace de silence sur cette planète...

Le silence est devenu « The Luxe ». Le signe intérieur et extérieur de richesse.

La suite ? La contemplation dans la solitude comme mode de vie et préservation ? 

Le miroir de la contraction de la production mondiale.

La croissance chinoise....

Ouch ! 





Commerce international sous tensions, productions globales en chute... vers une longue marche vers l’abîme...?

Plus de la moitié de la population mondiale vit en Asie et subit le contrecoup du ralentissement chinois qui était le moteur de leur économie...Inde, Chine, Indonésie, Malaisie...etc...

À force de regarder vers l’Afrique l’occis-dent devrait surveiller son Est.

Les russes tentent depuis des années de retenir l’immigration massive asiatique le long de leur frontière....historiquement les asiatiques vont à l’Ouest, Californie ou Vancouver ainsi qu’en Australie.

Les « nouveaux pauvres » tenteront la Russie ou la Norvège ou la Finlande....

Quand on sait ce qu’est devenu Oulan-Bator....une boucherie...

Ils tenteront aussi, en plus difficile le Turkménistan, l’Azerbaidjan, les pays en « A.N. »...en plus difficile...accueillis dans un premier temps à coup de bazooka. Mais la loi du nombre s’applique partout...




Ces pays qui seront le territoire de la guerre ultime, le noeud de convergence des continents eur-asiatiques.

Comme modélisé depuis toujours.



Le luxe : une mousse au zinc.




Bière, vin, chocolat... deviennent des produits de luxe.

A mesure que les événements climatiques majeurs frapperont les principales régions de culture d'orge au cours du siècle à venir, les prix moyens de la bière vont doubler. Dans le scénario le plus optimiste (avec fort déclin immédiat des émissions de gaz à effet de serre, ce qui n'est pas du tout le chemin pris actuellement), moins de 20 événements extrêmes majeurs concerneraient ces zones d'ici 2100, réduisant la production mondiale de bière de 4% et relevant les prix de 15%. 

"Quand un événement extrême survient, le rendement de toutes les cultures décline. Les pays pauvres, l'Inde, l'Afrique... devront s'interroger sur leur sécurité alimentaire. Les populations des pays développés souffriront moins, parce qu'elles ont un pouvoir d'achat plus élevé, mais leurs consommations de luxe devront être revues (bière, vin, chocolat...)". Source

—— les migrations de la faim sont en route.  Boire pour oublier, un truc de riches. Pour les pauvres ? Le krack ou la cocaïne...

jeudi 18 octobre 2018

Un matelas acheté, un compteur Geiger offert.

(J’ai une connexion internet très faible qui sera réparée............................. « au plus vite ». 😂😂😂😂😶🙄)
—————
Les gars nous vendent des gri-gris et nous les achetons...



Le scandale arrive en mai dernier, par une mère de famille coréenne pointilleuse sur la qualité de l'air intérieur. Elle relève un taux de radon, un gaz radioactif, très élevé dans sa chambre et alerte la presse locale. Réaction en chaîne: un fabricant de matelas, Daijin Bed, est montré du doigt. Le rappel des derniers lots des 69.000 matelas incriminés vers la ville de Cheonan où se situent les locaux de la firme se termine seulement cette semaine, plus de 5 mois après le début de la crise.
Les analyses ont prouvé que le fabricant utilisait de la monazite, un sable radioactif extrait en Inde, à Madagascar ou au Brésil, qui contient de l'uranium et du thorium. Celui-ci était ajouté dans le revêtement des matelas promettant la libération «d'ions négatifs», une technologie censée lutter contre le stress, renforcer le système immunitaire et améliorer le sommeil. Un argument marketing en vogue en Asie, mais aux bénéfices scientifiquement non-démontrés. Les utilisateurs courraient surtout un vrai danger: la dose maximale de radiations admise pour le grand public d'un millisievert par an était multipliée par 9,35 pour certains matelas. Ils exposaient les utilisateurs à une quantité élevée de radon et thoron, deux gaz radioactifs et à des risques accrus de cancer du poumon à long terme. Une action en justice entammée par clients lésés se poursuit. «Il faut être vigilants avec les objets qui sont vendus comme émettant des ions négatifs, prévient Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire à la Criirad, association antinucléaire d'information sur la radioactivité. Dans certains cas, ces ions sont produits par des matières radioactives, nous l'avions déjà constaté par exemple sur des pendentifs, disques énergétiques, autocollants antiradiation et aussi certaines fibres textiles.». Source

Tarifs du gaz en 2018, plus 16% !

