mercredi 19 septembre 2018

"Vers de toutes petites frites".

En raison d’un manque de précipitation en Belgique, la production de pommes de terre est 25 % inférieure à la normale.

Les frites s’en trouveront raccourcies (dans les titres Sudpresse mardi).
 
« Nous nous dirigeons vers un rendement moyen 25 % inférieur à la normale des 5 dernières années  », déplore le coordinateur.

«  Les sols sont très secs. Cela ne rend pas le travail des agriculteurs facile. Et c’est le même constat dans le sud de la Grande-Bretagne, aux Pays-Bas, en France et dans l’ouest de l’Allemagne. Nous sommes tous logés à la même enseigne », « nous mangerons tous des petites frites ». source


Mais il n'y aura pas que les frites ! Nous allons manger beaucoup moins pendant que les plus malchanceux ne mangeront plus rien !

C'est le début, ça fait rire, mais rien n'est plus préoccupant que ça.