Les prix du gaz s'envolent de plus de 5%. Les tarifs réglementés vont subir une nouvelle augmentation au 1er novembre. Depuis le début de l'année, la facture a grimpé de plus de 16%.





(Pas mieux pour l’électricité....)

32 millions de vues.



Regardé majoritairement par les 8-12 ans.




«  quand on s’la glissera, si on nous demande pourquoi on buvait, on répondra que c’est parce qu’on n’avait rien à dire ».

(Les démons de Jésus.)

C’est pas Jancovici qui nous ferait un 32 millions ! Ni la chaîne Thinkerview ! 

Cartomancie sur l’Olympe.





mercredi 17 octobre 2018

Événements terrestres entre le 12 et 17 octobre.


Coût du carburant, isolement et chômage.

Ouest France.


La fracture territoriale mais aussi des revenus, de l’accès à la culture, à l’éducation et aux soins.

Si la facture énergétique augmente encore c’est un second exode rural qui est possible. Y compris des plus âgés pour des raisons d’éloignement des structures de soins.

Monsanto a créé de faux groupes d’agriculteurs.






Mosanto a piloté de faux groupes de fermiers contre l’interdiction du glyphosate en Europe. C’est ce que révèle une enquête de la cellule d’investigation de Greenpeace et du quotidien britannique The Independent, que RMC vous révèle ce mercredi.

En France, ce groupe s’appelle "Agriculture et Liberté". Sur leur compte Twitter, il est écrit: "Nous sommes un groupe d'agriculteurs français unis pour protéger notre mode de vie et nos moyens de subsistance". Sur le siteà la section, "Qui sommes-nous?", ils se décrivent comme étant "un groupe d'agriculteurs". Cependant, lorsqu'on cherche sur Twitter ou sur le site internet, impossible de savoir qui sont les fondateurs de ce groupe. Il est juste mentionné qu'"Agriculture et Liberté" est soutenu par une "coalition d'utilisateurs et de fabricants de produits agricoles".


Son nom: Red Flag Consulting. Une société basée à Dublin et inscrite au registre de transparence de l'Union européenne. Sur ce registre, on peut voir que Red Flag travaille notamment pour British American Tobaccco et pour Monsanto, qui a versé en 2017 entre 100.000 et 200.000 euros à ce cabinet.
Dans un document promotionnel, Red Flag se vante d'ailleurs d'avoir "récemment remporté la plus grande campagne de réglementation et d'affaires publiques de l'Union européenne", grâce à des "alliés non-traditionnels" afin de changer la position de cibles identifiées au sein du gouvernement français, mais aussi allemand, anglais, polonais, espagnol, néerlandais, italiens et roumains. Selon Greenpeace, il fait peu de doute que Red Flag fait ici référence à la campagne contre l'interdiction du glyphosate, cet herbicide classé cancérigène probable par le centre international de recherche sur le cancer. Source

mardi 16 octobre 2018

En parlant de tonte...

😂😂😂😂😂

Dans la même veine, crépusculaire :


On nous impose du sens par des images, analysons-les...

Bientôt on nous distribuera des bons points ....? 




« Aime ton lointain comme toi-même ».


Si être chrétien, c’est finir crucifié comme le Christ, ne nous étonnons pas que les églises se vident !

La France c’est Sarfat en hébreu.

Dans les propheties hebraïques talmudiques c’est de là que partira le « balagan », la guerre mondiale et la fin des temps. Puis viendra le Machia.

En gros. Donc, qui veut que nous finissions en guerre civile ? Réponse ci-dessus et ci-dessous . Aidés dans leur entreprise par la frange musulmane apocalyptique.

« L’islam est le balai d’Israël ».


certains en commentaire parlent de la collaboration des FDS. Oui et non.

Le FDS roule des mécaniques avec son fusil de chasse mais à plus de 55 ans, dans son pavillon de banlieue qu’il a jugé utile d’exporter dans la Creuse, il est moins motivé qu’un gamin de 12 ans qui joue à la guerre dans sa cité (abus de langage) depuis ses premières couches-culottes.

20 millions de jeunes divers nourris à la haine du blanc, du chrétien et de la République vs 10 millions qui se souviennent, qui sont allés à l’Université, qui ont construit, qui sont vieux ou vieillissants ?

Le FDS regarde le monde tomber, il devrait se révolter, il le sait, alors fier de lui, il « marche pour le climat », défend les animaux, les humains en bateau, etc... il se donne bonne conscience pour éviter le conflit.

Conflit qui est déjà là.

Dans la collaboration il y a pendant et après. Ma grand-mère me racontait comment les collaborateurs avaient bien vécu puis.... disparus, retrouvés avec une balle dans la tête ou pendus dans la grange...
« Après », il y a toujours un nettoyage, non cinématographique, discret mais efficace.

Comment survivre à la guerre civile d’épuration ou aux émeutes de la faim ?

Ne pas aller à la campagne car plus que la nourriture c’est l’essence, le gazoil qui manquera.

À la campagne il n’y a pas d’entraide plus qu’ailleurs, croyez-moi ! Si tu n’as rien à donner en échange tu meurs.

La seule chose qui peut aider c’est la CB et un taxi vers le premier avion.

Restez proches des aéroports. Restez proches d’un port.

Ne comptez que sur vous même. Uniquement sur vous même et faites très vite. Avant l’organisation du marché noir.

Emportez des diamants, ou des pierres précieuses. Vendez votre or et achetez des rubis. Comme les vietnamiens qui sont venus ici et sont devenus commerçants en 2 mois ou les chinois.

1 million d’euros en diamants, c’est un noeud sur un mouchoir.

Une arme ? Prenez un tournevis et passez-le à la meuleuse. Faites-en un poinçon. Mieux, achetez un leatherman, le petit modèle.

Le must ? Ayez du pognon et pas de morale, ne pensez qu’à vous et aux votres. Et pour le coup soyez « agiles » !

Voilà,  je vous ai expliqué mon survivalisme  à moi 😂

Il y aura plutôt une partition des territoires qu’une guerre civile ouverte, avec des « flash mobs », comme maintenant mais de plus en plus violentes....Comme maintenant, même si personne ne veut le voir.

En ce moment je pense souvent à :

- la ville de Tokyo qui a modélisé sa survie en cas de troubles.

- la collaboration comme résistance. « Le vivre ensemble » impossible c’est vraiment ça.

La survie est passée par l’amour, non de son prochain, mais de son lointain.

De la même façon nous vivons dans la double contrainte : «  il y en a moins pour toi et les tiens, tu donneras donc davantage aux autres ».

C’est inhumain dans le sens où le cerveau des hommes ne peut pas comprendre ce qui est contradictoire avec son propre bien être et sa sécurité basique. Le cerveau reptilien, celui de la survie à tout prix. L’instinct.

Quand j’étais enfant, on mettait le « couvert du pauvre », il y avait la « place du pauvre » aux repas de fêtes chrétiennes, Noël, Pâque, le 15 Août...c’est à dire les jours où on mangeait du poisson, de la viande, des gâteaux, le tout arrosé, les jours de ripailles.

On ne mettait pas le « couvert du pauvre » pour manger un tourin blanchi ou la soupe de haricots !

Nous faisions honneur au pauvre qui viendrait mais aussi à nous mêmes... nous ne l’invitions pas à partager le quotidien frugal !

Ok ? Toutes ces inversions et ces perversions de sens attaquent profondément notre sens moral et notre capacité d’analyse.

- de quelle violence physique sont encore capable ces FDS hâbleurs mais :

*disseminés dans les territoires ruraux
*vieillissants
*dependants 100% de leurs voitures
*les plus jeunes étant sous éduqués par rapport à il y a seulement 30 ans.

- la violence physique c’est très joli au cinéma, dans la vraie vie c’est vraiment autre chose...
la fuite ou l’attaque-défense ? La fuite, c’est moins douloureux 😊

- si vous sentez que ça va dégénérer, ne menacez pas, frappez en premier sans semonce.

—— à suivre...

je m’égare... je vous fais des bizzzzzous..





La guerre c’est maintenant et ça se voit.

Le magasin était vide ?


J’ ai des soucis de connexion....😡

C’est La vie !!!!!! 🙄

Pour les morts regardez Ici

Sinon, y’a pire ....
Je pourrais faire partie de ce groupe de baltringues...






😂😂😂😂😂😂😂😂😂

C’est quoi son truc pour occuper ce poste ? 

No comprendo. 
























Le drame de la solitude...














lundi 15 octobre 2018

L’Afrique très loin de l’indépendance.

la stratégie chinoise de financement de grands projets d’infrastructures, généralement regroupés sous l’étiquette de « nouvelles routes de la soie », connaît ses premiers déboires. Lancée il y a cinq ans par le président chinois, elle a rapidement associé une soixantaine de pays et permis de signer des centaines de contrats.

depuis quelques mois, rien ne va plus. En Malaisie, au Pakistan, au Sri Lanka, au Népal, en Birmanie et maintenant en Sierra Leone, des projets sont rediscutés, voire annulés. A chaque fois, ce sont les conditions financières qui pêchent.

 Les financements chinois sont d’autant plus attractifs qu’ils n’exigent pas de garantie souveraine du pays hôte. 

il y a un revers à cette jolie médaille, car l’absence de garantie n’exclut pas des exigences de « collatéralisation » portant sur des terres, des matières premières ou des conditions tarifaires attractives dans la production d’énergie.

Le Soudan du Sud va ainsi utiliser son pétrole pour payer à la Chine ses projets routiers. Le même schéma a été utilisé par l’Angola et le Nigeria. Parfois même ces prêts sont alloués à un consortium d’entreprises et donc plus ou moins directement aux entreprises chinoises elles-mêmes. Au niveau mondial, seuls 3,4 % des projets financés par la Chine sont attribués à des entreprises non chinoises. En Afrique, on est proche de zéro.
L’argent donné d’une main par la Chine revient ainsi dans la poche de Pékin via ses entreprises publiques. Au Pakistan, 91 % des revenus générés dans les quarante prochaines années par le port de Gwadar devraient revenir à Pékin. En Afrique, on est proche de 100 %…
Le cas du Sri Lanka, où la Chine a obtenu la concession du port de Hambantota pour quatre-vingt-dix-neuf ans suite à un défaut de paiement, devrait inquiéter l’Afrique...
L’Angola, l’Ethiopie et le Kenya sont les trois plus importants débiteurs de la Chine sur le continent. Si le premier peut compter sur ses exportations de pétrole pour régler la note, les deux suivants parient sur la croissance et l’industrialisation pour rembourser. Un pari forcément risqué.

Mais il y a encore un loup et toujours pas de hasard :
Washington lance un projet concurrent, l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC), une agence d’aide au développement dotée d’un fonds de 60 milliards de dollars, soit exactement la même somme que celle annoncée par Pékin.



Avec 29,4 milliards $ empruntés à la Chine en 10 ans, le fardeau de la dette des pays d’Afrique de l’Est s’est fortement alourdi.
d’après les dernières données de l’initiative de recherche Chine-Afrique (Cari) de l'Université Johns Hopkins, l'Ethiopie, elle, ayant reçu la plus grande quantité de prêts, doit 13,73 milliards $, le Kenya (9,8 milliards $), l’Ouganda (2,96 milliards $) et la Tanzanie (2,34 milliards $). Quant au Rwanda, au Soudan du Sud et au Burundi, ils doivent respectivement, 289 millions $, 182 millions $ et 99 millions $.  
La Chine répond :
« Il est sans fondement de rejeter sur la Chine la responsabilité des problèmes de dette de ces pays africains. Leur dette s’est construite avec le temps, même avant notre arrivée ». 
« nous devrions examiner les fluctuations de la situation économique internationale par rapport aux prix des minéraux, leurs principales exportations », en précisant que « c’est là que réside le problème, pas les emprunts chinois »